menu

Un pancréas bionique bio-imprimé en 3D pour lutter contre le diabète

Publié le 26 mars 2019 par Mélanie R.
pancréas impression 3D

Une équipe de scientifiques de la “Fondation pour la Recherche et de la Développement de la Science” ont présenté leurs travaux de recherche en bio-impression 3D, visant à créer des pancréas bioniques pour lutter contre le diabète. La fondation, qui a pour objectif d’aider les jeunes chercheurs polonais à poursuivre leurs découvertes à l’échelle mondiale, souhaite imprimer en 3D un pancréas fonctionnel d’ici 2022.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le nombre de personnes atteintes de diabète en 2014 était de 422 millions, nombre qui devrait doubler d’ici 2030. Aujourd’hui, les diabétiques de type 1 doivent recevoir un apport en insuline, soit sous la forme d’injections, soit avec une pompe – la seule façon de parvenir à une guérison complète est de greffer un nouveau pancréas, l’organe qui sécrète de l’insuline, ou encore dans une moindre mesure de transplanter des îlots de Langerhans, un regroupement de cellules bêta du pancréas. Ces deux méthodes sont toutefois difficiles à mettre en oeuvre : on observe en effet une pénurie d’organes destinés à la transplantation mais aussi des complications chirurgicales élevées après l’opération. Face à ce constat amer, la fondation polonaise souhaite bio-imprimer en 3D un pancréas bionique.

pancréas impression 3D

Le processus de bio-impression 3D du pancréas bionique (crédits photo : Fundacja Badań i Rozwoju Nauki)

Michał Wszoła, le responsable de ces travaux de recherche ambitieux, explique que son équipe imprime en 3D des échafaudages à partir de tissus pancréatiques ou de cellules qui produisent de l’insuline afin de former un pancréas artificiel. Celui-ci devrait permettre “aux personnes touchées par le diabète d’avoir un pancréas qui fonctionne normalement et surtout d’empêcher le développement de complications secondaires, qui sont la cause de la plupart des décès.” L’équipe a même créé un consortium depuis 2015 déjà, dont fait partie la société suédoise Cellink, spécialisée dans la bio-impression 3D. Ce serait d’ailleurs une de ses bio-imprimantes qui aurait été utilisée pour mener à bien les recherches.

Après une biopsie du patient et donc un prélèvement de cellules souches, les chercheurs devraient être capables de les cultiver pour les transformer en cellules produisant de l’insuline et du glucagon. Ils utiliseraient ces nouvelles cellules comme bio-encre, compatibles avec la Bio X de Cellink. Celle-ci réaliserait donc le pancréas bionique final qui éliminerait le besoin en immunosuppression.

pancréas impression 3D

La Bio X de Cellink

Le projet prépare actuellement ses premiers essais précliniques sur les animaux ; s’ils s’avèrent concluants, les chercheurs affirment qu’ils pourraient les mener sur des humains dans 3 ans et ainsi soulager le quotidien de nombreux diabétiques. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le site de la fondation ICI.

Que pensez-vous de pancréas imprimé en 3D ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you