menu

Elix, la potence de vélo imprimée en 3D de Mythos

Publié le 31 mai 2022 par Mélanie W.
mythos elix

La marque anglaise Mythos a présenté sa potence de vélo imprimée en 3D, Elix, désormais disponible sur le marché pour la somme de 500 livres. La potence est la pièce détachée qui relie le guidon au pivot de la fourche d’un vélo. Il s’agirait d’une première mondiale, réalisée à partir d’un alliage de scandium, aluminium et magnésium, à l’origine développé par APWorks, la filiale d’Airbus. Dimitris Katsanis est derrière le design de ce composant, lui qui avait déjà équipé des vélos de course de pièces imprimées en 3D.  La potence est disponible en plusieurs tailles, avec un poids de départ de 150 grammes seulement.

La conception de la pièce est unique, pensée pour la fabrication additive : on le voit, elle intègre une structure lattice, avec de la matière uniquement sur les zones sollicitées. D’ailleurs, Mythos explique : « Nous avons voulu éliminer les zones de forte tension avec de petits renforts locaux, et réduire le poids autour d’autres zones en retirant habilement tout matériau non essentiel. » En conséquence, la marque affirme qu’elle a fabriqué une pièce 15% plus rigide en torsion sans toucher à la rigidité en flexion.

Crédits photo : Mythos

Les équipes ont testé plusieurs itérations en effectuant des simulations FEA – Finite Element Analysis ou méthode des éléments finis en français – et en s’appuyant sur des logiciels de CAO afin de trouver les zones nécessitant moins de matière. Mythos ajoute : « De plus, le fait que tout cela se passe en interne, sans qu’il soit nécessaire de recourir à un outillage spécifique à une pièce, signifie que nous pouvons créer en quelques jours des produits et des prototypes uniques qui prendraient normalement des mois. »

La fabrication additive aura donc permis à la marque anglaise de gagner en flexibilité et de proposer une pièce plus rapidement sur le marché. Le composant coûte 500 livres – environ 588 euros – et fait donc partie des pièces les plus chères aujourd’hui disponibles. Il mesure entre 100 et 130 mm selon le vélo sur lequel il sera monté, avec un poids de départ de 150 grammes. Les potences seront toutes fabriquées au Royaume-Uni et existent en argent ou noir. Vous pouvez d’ores et déjà commander votre pièce ICI.

La pièce imprimée en 3D (crédits photo : Mythos)

Que pensez-vous de la pièce Elix Mythos ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Cedric dit :

    c’est dommage qu’un tel procédé de fabrication n’ai pas été associé à de l’optimisation topologique, même si la détermination des efforts à supporter est relativement complexe dans ce cas. L’on reste très proche de formes prismatiques associées a de l’usinage classique sans profiter complétement du procédé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks