menu

Le fabricant Optomec reçoit le soutien d’Autodesk et General Electric

Publié le 2 janvier 2016 par Alex M.

Le fabricant américain Optomec, spécialisé dans les imprimantes 3D professionnelles, annonce il y a quelques jours l’entrée au capital de General Electric et Autodesk via des investissements stratégiques. Le financement, réalisé respectivement par les fonds GE Ventures et Spark Investment Fund, permettra à Optomec de développer, promouvoir et déployer ses solutions dans le secteur des capteurs imprimés en 3D et de l’impression 3D métal.

Optomec commercialise à l’heure actuelle deux technologies d’impression 3D. La première, intitulée Aerosol Jet, permet la déposition de circuits électroniques sur la surface de composants 2D et 3D. Elle trouve des applications dans l’industrie des semi-conducteurs, des écrans, de la défense, de l’aéronautique ou de l’automobile.

Un exemple d'impression à l'aide du procédé Aerosol Jet

Un exemple d’impression à l’aide du procédé Aerosol Jet

Le constructeur a également développé un procédé de fabrication additive à base de métal dénommé LENS. Il utilise un laser puissant pour solidifier des couches de poudre métallique au sein d’une chambre remplie d’Argon.

General Electric collabore depuis 2005 avec Optomec, date à laquelle la firme a réalisé l’acquisition d’une des premières imprimantes 3D reposant sur la technologie Aerosol Jet. Plus récemment GE a notamment collaboré avec Optomec pour la fabrication de capteurs 3D, directement imprimés sur des composants électroniques.

« C’est toujours une grande opportunité d’investir dans une compagnie avec laquelle nous avons pu travailler, » commente Steve Taub, Directeur Fabrication Additive chez GE Ventures. « Nous savons par expérience que les solutions de fabrication additive de chez Optomec sont performantes et nous surveillerons de près leurs prochains développements. »

En vidéo, un exemple d’impression métal à l’aide du procédé LENS :

« Le fond d’investissement Spark a pour objectif de repousser les limites de la fabrication additive et nous croyons qu’un éco-système connecté entre la partie software et hardware est la clef pour stimuler l’innovation, » confie Samir Hanna, Vice President Consumer and 3D Printing chez Autodesk. « Nous sommes excités d’avoir cette vision commune avec Optomec permettant à la fabrication additive d’être toujours plus intégrée aux circuits de production conventionnels. »

« Optomec est très heureux d’accueillir GE Ventures et Autodesk comme investisseurs stratégiques. Les deux compagnies sont à l’avant-garde de la fabrication additive » conclut le CEO d’Optomec Dave Ramahi. « Nos visions stratégiques s’accordent sur plusieurs points, comme la nécessité de travailler sur des systèmes ouverts pour accélérer l’adoption, ou le rôle que pourront avoir ces technologies dans l’avancée de certaines initiatives clefs comme l’internet industriel ou l’internet des objets. Nous sommes réellement chanceux de pouvoir compter sur leurs expertises techniques et commerciales. »

Plus d’informations sur le site d’Optomec ICI

Partagez votre opinion sur l’article en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] à son premier investissement dans le secteur de l’impression 3D (Carbon3D, netFabb ou encore Optomec) ainsi que celui du fond Catalyst CEL permettront de finaliser les développements techniques de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you