menu

Opel utilise l’impression 3D pour réduire ses coûts de production

Publié le 25 novembre 2015 par Alex M.

Avec plus d’un million de voitures vendues en 2014, Opel est actuellement le troisième constructeur de véhicules de tourisme de l’Union européenne. La clé de son succès ? Des usines de production efficaces qui recourent quotidiennement aux technologies d’impression 3D.

Le centre de développement technique d’Opel, installé dans le petite ville d’Eisenach en Allemagne, utilise des imprimantes 3D de chez Stratasys pour créer toute une série d’outils pour l’assemblage et la fabrication de ses voitures, et plus particulièrement pour son récent modèle Adam (en photo de couverture).

Ces outils sont principalement utilisés pour fixer de manière précise différents composants comme des éléments sur les bas de caisse ou les déflecteurs sur le toit, l’alignement des lettres du logo du véhicule, ou bien l’assemblage des vitres ou du toit ouvrant.

L'impression 3D chez Opel

Un outil d’assemblage imprimé en 3D pour fixer le toit ouvrant sur le modèle Adam

L’impression 3D d’outils personnalisés

En recourant à des imprimantes 3D professionnelles Fortus de chez Stratasys, Opel a réussi à réduire de près de 90% le coût de production de ses outils de fabrication. L’impression 3D chez Opel permet également aux équipes techniques de réaliser en moins de 24 heures des outils prêts à être utilisés sur la chaîne de montage.

« Outre la réduction du temps de production de l’outil et de la diminution considérable des coûts, les outils personnalisés constituent le troisième avantage clé obtenu grâce à l’impression 3D. Nous sommes désormais en mesure de produire des formes plus complexes, sans les limites imposées par la fabrication traditionnelle. Nous disposons ainsi d’un atout essentiel : adapter l’outil à un opérateur et à un véhicule spécifique », explique Sascha Holl, ingénieur chez Opel.

L'impression 3D chez Opel

Cet outil permet lui d’aligner les lettres du logo « Adam » sur la vitre arrière de la voiture

« L’exemple d’Opel, et d’autres fabricants, montre l’impact massif que les pièces imprimées en 3D à faible risque et haut rendement, notamment les outils de fabrication, peuvent avoir sur l’efficacité de la production », déclare Andy Middleton, président de Stratasys, EMEA.

« La capacité de produire de tels éléments sur demande à un coût réduit permet d’accélérer de manière significative les temps de production et de fournir aux entreprises un avantage concurrentiel. Ajoutez à cela la capacité de personnaliser les outils et de créer des géométries complexes, et vous comprendrez aisément pourquoi Opel illustre la façon dont la fabrication additive est en train de transformer les opérations liées à la production de nos clients ».

En vidéo, découvrez comment les équipes d’Opel utilise l’impression 3D :

L’avenir de l’automobile passera-t-il par l’impression 3D ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you