menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : la bioprothèse MATTISSE de Lattice Medical

Publié le 30 janvier 2022 par Philippe G.

Cette semaine, découvrez la bioprothèse MATTISSE imprimée en 3D. Développée par la société française Lattice Medical, elle est destinée à venir en aide aux femmes atteintes d’un cancer du sein. On s’intéressera également à la collaboration entre Team USA et le célèbre fabricant d’imprimantes 3D Stratasys. Ce partenariat a pour objectif de concevoir les meilleurs luges possibles à l’approche des Jeux Olympiques d’hiver. Enfin, Baker Hughes, une entreprise parapétrolière américaine, présentera comment l’impression 3D aide à la transition énergétique. On vous souhaite en tout cas un très bon dimanche à tous !

TOP 1 : Lattice Medical et la bioprothèse MATTISSE : Fondé en 2017 à Lille, Lattice Medical a développé une application destinée à la reconstruction mammaire. Grâce à l’impression 3D, la jeune société française propose aux femmes atteintes d’un cancer du sein une bioprothèse baptisée MATTISSE. Adaptée à la morphologie de la patiente de par les bénéfices des technologies 3D, MATTISSE constitue une véritable alternative aux prothèses en silicone. Pour la concevoir, Lattice Medical a fait appel à Hava3D et aux machines FDM du fabricant Ultimaker. Afin de pouvoir fabriquer la bioprothèse à grande échelle, l’entreprise a créé une ferme d’imprimantes 3D composée de 16 imprimantes 3D Ultimaker S5. L’équipe de Lattice Medical revient sur le sujet :

TOP 2 : Stratasys s’invite aux JO d’hiver : À l’occasion des Jeux Olympiques d’Hiver, le géant de la fabrication additive Stratasys est venu en aide à Team USA. Afin de concevoir les luges les plus performantes et les mieux adaptées aux corps des athlètes, Stratasys a imprimé de nombreux moules. Leur coopération, qui a débuté avant les Jeux de 2018, permet à l’équipe américaine de tester plusieurs prototypes de luge rapidement. Robert Fegg, l’entraîneur principal de Team USA explique que la fabrication de moule est passé de trois mois à deux semaines grâce aux machines du fabricant américain :

TOP 3 : Extreme by Nature : Déjà utilisée pour fabriquer des équipements de sport, la fabrication additive est également présente dans le trailer des JO. Réalisée par BBC Creative, l’agence interne de la BBC, le clip annonçant l’arrivée des Jeux Olympiques d’hiver intègre plusieurs pièces imprimées en 3D. Le trailer est une combinaison d’’animation stop-motion et de sculptures imprimées en 3D, le tout rendu vivant par des effets de caméra. Toutes les pièces conçues grâce à la fabrication additive ont été fabriquées à partir de polymère  : 

TOP 4 : La transition énergétique et l’impression 3D : Dans de nombreuses industries, la fabrication additive permet de transformer les processus de production. Baker Hughes, une entreprise parapétrolière américaine basée à Houston, a recours aux technologies 3D pour augmenter les performances de ses outils, tout en réduisant leur impact environnemental. En permettant la fabrication de pièces à partir de moins de matériaux, et en les rendant plus efficaces que les pièces conçues de manière traditionnelle, l’impression 3D aide l’industrie à réaliser une transition énergétique :

TOP 5 : L’impression 3D dans l’industrie aérospatiale : Utilisée depuis maintenant de nombreuses années dans le secteur aérospatial, la fabrication additive a prouvé à de multiples reprises les avantages qu’elle pouvait apporter. La technologie offre principalement la possibilité aux entreprises de l’industrie de fabriquer des pièces plus rapidement, tout en obtenant de meilleures propriétés. De plus, grâce au peu de matériau utilisé, le coût des pièces est très bas :

Que pensez-vous de MATTISSE ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks