menu

WEBINAIRE : Fabriquer des pièces métalliques grâce à l’impression 3D résine

Publié le 8 juin 2020 par Mélanie R.
métallisation

Comme chaque mois, 3Dnatives organise un webinaire dédié à la fabrication additive, s’interrogeant sur ses matériaux, ses applications ou encore les défis rencontrés par ses utilisateurs. Du médical à l’industrie ferroviaire en passant par le secteur dentaire, ces webinaires permettent de mieux appréhender tout le potentiel de l’impression 3D. Le prochain aura lieu le 23 juin, de 11h à 12h, en compagnie du fabricant Formlabs et de la société bretonne Elliptika. Les deux experts nous expliqueront comment concevoir des pièces métalliques grâce à une imprimante 3D résine et au processus de métallisation : inscrivez-vous gratuitement dès aujourd’hui !

L’impression 3D métal a connu une croissance fulgurante ces dernières années, séduisant les industriels avec ses nombreux avantages – réduction des délais de production, possibilité de produire des pièces plus complexes, personnalisation de la fabrication en conservant les propriétés attendues, etc. C’est toutefois une technologie qui reste chère et beaucoup ne peuvent pas investir dans une telle solution. Le processus de métallisation apparaît alors comme une alternative intéressante : on vient déposer une fine couche de métal sur une pièce en plastique pour lui apporter d’autres propriétés mécaniques. C’est là que l’impression 3D polymère prend tout son sens, plus particulièrement les machines résine qui permettront de créer des détails encore plus fins.

La stéréolithographie permet de concevoir des pièces avec des détails très précis (crédits photo : Formlabs)

Pourquoi métalliser une pièce plastique finalement ? Le procédé permet surtout d’apporter des propriétés mécaniques intéressantes comme la résistance à la corrosion, à la chaleur, aux solvants ou encore aux ultraviolets. Il vient protéger la pièce plastique initialement créée, généralement assez fragile dans le temps. La métallisation peut également apporter des avantages en termes de conductibilité et propriétés diélectriques. Elle peut aussi être utilisée uniquement à des fins esthétiques pour donner à la pièce un aspect brillant (on pense ici au secteur de la parfumerie par exemple pour tous les flacons de parfum). Bien entendu, cette technique est plus ou moins complexe et implique un certain nombre de pré-requis et d’étapes.

Le mardi 23 juin, Lucas Lachaud, Channel Sales Manager France chez Formlabs, et Gwendal Cochet, ingénieur R&D à Elliptika, viendront donc nous présenter ces différentes étapes, les avantages de l’impression 3D résine dans ce cas-là et la valeur ajoutée du duo impression 3D et processus de métallisation. Le fabricant Formlabs a développé une gamme d’imprimantes 3D résine, dont les célèbres Form 3 et Form 3L, ainsi que ses propres matériaux. Elliptika est quant à elle spécialisée dans la conception et le développement de produits et solutions RF et hyperfréquences. Le webinaire sera animé par Alexandre Martel, fondateur et CEO du magazine 3Dnatives.

Inscrivez-vous gratuitement à notre prochain webinaire !

N’hésitez pas à proposer des sujets pour nos futurs webinaires dans les commentaires de cet article. Vous pouvez également visionner tous les précédents webinaires organisés par 3Dnatives sur notre page dédiée.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK