menu

Mud Frontiers, des huttes imprimées en 3D à base de boue

Publié le 7 octobre 2019 par Mélanie R.

L’entreprise Emerging Objects nous présente son nouveau projet, Mud Frontiers, qui vise à promouvoir une méthode de construction plus durable et accessible. Mené par les architectes Ronald Rael et Virginia San Fratello, le projet consiste en 4 huttes imprimées en 3D à partir d’un matériau à base de boue, rappelant celles construites au bord du fleuve Rio Grande dans la vallée de San Luis, dans le Colorado jusqu’au 19ème siècle. Baptisées Hearth, Beacon, Lookout et Kiln, les huttes ont été créées grâce aux imprimantes de 3D Potter

Emerging Objects est connu dans le secteur de la fabrication additive pour explorer toutes les possibilités offertes par la technologie, généralement en ce qui concerne l’environnement : les projets de l’entreprise promeuvent souvent des constructions plus durables, en utilisant des matériaux locaux, recyclables ou encore naturels. On peut par exemple citer les substrats imprimés en 3D pour restaurer les fonds marins ou encore la petite cabane dont les tuiles avaient été imprimées en 3D à partir de ciment, de sciure de bois, de sel et même de peaux de raisin. C’est à la boue que s’intéresse cette fois-ci l’entreprise américaine pour créer ses 4 huttes. 

mud frontier

Emerging Objects a utilisé une technique d’impression 3D à base de boue (crédits photo : Rael San Fratello)

Mud Frontiers, un projet de construction entre tradition et innovation

Les architectes d’Emerging Objects ont d’abord réalisé un travail de recherche sur les méthodes de construction typiques de la région, notamment sur les  structures en terre modelées à la main ou encore les poteries réalisées avec la boue et l’argile des montagnes de Sangre de Christo et de San Juan. Ils expliquent qu’ils ont rapidement voulu imprimer sur site directement et qu’ils avaient besoin d’une machine facile à transporter, capable d’extraire localement un matériau similaire à ce mélange d’argile et de boue. Ils se sont donc tournés vers le fabricant 3D Potter, réputé pour ses imprimantes 3D céramique, qui leur a conçu un petit robot mobile, Potterbot XLS-1.

Ronal Rael ajoute : “Nous avons appris à quel point il était facile et résistant d’imprimer des structures à grande échelle si rapidement en utilisant le sol juste sous nos pieds. Nous avons également découvert des flux de travail pour l’impression, des processus de mélange de matériaux, des applications structurelles et des théories sur les modes de vie anciens et nouveaux. C’était un projet très intéressant.” 

mud frontiers

La hutte Heart (crédits photo : Rael San Fratello)

Les 4 huttes imprimées en 3D ont toutes une structure différente. Hearth par exemple comprend une paroi très fine de boue imprimée en 3D qui a été renforcée avec des baguettes de genévrier. Celles-ci serviraient surtout à joindre les deux murs de la structure, sans que cela ne soit visible à l’intérieur. Les architectes y ont d’ailleurs placé un banc de boue qui vient entourer le foyer. Si on prend l’exemple de Lookout cette fois-ci, la hutte est très différente puisque c’est en réalité une sorte d’escalier sur lequel il faut monter pour avoir une vue d’ensemble – d’où son nom qu’on pourrait traduire par « poste d’observation ». Plusieurs couches de matériau ont été déposées successivement, rappelant la forme de serpentins. Enfin, Kiln abrite un four pour la cuisson de vases et de faïences imprimés en 3D, alimenté par du bois de genévrier local.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site d’Emerging Objects ICI et dans la vidéo ci-dessous :

Que pensez-vous du projet Mud Frontiers ? Partagez votre opinion en commentaire de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you