menu

OctoPrint, l’application pour contrôler votre imprimante 3D

Publié le 12 août 2020 par Mélanie R.

OctoPrint est une application de contrôle pour imprimante 3D : open-source et gratuite, elle permet de gérer toutes ses impressions à distance et de contrôler son parc machines en toute tranquillité. Elle fonctionne sur votre interface web directement, il suffit de brancher l’application à votre réseau local. Concrètement, elle vous permettra d’envoyer plusieurs fichiers Gcode à différentes machines via une seule et même interface. La plupart des utilisateurs l’installent aujourd’hui sur un Raspberry Pi, à l’aide de l’image OctoPi disponible en ligne. OctoPrint est également compatible avec les caméras ce qui permettra de surveiller en temps réel une impression et de vérifier à distance que tout fonctionne correctement. 

En 2012, Gina Häußge développe une première application de contrôle, par sa propre imprimante 3D. Très vite, la solution séduit le marché et c’est le fabricant espagnol BQ qui soutient financièrement le développement. Aujourd’hui, OctoPrint est très largement utilisé dans le monde entier, est open-source et entièrement gratuit. Un forum a même été créé pour rassembler toute la communauté d’utilisateurs, permettant de résoudre des problèmes techniques, faciliter l’installation de l’application ou échanger ses idées. 

Crédits photo : OctoPrint

Les fonctionnalités de OctoPrint

L’application OctoPrint a donc pour objectif principalement de contrôler son imprimante 3D à distance et de suivre l’évolution de ses travaux d’impression. Concrètement, elle permettra de surveiller la température de l’extrudeur et du plateau, de réajuster les paramètres si besoin, de lancer un impression via une connexion WiFi, de la mettre sur pause ou de l’arrêter en cas d’anomalie quelconque. OctoPrint offre également les fonctionnalités d’un logiciel de tranchage : elle utilise le moteur de Cura (CuraEngine), un slicer qui vous permettra de découper correctement votre modèle 3D en couches successives lisibles par votre imprimante 3D. Vous pourrez personnaliser votre slicer et vos paramètres comme vous le souhaitez.

Côté compatibilité, OctoPrint fonctionne actuellement avec la plupart des imprimantes 3D à dépôt de matière fondue – des machines de bureau principalement. Quelques unes possèdent d’ailleurs un support développé spécifiquement – c’est le cas par exemple des machines FlashForge. L’application est compatible avec Windows, MacOs et Linux. De nombreux plug-ins ont été développés par la communauté depuis la toute première version d’OctoPrint. On pense à  NavbarTemp qui permet d’afficher différentes températures de la machine directement sur sa barre de navigation pour assurer un contrôle continu, ou encore à la fonctionnalité « Estimation du coût d’impression » pour surveiller de près son budget. Une cinquantaine d’extensions sont aujourd’hui disponibles. 

L’une des extensions disponibles permet d’avoir une vue « Tableau de bord »

Comme mentionné en introduction, OctoPrint est majoritairement installé sur un Raspberry Pi, la solution a été baptisée OctoPi. Son installation se fait très facilement via un tutoriel présent sur le site officiel. Vous pouvez également connecter l’application à une webcam pour suivre en temps réel les mouvements de votre machine.

Utilisez-vous OctoPrint ? Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Les 5 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Cedvano dit :

    J’ai pu le tester plusieurs fois avec toujours des déceptions. Pertes d’impressions, de connexion, … En passant par des mise a jour qui plantent et bloque Octoprint. Bref, c’est pas génial. Mais ça a du potentiel.

  2. skAnk dit :

    Utiliser avec un raspberry pi 3A et une webcam. Que du bonheur. Beaucoup de pluggins, l’envoi direct des print a partir des pc en réseau, la surveillance des print …. jamais de plantages pour ma part. Il est branché sur ma Ender 3.

  3. Olivier_G dit :

    Personnellement,
    Je l’utilise sur mes 2 imprimantes (dagoma discoeasy 200 et creality ender5) depuis au moins 2 ans sur un rpi3.
    Octoprint est vraiment extrêmement bien conçu, facile, fiable et intuitif.

    Gina est très à l’écoute de sa communauté.
    Pour le commentaire ci dessus.
    Le soucis pouvait simplement venir de votre rpi, ou de votre câble USB.

  4. Leroy dit :

    Bonjour
    Moi j’j’ai toujours utilisé octopi sans faille avec mon anet a8 et mon alfawise u20.
    Les plugin disponibles sont très pratiques : éteindre la prise à la fin de l’impression, faire le rendu vidéo des photos prises, connaître l’avancement de l’impression et les étapes des prochaines couches. Le contrôle à distance sur navigateur web qui permet d’avoir l’imprimante loin du pc, et aussi la très bonne appli printoid d’un français

  5. JOEL FONTENELLE dit :

    Possesseur d’une creality CR10 V2 à l’interface austère, Octoprint élargi le champ des contrôles à distance et offre de multiples possibilités d’interactions avec l’imprimante. Permet également de piloter divers périphériques (ventilateur de caisson, contrôle de température, allumage de Led’s, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you