menu

Odisei Music et son saxophone imprimé en 3D

Publié le 24 février 2020 par Mélanie R.
odisei music

La fabrication additive touche vraiment tous les secteurs d’activité, la musique compris – la liste des instruments imprimés en 3D commence à être longue, sans compter les applications qui combinent musique et impression 3D. La jeune startup Odisei Music vient se rajouter à cette liste en proposant un saxophone électronique imprimé en 3D. A l’origine de plusieurs instruments à vent, la jeune pousse espagnole souhaite diffuser la musique dans le monde entier en aidant les musiciens à développer leurs compétences rapidement et facilement. Pour en savoir plus sur cette entreprise et son utilisation des technologies 3D aujourd’hui, nous avons rencontré Ramon Mañas, fondateur et CEO d’Odisei Music.

3DN : Pouvez-vous vous présenter et nous dire comment vous avez découvert l’impression 3D ?

Ramon Mañas

Je m’appelle Ramon Mañas et je viens de Barcelone. J’habite actuellement à Sant Cugat del Vallés où nous avons notre bureau. Je suis ingénieur en design industriel de profession. Mes hobbies sont la musique et l’automobile. J’ai découvert l’impression 3D pendant mes études d’ingénieur. À l’université, nous avions une imprimante 3D FDM Stratasys avec laquelle nous faisions des prototypes pour certains de nos projets. Des années plus tard, j’ai commencé à travailler chez HP dans l’impression, dans le service commercial, et c’est à ce moment-là que je me suis impliqué dans l’industrie.

J’ai dû suivre beaucoup de formations pour comprendre toutes les technologies d’impression 3D du marché. J’ai ainsi découvert en quoi la technologie HP Multi Jet Fusion que je vendais se distinguait du reste de la concurrence. C’est également en travaillant là-bas que j’ai commencé à développer le Travel Sax en parallèle. Dès le début, j’étais convaincu qu’il fallait que j’utilise l’impression 3D pour fabriquer le Travel Sax en raison de tous les avantages offerts par la technologie.

3DN : Comment est né le projet Odisei Music et quel est son objectif principal ?

Odisei Music est né de mon amour inconditionnel pour la musique en général. Toute ma vie, depuis mon enfance, a été étroitement liée à la musique. À l’âge de 4 ans, j’ai commencé à jouer du piano au conservatoire et peu à peu, j’ai appris à jouer d’autres instruments. Il y a 6 ans j’ai appris à jouer du saxophone, lorsque j’ai déménagé à Berlin pour étudier la composition. C’est un instrument très exigeant et le pratiquer quotidiennement peut être pénible. C’est là que j’ai décidé qu’il fallait résoudre ce problème. Mon but était de concevoir un saxophone électronique aussi petit et léger que possible, qui permettrait d’y jouer n’importe où et n’importe quand, sans déranger personne.

Le saxophone est petit et très léger (crédits photo : Odisei Music)

Après deux ans de travail acharné et avec l’aide formidable de l’équipe d’Odisei Music et de tous les collaborateurs externes, nous avons conçu le saxophone électronique, baptisé Travel Sax. L’objectif d’Odisei Music est de permettre à tous les musiciens de s’exprimer plus facilement en générant plus de musique dans le monde. Pour ce faire, nous concevons des instruments et des solutions techniques qui facilitent l’apprentissage des musiciens et leur permettent de s’améliorer constamment.

3DN : Pouvez-vous nous en dire plus sur les techniques de fabrication additive utilisées par Odisei Music ?

Nous utilisons une des imprimantes HP Multi Jet Fusion. Cette machine nous permet de fabriquer des pièces finales avec de très bonnes finitions esthétiques et mécaniques. Nous utilisons également cette technologie en raison de sa production élevée. Nous pensons qu’en raison du type de produit que nous concevons et fabriquons, c’est celle qui répond le mieux à nos besoins.

Le Travel Sax s’adapte aux besoins des musiciens (crédits photo : Odisei Music)

3DN : Selon vous, quelle est l’importance de l’impression 3D dans le développement de nos instruments de musique ?

Je pense que la technologie d’impression en 3D est en train de changer la façon dont les gens conçoivent et produisent, offrant de nouvelles possibilités de fabrication à de nouvelles entreprises. Dans notre cas, nous n’aurions pas pu lancer un produit sur le marché en moins d’un an s’il n’y avait pas eu de fabrication additive. Bien qu’il y ait encore de nombreuses limites techniques, l’impression 3D est sans aucun doute un outil extrêmement puissant au potentiel impressionnant.

3DN : Quels sont les futurs projets d’Odisei Music ?

Nous aimons procéder étape par étape. Notre objectif est maintenant de livrer les premiers Travel Sax et de faire en sorte que les gens soient satisfaits du produit. Une fois cet objectif atteint, nous voulons augmenter la production et toucher un plus grand nombre de personnes. Nous avons beaucoup d’idées folles, mais nous devons avancer pas à pas.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

L’avenir est passionnant. Nous avons des outils extrêmement puissants à notre disposition. L’un d’eux est l’impression 3D et, en la combinant avec la passion, le talent et beaucoup d’efforts, vous pouvez réaliser des choses innovantes. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur notre site internet.

Que pensez-vous des saxophones électroniques imprimés en 3D d’Odisei Music ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you