menu

Quelles nouvelles fonctionnalités pour l’imprimante 3D Magis?

Publié le 12 mars 2018 par Mélanie R.
neva magis

Dagoma, le fabricant d’imprimantes 3D françaises, a récemment révélé quelques mises à jour pour ses machines mais surtout une version améliorée de la Neva qu’elle a baptisée la Magis. Une imprimante 3D qui serait plus fiable et plus légère que sa grande soeur pour répondre à la principale ambition du français, “rendre l’impression 3D accessible à tous”.

L’imprimante 3D Neva se voulait déjà très simple d’utilisation: on se souvient quand Waël l’avait comparée à une machine à café avec son bouton unique. Mais après quelques retours des ses utilisateurs, Dagoma a souhaité l’améliorer : la Magis serait donc encore plus facile à prendre en main et le fabricant nous explique pourquoi. Tout d’abord, revenons aux origines du nom même de cette nouvelle machine. Quand on dit “Magis” on pense forcément à magie… mais cela va un peu plus loin puisque magis vient du latin qui veut dire “plus”. Le fabricant affirme que la Magis va plus loin, on a cette idée d’ajout de fonctionnalités. Mais alors quelles sont-elles?

neva magis

Les fonctionnalités de la Magis

Les composants électroniques et mécaniques ont été repensés tout comme la tête d’impression et l’extrudeur. En effet, Dagoma affirme avoir ajouté un blindage au niveau de la tête pour protéger le ventilateur du champ magnétique des bras et ainsi optimiser le flux de refroidissement pour offrir une meilleure qualité d’impression. Le nouvel extrudeur quant à lui garantirait l’utilisation de filaments flexibles et serait doté d’un nouveau détecteur de filament. La Magis serait dotée d’une nouvelle surface d’accroche Buildtak pour imprimer… même à l’envers.

Dagoma a également développé une nouvelle version de son firmware, Marlin Magis. Il offrirait davantage de possibilités comme une insertion automatique du filament, une impression 3D via un port USB et une démonstration du niveau de chauffe. Clément en charge de l’expérience utilisateur chez Dagoma conclut sur la Magis : “Nous voulions la rendre encore plus belle et encore plus simple et pour cela on l’a complètement allégée.”

neva magis

Pour accompagner ce lancement, Dagoma présente également une plateforme, ROAD – Recherche d’Objets Assistée par Dagoma. On peut y retrouver des objets spécialement préparés pour être imprimés sur la Magis. Aucun paramétrage ne serait nécessaire avant impression. Une centaine de fichiers 3D seraient pour le moment disponibles et répartis en thématique – Noël, St Valentin, Maison, etc. A terme, Dagoma espère ouvrir davantage cette plateforme pour qu’elle soit participative et présente un contenu utile et qualitatif.

neva magis

La plateforme ROAD

Des imprimantes accessibles

Dagoma aurait également prévu des améliorations et nouvelles fonctionnalités pour sa première machine, la DiscoEasy200. Suite aux retours des utilisateurs, le fabricant français va relancer son concept de box mensuelle et proposer de nouvelles fonctions. Pour l’instant, Dagoma a annoncé une option détecte fil et des tiges trapézoïdales pour améliorer le rendu des impressions.

De plus, Dagoma annonce qu’il a unifié toutes les versions Cura en un nouveau logiciel, Cura by Dagoma. Il serait toujours open source et gratuit et aurait pour but “d’aller encore plus loin dans le détail”. Il incluerait “le renseignement de la couleur du filament pour palier aux différences entre filaments pour une impression plus précise, un nouveau mode “vase”, et la gestion des pauses pour changer la couleur des filaments.

neva magis

Enfin, le fabricant français baisse ses prix : la Magis serait désormais disponible à partir de 449€ tandis que sa petite soeur serait commercialisée à un prix de 499€. Il est dores et déjà possible de la commander sur le site de Dagoma. Et pour tous les détenteurs d’une Neva, il serait possible de profiter des nouvelles fonctionnalités de la Magis grâce à une mise à jour logiciel embarqué.

Que pensez-vous de la Magis? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. olivard dit :

    peut imprimer un objet ou un visage selon une photo?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you