menu

microArch, la technologie de micro impression 3D de Boston Micro Fabrication

Publié le 13 février 2020 par Mélanie R.
boston micro fabrication

Boston Micro Fabrication (BMF) est un jeune fabricant de solutions de micro impression 3D qui, après s’être développé avec succès en Asie ces 18 derniers mois, lance officiellement sa technologie baptisée microArch dans le monde entier. Celle-ci serait capable d’imprimer en 3D des micros pièces polymères et composites avec une précision de 2 microns et une tolérance de 10 microns. Le fabricant affirme qu’il arrive à égaler la qualité du moulage par injection à haute résolution et du traitement CNC. 

Alors que de nombreux acteurs s’intéressent à la fabrication additive grand format pour produire des grandes pièces et s’affranchir des étapes d’assemblage, certains sont davantage tournés vers la micro impression 3D, proposant des solutions pour concevoir de très petites pièces. On pense notamment à des acteurs comme MicroLight3D qui a développé une plate-forme d’impression 3D à l’échelle submicronique, ou encore à la startup Nanofabrica. Tout l’enjeu de ces fabricants est d’offrir un moyen de fabriquer des micro voire des nano pièces avec une précision et une résolution des plus élevées, ce qui est particulièrement intéressant pour des secteurs comme le médical ou encore l’électronique. 

La machine P140 offre une résolution d’impression de 10 microns

BMF s’est d’abord intéressé au marché asiatique, vendant plus de 40 solutions à diverses industries. Le CEO de l’entreprise, John Kawola, explique : “En ce qui concerne la fabrication additive, la prochaine frontière de l’innovation ne concerne pas les grandes pièces mais les petites de haute précision. Nous assistons à une convergence des grandes tendances alors que les frontières entre la fabrication additive et la miniaturisation commencent à se dissoudre. Il ne fait aucun doute que la fabrication additive commence à perdre de son attrait à mesure que les pièces deviennent plus petites. Les défis en matière de précision et d’exactitude ont freiné l’innovation pour les ingénieurs et les fabricants qui cherchent à développer de petites pièces à haute résolution. Tout cela est sur le point de changer avec l’introduction de microArch.” 

MicroArch est basée sur une technologie brevetée Projection Micro-Stereolithography (PµSL) qui utilise une source lumineuse pour durcir le matériau couche par couche ; elle est donc très similaire au procédé de stéréolithographie. La gamme inclut plusieurs machines offrant différentes résolutions (25, 10 et 2 microns) compatibles avec une douzaine de photopolymères. BMF affirme que microArch peut produire des impressions précises et exactes à une échelle plus de 100 fois inférieure à celle d’un cheveu humain. Côté prix, il varie entre $125 000 et $250 000 selon le modèle choisi. John Kawola ajoute : « Au fur et à mesure que les appareils et les pièces deviennent plus petits, le besoin de précision et d’exactitude devient de plus en plus important et, jusqu’à présent, plus difficile à atteindre. Avant microArch, il existait un certain nombre de limitations économiques et technologiques qui rendaient pratiquement impossible pour les fabricants de tirer profit des avantages de l’impression 3D pour les petites pièces. Nous éliminons ces défis grâce à une nouvelle approche qui devrait avoir un grand impact. »

microArch devrait répondre aux exigences de nombreuses industries

Côté applications, Boston Micro Fabrication s’intéresse aux systèmes micro-électromécanique, à la microfluidique, au médical ou encore aux solutions de filtration. Selon l’entreprise, ce sont des secteurs qui n’ont pas trouvé une réponse satisfaisante avec des procédés de stéréolithographie classiques et pour qui l’usinage est parfois trop coûteux. Le procédé microArch pourrait toutefois changer la donne. En attendant, retrouvez davantage d’informations sur le site du fabricant.

Que pensez-vous la technologie microArch de Boston Micro Fabrication ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK