menu

L’impression 3D multi-matériaux grâce à Palette+

Publié le 28 juin 2017 par Mélanie R.
palette+

L’entreprise canadienne Mosaic Manufacturing a révélé Palette+ , une version améliorée de Palette, qui est un outil connecté à l’imprimante 3D qui permet de mélanger différents types filaments que ce soit en termes de composition ou de couleur. Des nouvelles caractéristiques qui offriront à tous les passionnés d’impression 3D encore plus de possibilités dans la création de leurs designs.

L’année dernière, Mosaic Manufacturing avait dévoilé une toute nouvelle solution, Palette, pour que les imprimantes 3D FDM dotées d’un seul extrudeur puissent directement imprimer avec des filaments de différentes couleurs. Elle offre désormais une deuxième version qui fonctionne sur le même principe tout en intégrant de nouvelles fonctionnalités.

palette+

Plus besoin de multiples extrudeurs sur votre imprimante 3D, Palette+ se charge de mixer différents filaments ! Chacune des couches déposées par l’imprimante 3D est un mélange de matériaux. En effet, le filament extrudé est composé de différentes parties qui correspondent à des filaments distincts. Palette+ coupe les matériaux choisis en segments puis les colle entre eux afin de créer un filament unique. La découpe est effectuée selon le modèle 3D : la machine analyse à quel moment précis il faut changer le filament pour produire une séquence unique. Une solution efficace pour une impression multi-matériaux !

« Palette et Palette+ acceptent de multiples filaments, les coupent en segments précis et utilisent la chaleur pour les épisser en un seul filament qui sera ensuite extrudé par votre imprimante », explique Mosaic.

palette+

Palette+ peut traiter 4 filaments différents, d’un diamètre de 1,75 mm uniquement. Mais à la différence de la version antérieure, Palette+ accepte d’autres types de filaments comme le PETG ou le TPU, des matériaux respectivement connus pour leur durabilité et flexibilité. La petite machine accepte également des matériaux solubles dans l’eau. Elle serait aussi capable de traiter des filaments alimentaires. Elle est compatible avec une majorité d’imprimantes 3D à dépôt de matière fondue comme la Replicator 2 de Makerbot ou encore la Dreamer de Flashforge.

Palette+ est en cours de fabrication et devrait être disponible à partir de fin juillet pour un prix à $799. Pour en savoir plus sur la machine, c’est ici.

Cette nouvelle solution peut-elle faciliter l’impression multi-matériaux? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you