menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : des objets imprimés en 3D qui communiquent sans électronique

Publié le 14 octobre 2018 par Mélanie R.
objets imprimés en 3D

Retrouvez notre TOP 5 des meilleures vidéos de la semaine sur l’impression 3D et la fabrication additive. Partagez vos vidéos et donnez votre avis en commentaires de l’article ou sur le compte Facebook de 3Dnatives. Très bon dimanche à tous !

TOP 1 : Des vaisseaux sanguins bio-imprimés : Les applications de la bio-impression commencent à être nombreuses dans le secteur médical. Cette fois-ci, ce sont une équipe de chercheurs de Brigham and Women’s Hospital qui a développé une bio-imprimante pour créer des vaisseaux sanguins afin de soigner des patients atteints d’une maladie cardiovasculaire. Ils ont conçu une bio-encre faite de cellules humaines et d’hydrogel :

TOP 2 : Des imprimantes 3D PEEK : Tractus3D est un fabricant hollandais d’imprimantes 3D delta. Sa gamme de machines FDM permet l’impression de grands objets – son modèle T3500 offre un volume d’impression de 1000 x 1000 x 2000 mm. Ses imprimantes 3D sont compatibles avec des matériaux techniques comme le PEEK grâce à leurs extrudeurs et plateau d’impression chauffants. On vous présentait d’ailleurs une de ses machines dans notre classement des imprimantes 3D PEEK et ULTEM :

TOP 3 : L’impression 3D au service de la chirurgie : A l’Institut Orthopédique du Missouri, une équipe de médecins spécialisés dans la réduction et fixation des fractures osseuses a recours à l’impression 3D pour fabriquer des outils chirurgicaux. Avec une imprimante 3D, les médecins créent des plaques et des vis qui les aideront dans leurs opérations. Une initiative particulièrement intéressante pour les zones plus rurales où l’accès à ces outils est parfois limité :

TOP 4 : Des objets imprimés en 3D pour récolter des informations : Vikram Iyer est étudiant en doctorat au département de génie électrique et informatique de l’Université de Washington. Il a créé des objets imprimés en 3D capables de stocker des informations sur la façon dont ils sont utilisés, sans utiliser de piles ni appareils électroniques. Vikram montre ici la prothèse de main qu’il a imprimée en 3D : ce système utilise une méthode appelée rétrodiffusion, par laquelle la prothèse peut partager des informations en réfléchissant les signaux qui lui ont été transmis avec une antenne :

TOP 5 : Des violons imprimés en 3D : Dans un lycée américain à Baltimore, un programme de fabrication  est proposé aux élèves; il s’est cette année associé au département de musique afin de créer des violons imprimés en 3D. Grâce à une imprimante 3D MakerBot Replicator 2, les élèves ont fabriqué un violon en 12 heures et ont rajouté les cordes et la partie électronique pour l’amplificateur. Une belle combinaison entre technologie et musique qui leur a permis de découvrir une facette de l’impression 3D :

Pour rester informé de toute l’actualité de l’impression 3D, abonnez-vous à notre RSS ou à nos pages Facebook, Twitter, Google+ ou LinkedIn.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you