menu

OpenSCAD, le modeleur 3D gratuit et open-source

Publié le 11 juin 2020 par Mélanie R.
openscad

OpenSCAD est un logiciel de CAO gratuit et open-source destiné à la réalisation de modèles 3D solides. Il convient aux utilisateurs expérimentés qui sont à l’aise avec la programmation. En effet, l’une des principales caractéristiques d’OpenSCAD est qu’il s’agit d’un modeleur 3D basé uniquement sur des scripts et qui utilise son propre langage de description. Par conséquent, vous ne pourrez pas sélectionner ou modifier votre modèle de manière interactive à l’aide de la souris, comme dans SOLIDWORKS ou AutoCAD. Au lieu de cela, les pièces ne peuvent être prévisualisées qu’une fois que vous les avez codées dans le langage du modeleur 3D. De plus, OpenSCAD, tout comme Fusion 360 par exemple, ne propose pas de modélisation plus artistique. Pour ces modèles, il est préférable d’utiliser un logiciel de CAO tel que Blender.

Comme vous le savez, pour toute application d’impression 3D, il vous faut un modèle 3D compatible avec votre imprimante 3D. Il doit donc être exporté dans le bon format. OpenSCAD permet de le faire facilement. Les utilisateurs utilisent généralement ce logiciel pour modéliser des pièces de machine ou d’autres types de pièces mécaniques. De plus, le logiciel a été recommandé comme outil de CAO d’entrée de gamme pour la conception de matériel open-source, comme les outils scientifiques pour la recherche et l’éducation. Même si le modeleur basé sur des scripts peut sembler difficile, les concepteurs ont toujours le contrôle total du processus de modélisation. Ils pourront modifier toutes les étapes de celui-ci ou réaliser des conceptions qui sont définies par des paramètres configurables.

openscad

Comme mentionné, OpenSCAD est un logiciel gratuit et open-source, disponible pour Linux/UNIX, Windows et Mac OS X. Il propose deux techniques de modélisation principales. La première est la géométrie solide constructive (alias CSG) et la seconde est l’extrusion de contours en 2D. Comme AutoCAD est largement utilisé pour créer des modèles 2D, les fichiers DXF d’AutoCAD peuvent être utilisés comme format d’échange de données pour ces contours 2D. En plus des chemins 2D pour l’extrusion, il est également possible de lire les paramètres de conception à partir de fichiers DXF. OpenSCAD peut également lire et créer des modèles 3D dans les formats STL et OFF nécessaires à l’impression 3D mais c’est principalement le format STL qui sera privilégié pour concevoir des pièces imprimées en 3D.

En termes de fonctionnalités supplémentaires, l’animation est possible à une vitesse de quelques images par seconde pour les modèles simples. Sur le site web d’OpenSCAD, vous pourrez trouver une liste de ressources telles que la dernière version disponible, de la documentation et les dernières actualités. Il est vrai que certains utilisateurs soulignent encore qu’il peut y avoir un manque d’outils intégrés ou pris en charge par la communauté pour la gestion des packages. Par exemple, des tutoriels et des messages d’erreur pourraient être plus fournis et informatifs pour aider les non-programmeurs à s’habituer à ce logiciel de modélisation. Selon les utilisateurs, la courbe d’apprentissage reste fondamentalement assez raides.

Un dernier conseil est d’utiliser BlocksCAD avant de commencer avec OpenSCAD car il est basé sur le même type de modélisation. Le premier a été créé pour ceux qui veulent commencer à concevoir et à créer des modèles 3D simples avant de passer à des logiciels plus professionnels. Vous pouvez trouver plus d’informations ICI. Vous pouvez en savoir plus sur d’autres logiciels de modélisation d’impression 3D sur notre page dédiée !

Utilisez-vous OpenSCAD ? Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Les 4 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. christian dit :

    Quel est l’intérêt d’avoir un outil qui fonctionne uniquement par script avec un langage spécifique, alors que Blender qui est aussi openSource peut aussi fonctionner aussi par script avec du Python qui est standard ?

  2. Si vous vous intéressez à OpenSCAD, je me permets de faire un peu de pub pour un outil complémentaire que je développe qui pourra vous faire gagner en productivité: MuSCAD.

    Il s’agit d’un module Python qui permet de modéliser les formes à produire dans un langage de haut niveau bien plus pratique qu’OpenSCAD, et de générer in-fine le code OpenSCAD correspondant. Il est notamment possible de calculer la taille de chaque objet produit, et d’aligner des objets relativement les uns aux autres, ce qui permet de créer des objets entièrement paramétriques en un rien de temps.
    Toutes ces choses sont possibles nativement dans OpenSCAD mais au prix d’une grande complexité: il faut garder trace manuellement de la taille et de la position de chaque objet dans des variables, et le code OpenSCAD devient rapidement illisible, avec plus d’additions ou soustractions de variables que de code « utile » décrivant les formes à produire. Avec MuSCAD, tout cela est entièrement automatique et sans frustration.

    C’est gratuit et open-source, donc n’hésitez pas à l’essayer, et si vous pouvez, à l’améliorer!

    https://gitlab.com/guillp/muscad

  3. Georges dit :

    Tres bonne videos le seul reproche est que
    Tous les logiciels sont en anglais et quand on ne maîtrise pas cette langue c’est assez
    Difficile de s’en servir.disons qu’il faudrait que l’on puisse choisir la langue
    Salutations

  4. Christophe dit :

    Ce qui est dommage, c’est qu’OpenSCAD n’utilise pas le GPU. Les calculs sont donc d’une lenteur affligeante dès qu’on conçoit une pièce un peu sophistiquée.
    Il y a quelques temps j’ai découvert IceSL, dont le modeleur est inspiré d’OpenSCAD (langage proche, basé sur Lua), et beaucoup plus rapide et très prometteur. J’avoue, je n’ai pas encore approfondi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you