menu

Microsoft lance un consortium mondial de l’impression 3D et dévoile son format .3MF

Publié le 1 mai 2015 par Alex M.

À l’occasion de la conférence Build 2015, qui se tenait cette semaine à San Francisco, Microsoft a annoncé de nombreuses nouveautés technologiques dont certaines concernant l’impression 3D. Comme prévu, le géant américain a dévoilé un nouveau format de fichiers 3D imprimables, désormais officiel, qui s’appellera « .3MF ». L’autre nouvelle, c’est la création d’un consortium mondial avec pour objectif de développer et d’améliorer les technologies d’impression 3D.

Ce jeudi, le format .3MF a finalement été présenté par Microsoft. Il a été spécialement pensé pour les technologies de fabrication additive et sera suffisamment riche pour décrire de manière complète un modèle 3D (afin d’inclure les textures ou les couleurs par exemple), mais aussi interopérable afin de fonctionner sur de nombreux logiciels 3D et différents systèmes d’exploitation et assez flexible pour s’adapter aux futurs procédés d’impression 3D.

Afin d’accélérer son adoption par les professionnels de l’impression 3D, Microsoft en a profité pour dévoiler le Consortium 3MF, un regroupement de sept acteurs technologiques dédiés au développement de la technologie. Dans un premier temps, il sera formé par Microsoft, Hewlett-Packard, Shapeways, Autodesk, Dassault Systems, Netfabb et SLM Solutions.

Sept acteurs technologiques viennent former ce consortium dédié à l'impression 3D

Sept acteurs technologiques viennent former ce consortium dédié à l’impression 3D

« Avec l’adoption rapide des possibilités offertes par l’impression 3D et son utilisation croissante dans l’industrie, la nécessité d’un format de fichier qui peut retranscrire de manière précise et complète les données d’un logiciel CAO vers une imprimante 3D est devenu rapidement évidente. » commente Gian Paolo Bassi, CEO de Solidworks chez Dassault Systèmes.

Il est intéressant de noter qu’un seul fabricant d’imprimantes 3D, SLM Solutions, vient intégrer le Consortium 3MF. Bien qu’il reste ouvert à de futurs membres, on peut toutefois se demander pourquoi certains acteurs comme 3D Systems ou Stratasys ne sont pas présents.

article_3mf

Le format .3MF surmontera de nombreux problèmes liés au recours du format .STL

Microsoft a également annoncé que Spark la plateforme d’impression 3D développée par Autodesk serait disponible sur Windows 10. « Le marché de l’impression 3D est extrêmement prometteur, mais est encore tout autant complexe et peu fiable. Ce partenariat est une étape clef dans la simplification de cette technique et pour favoriser son accessibilité auprès des entreprises et des particuliers », commente Samir Hanna, vice-président et directeur général de la division grand public et impression 3D chez Autodesk.

Plus d’informations sur le site du Consortium 3MF ICI. Et pour retrouver l’ensemble des spécifications techniques du format c’est par ICI.

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook Twitter Google+ ou LinkedIn

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you