menu

Oregon Dragon Bench, un banc imprimé en 3D métal de 10 mètres de long

Publié le 11 avril 2022 par Mélanie W.
oregon dragon bench

Le fabricant hollandais MX3D, spécialiste du procédé WAAM (Wire Arc Additive Manufacturing), a présenté son nouveau projet de construction : il s’agit d’un banc imprimé en 3D métal, au design assez surprenant puisqu’il reprend la forme d’une boucle ouverte. Baptisée Oregon Dragon Bench, cette structure a été installée devant le LeBron James Building situé aux Etats-Unis, dans l’Oregon. Ce bâtiment abrite notamment le centre d’innovation de Nike. Le banc imprimé en 3D mesure 10 m x 3 m x 2.5 m et a été fabriqué grâce à l’imprimante 3D robotique de MX3D

Si le nom MX3D vous dit quelque chose, c’est sûrement parce que vous connaissez ce pont imprimé en 3D en métal qui a été installé avec succès en plein cœur d’Amsterdam. Rappelons qu’il mesure 12,2 mètres de long, 6,3 mètres de large et 2,1 mètres de haut et qu’il a nécessité 6 tonnes d’acier ! Un travail de longue haleine pour les équipes qui ont combiné leur expertise en design et en fabrication additive pour imaginer cette structure imposante. Et dans notre cas aujourd’hui, c’est Joris Laarman qui est derrière ce concept ; c’est un designer et entrepreneur hollandais, réputé pour son travail inspiré des technologies émergentes. 

Crédits photo : Joris Laarman

Outre le fait que ce banc soit imposant et tout à fait différent des structures que nous avons l’habitude de voir dans les parcs, c’est un véritable travail sur la conception. Joris Laarman a en effet intégré un gradient structurel pour apporter toute la stabilité structurelle tout en optimisant le poids total du banc. Concrètement, il s’est appuyé sur l’optimisation topologique pour identifier les points soumis à des charges plus importantes et ainsi placer la matière là où elle est absolument nécessaire.

En utilisant la technologie d’impression 3D de MX3D, le designer peut créer ces formes complexes et imbriquées – on a l’impression que le banc forme une sorte de boucle. Il affirme qu’il a également réduit les délais de fabrication et les coûts, que ce soit par rapport à des méthodes traditionnelles et à des procédés de fabrication additive à base de poudre. On ne connait pas le poids total de ce banc ni le temps qu’il aura fallu pour l’imprimer mais c’est un travail colossal !

Crédits photo : Joris Laarman

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’artiste pour voir ses différents projets et comprendre comment impression 3D et design peuvent se combiner. Que pensez-vous de l’Oregon Dragon Bench ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks