menu

MPRINT+, une imprimante 3D métal industrielle plus accessible

Publié le 26 mars 2021 par Thomas B.
MPRINT+ One Click Metal

One Click Metal (OCM), un jeune fabricant de machines 3D industrielles, vient d’annoncer la sortie de la MPRINT+, sa dernière imprimante 3D métal, qui vient s’ajouter à son catalogue grandissant. Basée à Tamm, près de Stuttgart, la jeune société peut se targuer de jouer dans la cour des grands.  La nouvelle MPRINT+ offre une expérience d’impression fiable, notamment en utilisant un système de fusion laser sur lit de poudre et d’un scanner Galvo, rendant la production plus efficace et précise. Cette technique d’impression 3D permet ainsi une baisse des coûts des pièces produites, tout en garantissant une qualité optimale. Faisant partie de la gamme BOLDSERIES , l’imprimante est fournie avec le logiciel MPREP ainsi qu’un sytème de retrait des pièces facilité et d’une station de tamisage. Le tout est proposé à un prix relativement accessible pour le marché de l’impression 3D métal, fixé à moins de 100 000€ – sachez que l’imprimante seule est vendue à 76 900€ !

One Click Metal est née de la volonté de Björn Ullmann et Stefan Weber, les deux fondateurs de l’entreprise, de proposer une expérience de fabrication additive métal abordable et accessible à tous les intéressés, et donc un système fiable qui puisse délivrer des pièces de qualité. Ils présentaient d’ailleurs leur première machine au Formnext 2019. Leur objectif finalement est de résoudre les problèmes de coûts, de connaissances et de manipulation des poudres liés à la fabrication additive métal.

mprint+-one-click-metal-1

L’équipe One Click Metal au salon Formnext (Crédits photo : One Click Metal)

One Click Metal et l’impression 3D métal

L’entreprise s’est donc tournée vers la technologie de fusion laser sur lit de poudre, qui vient fusionner des particules de métal entre elles, point par point, grâce à l’utilisation d’un ou plusieurs lasers selon les imprimantes. La gamme BOLDSERIES de One Click Metal propose aujourd’hui un ensemble de solutions pour accompagner l’utilisateur. On peut y retrouver le logiciel signature de la marque, MPREP ; la station MPURE qui permet de dépouder les pièces, tamiser la poudre et fournir le matériau recyclé à réutiliser ; et la dernière venue, l’imprimante tout-en-un MPRINT+.

En plus de vouloir garantir une expérience simple et sans accrocs à leurs utilisateurs, OCM souhaite aussi avoir un impact responsable et durable sur l’environnement. En effet, l’entreprise propose dans son offre la vente de poudre stockée dans des cartouches de 11 kg portables. En pleines discussions avec des partenaires luttant pour le bien-être de l’environnement, OCM souhaiterait à l’avenir pouvoir adopter une nouvelle initiative : pour chaque cartouche vendue, un arbre est planté. De plus, grâce à l’un de ses partenaires, Naturstorm, l’électricité qu’ils utilisent est certifiée 100% renouvelable et verte.

Pièces imprimées en 3D sur les machines OCM (crédits photo : One Click Metal)

Caractéristiques de la MPRINT+

Pour compléter la gamme BOLDSERIES, OCM a donc lancé la MPRINT+, l’imprimante 3D métal qui garantit une expérience complète, puisqu’elle contient aussi un système de retrait des objets imprimés sécurisé et une station de tamisage. Du haut de ses 1,1 x 1,9 x 0,79 m, l’imprimante contient une multitude de compartiments divers. Il est possible de mettre jusqu’à 4 cartouches de poudre, pour aller jusqu’à 250% d’excédent du volume d’impression. Le plateau d’impression mesure 150 mm x 150 mm x 150 mm et la machine utilise un laser à fibre de 200W, augmentant la qualité de l’impression et réduisant le coût par composant de 40%, avec une vitesse de scan pouvant atteindre les 3000 mm/s.

mprint+-one-click-metal-2

La MPRINT+, l’imprimante 3D de One Click Metal (Crédits photo : One Click Metal)

Au niveau de la connectique, l’imprimante est alimentée à hauteur de 230 V / 50-60 HZ et a besoin d’un apport de gaz inerte en nitrogène. Grâce au slicer MPREP, l’utilisateur devrait être capable de se débrouiller seul dans la réalisation de ses impressions. Afin de les préparer, un processus étape par étape est proposé après que les modèles 3D aient été examinés par le logiciel.

Avec la nouvelle MPRINT+, One Click Metal parvient à la fois à répondre aux demandes croissantes des clients et à s’introduire sur de nouveaux marchés. Les premières MPRINT+ ont déjà été vendues et les livraisons devraient débuter au deuxième trimestre 2021. Stefan Weber, directeur technique et co-fondateur, conclut : « Lorsque nous avons introduit le laser à fibre dans notre imprimante 3D métal, il était important pour nous de conserver les grands avantages de la MPRINT, tout en améliorant les modules existants de la nouvelle MPRINT+. »

mprint+-one-click-metal-3

Un aperçu du slicer de la marque, MPREP (Crédits photo : One Click Metal)

Que pensez-vous de la MPRINT+ ? Vous pouvez retrouver plus d’informations sur leur site officiel ICI. N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you