menu

TOP 12 des orthèses imprimées en 3D

Publié le 11 juin 2019 par Mélanie R.
orthèses imprimées en 3D

Dans le secteur médical, la fabrication additive a une véritable carte à jouer dans la production d’applications diverses et variées, principalement grâce à sa capacité de personnalisation. De la conception de bio-encres sur-mesure pour créer des organes aux dispositifs médicaux comme des implants, prothèses ou orthèses, l’impression 3D est partout. 3Dnatives a décidé de se concentrer aujourd’hui sur les orthèses imprimées en 3D. Contrairement aux prothèses qui viennent remplacer une partie du corps, les orthèses sont des aides médicales conçues pour stabiliser, soulager, immobiliser, guider ou corriger une partie du corps endommagée. Etant donné que la morphologie de chaque patient est différente, l’utilisation de l’impression 3D est idéale pour concevoir ces dispositifs sur-mesure. On a donc sélectionné quelques entreprises qui proposent des orthèses imprimées en 3D afin de vous donner un aperçu rapide de ce qui est possible sur le marché actuel.

Les orthèses imprimées en 3D de Pohlig

Pohlig GmbH est un des leaders du marché dans le domaine de la technologie orthopédique individuelle qui travaille depuis 15 sur les nouvelles technologies pour concevoir des dispositifs médicaux personnalisés. Elle utilise notamment des techniques de numérisation 3D comme des scanners à bandes lumineuses pour bien détecter les formes complexes. Pohlig a d’abord recours à des imprimantes 3D FDM pour fabriquer ses prototypes d’orthèses puis se tourne vers la technologie de frittage de poudre de EOS pour les produits finaux.

orthèses imprimées en 3D

Crédits photo : Pohlig

OT4 Othopädietechnik

La société allemande OT4 Othopädietechnik est à l’origine du développement, de la conception et de la fabrication d’orthèses imprimées en 3D spécialement adaptées au patient. L’un des nombreux avantages est que les modèles virtuels de l’orthèse peuvent être évalués par des médecins, des patients ou des thérapeutes avant l’impression. Cela facilite les modifications avec une orthèse imprimée en 3D qui peut être ajustée pendant le traitement. La société fabrique des dispositifs pour différentes parties du corps, notamment pour le visage, les articulations, la tête, les bras ou les doigts. L’impression 3D présente des avantages de poids, de résistance à l’eau (elles sont lavables au lave-vaisselle) et de confort grâce à un système de perforation sous l’orthèse.

orthèses imprimées en 3D

Crédits photo : Streifeneder

Plus medica OT, un service d’impression 3D d’orthèses

Plus medica OT est un service d’impression 3D allemand qui s’est spécialisé dans la production d’orthèses imprimées en 3D. Le processus est assez simple : il reçoit les modèles de l’orthèse, que ce soit sous forme de scan ou de plâtre, qu’il imprime en 3D et le renvoie au client. Plus medica OT travaile actuellement avec la technologie de frittage de poudre proposée par EOS, plus spécifiquement avec une machine EOS P396.

orthèses imprimées en 3D

Plus medica OT est un des premiers services d’impression 3D d’orthèses

Les orthèses de Chabloz Orthopédie

Chabloz Orthopédie est une entreprise française spécialisée dans la conception et production de prothèses et d’orthèses pour les membres supérieurs et inférieurs. Elle s’est équipée d’imprimantes 3D HP Multi Jet Fusion pour accélérer ce processus de fabrication – elle aurait d’ailleurs imprimé à ce jour plus de 400 dispositifs et 120 prototypes. Parmi les orthèses imprimées en 3D, on retiendra ces casques pour lutter contre la plagiocéphalie, une déformation du crâne chez le nourrisson. C’est la coque externe qui a été imprimée en 3D à partir de PA12. Cette méthode de fabrication aura permis non seulement d’obtenir une orthèse entièrement adaptée à la morphologie de chaque bébé mais aussi de réduire le poids du casque (entre 100 et 150 grammes). Outre ces casques, Chabloz Orthopédie propose également des orthèses de posture, de marche ou encore de fonction.

orthèses imprimées en 3D

La coque externe des casques est imprimée en 3D (crédits photo : Chabloz Orthopédie)

La plateforme numérique de Mecuris

Jeune pousse créée en 2016, Mecuris a développé une plateforme numérique pour faciliter la fabrication d’orthèses sur-mesure, un processus rendu possible notamment par impression 3D. On peut donc y retrouver des orthèses de pied, conçues à partir d’un thermoplastique partiellement recyclé. Chaque patient peut personnaliser l’orthèse en termes de couleur et de motifs. Mecuris conserve également une copie du fichier STL afin de réimprimer le dispositif en cas de besoin. La plateforme offre aussi des orthèses spécifiques en fonction des besoins de chacun.

orthèses imprimées en 3D

Shapeways se tourne vers les matériaux EOS

En avril dernier, le service d’impression 3D Shapeways annonçait l’arrivée d’un nouveau matériau dans sa gamme, le PA11. Une nouveauté qui permet à l’entreprise de produire des dispositifs médicaux plus résistants et surtout biocompatibles : Shapeways propose ainsi des orthèses sur-mesure qui auront l’avantage d’avoir un meilleur allongement à la rupture et davantage d’élasticité.

orthèses imprimées en 3D

Crédits photo : Shapeways

Les semelles imprimées en 3D de ScientiFeet

ScientiFeet est une startup française créée en janvier 2016 et l’un des leaders de la production de semelles imprimées en 3D. Leur solution est destinée aux praticiens pour fournir un produit personnalisé et unique aux patients. Grâce à leur scanner 3D, ils sont en mesure de créer une empreinte 3D personnalisée offrant un degré de précision élevé et des possibilités de production à un meilleur coût. Leur solution de numérisation 3D, appelée PodoClic, est un appareil rapide (il faudrait environ 2 minutes pour créer une empreinte 3D), mobile et facile à utiliser. Ensuite, vous pouvez imprimer votre empreinte 3D en utilisant la technologie de frittage de poudre de Prodways avec du PA12. ScientiFeet forme également les praticiens afin qu’ils puissent installer et utiliser facilement l’équipement dans leur cabinet.

orthèses imprimées en 3D

Les semelles de ScientiFeet

Invent Medical et ses orthèses et prothèses sur mesure

Invent Medical a intégré l’impression 3D avec succès depuis 2010 afin de proposer des solutions innovantes dans le domaine des orthèses et des prothèses. L’entreprise travaille avec des médecins, des cliniciens et des universités pour s’attaquer aux défis liés à cette industrie. Du coup, Invent Medical offre aux partients la possibilité de devenir co-concepteurs de leurs produits.Elle a développé un logiciel facile à utiliser pour concevoir chaque dispositif, logiciel baptisé Invent Medical Configurator. Ensuite, à l’aide de scanneurs 3D et 2D, Invent Medical s’assure que le produit s’adapte parfaitement au patient avant d’envoyer les données à l’imprimante 3D.

orthèses imprimées en 3D

Invent Medical imprime aussi en 3D des casques pour lutter contre la plagiocéphalie

XKELET repense les méthodes de contention actuelles

Xkelet Easy Life S.L. est une société basée à Gérone, en Espagne, qui cherche à changer les méthodes de contention actuelles en utilisant l’impression 3D. Elle a donc imaginé une solution de contention imprimée en 3D, adaptée à l’anatomie de chaque patient. SA particularité ? Elle peut se porter dans l’eau sans problème, sèche rapidement, ne gratte pas et n’abime pas la peau une fois portée. Ces orthèses imprimées en 3D permettent également de voir comment la fracture ou la plaie guérit, en évitant ce processus douloureux qui consiste à retirer le plâtre.

BioNEEK, une orthèse imprimée en 3D à partir de PEEK

BioNEEK est un dispositif médical créé par Sichuan Ju An Hui en collaboration avec la société chinoise INTAMSYS, un fabricant d’imprimantes 3D hautes températures. Ce nouveau développement est un renforcement bionique exosquelettique destiné aux personnes souffrant de problèmes au genou. Développé avec l’aide de la fabrication additive et de matériaux thermoplastiques avancés, notamment de PEEK, ce système intègrerait un amortisseur magnéto-rhéologique qui fonctionnerait comme un système d’absorption des chocs. Enfin cette orthèse imprimée en 3D possède une charnière réglable qui empêche l’hyperextension, accélère la rééducation et soulage la douleur.

orthèses imprimées en 3D

Andiamo au service des enfants

Ce projet lancé au Royaume-Uni a débuté par une campagne Kickstarter afin que la famille Parvez puisse développer une orthèse en 3D pour leur petit Diamo, un enfant qui avait des problèmes de mobilité. À partir de là, Samiya et Naveed Parved ont décidé de développer cette initiative et de donner à davantage d’enfants la possibilité d’accéder à des orthèses imprimées en 3D personnalisées à moindre coût. Depuis leur première campagne en 2014, ils ont réussi à faire participer davantage de familles au projet et à demander de l’aide pour améliorer la mobilité et le rétablissement des enfants.

orthèses imprimées en 3D

ANImake, une autre initiative pensée pour les enfants

ANimake est un autre projet mis au point par des parents pour aider leur petit-fils Nik, le fils de Matej et Mateja Vlašič, né un mois avant le terme prévu. À la suite de complications liées à l’accouchement, il a subi une lésion cérébrale qui s’est développée et a entrainé une paralysie et des problèmes de mobilité. C’est pourquoi son père a décidé de développer lui-même une orthèse en utilisant un scanner sur son iPad et la technologie de stéréolithographie Formlabs. Après le succès de son développement, Matej a décidé de quitter son travail et de créer ANImake, axé sur le développement d’orthèses personnalisées pour enfants.

*Crédits photo de couverture : www.spentys.com

Que pensez-vous de ces orthèses imprimées en 3D ?  Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you