menu

Multiply Labs imprime en 3D des gélules personnalisées

Publié le 28 janvier 2019 par Mélanie R.
multiply labs

La médecine sur mesure commence à prendre de plus en plus d’importance et nous savons depuis quelque temps que l’impression 3D est un outil qui va de pair avec ce développement. Multiply Labs est une société pharmaceutique qui s’est très vite penchée sur ces questions de personnalisation dans le secteur médical. Elle développe des gélules imprimées en 3D qui viennent libérée de façon programmée différents médicaments et solutions ; chaque patient peut ainsi avoir tout ce dont il a besoin dans une seule capsule.

Pour mieux comprendre la technologie développée par cette société basée à San Francisco, nous avons rencontré Fred Parietti, co-fondateur et PDG de Multiply Labs. Son équipe et lui-même misent fortement sur l’arrivée de médicaments personnalisés.

3DN : Pouvez-vous présenter ainsi que l’entreprise Multiply Labs ?

multiply labs

Fred Parietti, CEO et co-fondateur

Je suis Fred Parietti, PDG et co-fondateur de Multiply Labs, un nouveau type de société pharmaceutique personnalisée. Pour l’instant, nous ne nous sommes pas encore consacrés à la fabrication d’ingrédients pharmaceutiques actifs, mais nous développons des gélules 3D personnalisées à libération programmée. Notre premier produit, axé sur les compléments alimentaires, nous a permis d’entrer sur le marché et développer les machines et le filament d’impression nécessaires à la création des capsules 3D.

Nous sommes en train d’ajouter une nouvelle gamme de produits. Nous avons commencé à travailler sur nos premiers produits pharmaceutiques qui seront des médicaments contre le VIH. Grâce à Multiply Labs, nous voyons un avenir où chaque patient prendra une seule pilule avec tous les compléments ou médicaments dont il a besoin.

3DN: Quelle est la technologie derrière les capsules Multiply Labs?

Chez Multiply Labs, nous appliquons l’impression 3D à la fabrication de produits pharmaceutiques, en particulier la gélule ou le flacon de médicament. Ce n’est pas une gélule normale : à l’intérieur de ce produit imprimé en 3D, nous avons en fait créé des chambres ou des compartiments séparés. Chaque partie de la gélule peut libérer un médicament à un moment différent. Par exemple, nous pouvons imprimer en 3D un compartiment avec une paroi très fine pouvant libérer le produit, en environ 30 minutes, puis ajouter une autre paroi capable de libérer un autre médicament en 2 heures; le tout dans une seule gélule. Nous pouvons ajouter jusqu’à quatre ou cinq compartiments séparés dans la même capsule.

multiply labs

Une seule capsule peut contenir jusqu’à 5 compartiments différents

Notre gélule est fabriquée avec un polymère pharmaceutique très spécifique. Puis nous déposons le médicament sous forme de poudre, après avoir imprimé en 3D la gélule grâce la technologie FDM. On a souhaité séparer le médicament du processus d’impression car cela pourrait le dégrader.

3DN: Pouvez-vous en dire plus sur votre filament pharmaceutique 3D et sur la technologie qui peut l’imprimer ?

En ce moment, nous utilisons un seul polymère, appelé Hydroxypropyl cellulose ou HPC, c’est un polymère soluble dans l’eau qui peut être ingéré sans danger et se dissout sans être digéré par le corps humain. Nous achetons le polymère en poudre auprès d’une entreprise de produits chimiques et nous le convertissons en filament 3D. Ainsi, nous créons notre propre matériau et l’utilisons ensuite pour imprimer les capsules en 3D. Nous pouvons déterminer quand ce polymère peut se dissoudre et s’ouvrir en fonction de l’épaisseur que nous donnons à la paroi de la gélule.

multiply labs

Le filament que nous fabriquons est le seul filament de qualité pharmaceutique destiné aux imprimantes 3D jamais fabriqué. Un produit unique sur le marché que nous envisageons également de vendre dans l’industrie, en particulier pour les laboratoires de recherche ou les sociétés pharmaceutiques car il permet la création rapide de prototypes de gélules.

En termes d’impression 3D, nous avons développé la tête d’impression que nous avons monté sur l’imprimante 3D – notre filament est en effet très souple et nous avons besoin de paramètres d’impression très spécifiques pour l’utiliser correctement.

3DN: Pourquoi avoir choisi l’impression 3D pour développer des gélules, quels sont ses avantages ?

De nos jours, les gélules sont produites en série, des millions sont produites à l‘identique chaque jour. Nous savons que la médecine s’oriente de plus en plus vers la personnalisation, où chacun veut son traitement dans une seule pilule, ce qui ne peut se faire avec une production de masse. L’impression 3D est le meilleur moyen de commencer, car elle nous permet de tester différents compartiments pour divers médicaments. La fabrication additive permet en plus de faire ces tests très rapidement.

multiply labs

En utilisant l’impression 3D, les médicaments peuvent être libérées de façon programmée

3DN: Où voyez-vous Multiply Labs dans 10 ans?

Dans dix ans, nous espérons devenir la norme du produit pharmaceutique. Aucun patient n’acceptera de prendre la même chose que son voisin et aucun médecin ne prescrira la même chose à deux patients. Par exemple, à l’heure actuelle, les médicaments sont spécialement conçus pour les hommes adultes, ce qui signifie que toutes les femmes et tous les enfants ont une prescription excessive pour leur corps, car leur masse osseuse est généralement plus faible et insuffisante.

Chez Multiply Labs, nous imaginons un avenir dans lequel les gens attendent des produits personnalisés et nous avons la technologie idéale pour y parvenir. Trouvez plus d’informations sur notre site officiel.

Que pensez-vous de la solution proposée par Multiply Labs ? Peut-elle bouleverser le secteur pharmaceutique ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you