menu

Matériaux d’impression 3D : les fournisseurs ont doublé en deux ans

Publié le 7 avril 2020 par Mélanie R.
matériaux d'impression 3D

Chaque année, la société américaine Wohlers Associates, Inc. dévoile son rapport sur la fabrication additive, considéré comme la Bible du secteur. La 25e édition a été publiée récemment d’ailleurs, contenant des données très complètes sur les derniers développements et tendances du marché. Il comprend notamment une analyse approfondie des développements des matériaux d’impression 3D. Les données pour cette partie de l’analyse ont été fournies par Senvol – elles proviennent de la Senvol Database. Le groupe a rendu publique son étude concernant des matériaux de fabrication additive, montrant comment ils se sont développés et ont évolué au fil des années.

Le choix des matériaux est un facteur clé dans l’adoption de la fabrication additive par les entreprises. L’absence de choix des matériaux ou les systèmes fermés limitent le nombre d’entreprises qui investiront dans l’impression 3D pour leurs activités. Senvol révèle que l’offre de matériaux la plus diversifiée concerne le métal pour les procédés sur lit de poudre, suivi par les polymères pour le SLA (appelé VPP dans l’étude pour vat polymerisation) et l’extrusion de matériaux (MEX). Notez que MJT signifie jet de matière et SHL signifie laminage. Le rapport Wohlers 2019 indiquait déjà que la fabrication additive métal connaissait une forte croissance, principalement en raison de la forte progression des matériaux métalliques. La variété des métaux disponibles permet de concevoir des applications industrielles, qui sont de plus en plus recherchées par les entreprises.

Senvol suit les entreprises qui fournissent des matériaux de fabrication additive. Il s’agit notamment des fabricants de machines et des producteurs de matériel tiers. Selon les données, le nombre de fournisseurs de matériaux a doublé en deux ans (de 2017 à 2019). La plupart des matériaux fabriqués sont des polymères et des métaux. Cependant, les composites sont en augmentation. Ces derniers permettent également des performances plus élevées et offrent des propriétés très intéressantes pour un certain nombre d’industries telles que l’aérospatiale et l’automobile, permettant aux fabricants de créer des pièces plus résistantes mais moins lourdes. La céramique, le sable et la cire représentent des applications et des systèmes spécialisés, et ne sont disponibles que chez un nombre restreint de fournisseurs.

Côté métaux, les pièces imprimées en 3D en nickel, en acier et en titane ont largement dominé le marché, bien que les composants en aluminium soient en pleine croissance. L’autre catégorie comprend le fer, les métaux précieux et les métaux réfractaires. Les applications de ces métaux sont de plus en plus nombreuses, mais les matériaux sont disponibles auprès d’un nombre limité de fournisseurs.

Même si le segment des thermoplastiques ne croît pas aussi vite que celui du métal, il représente toujours une part plus importante de la fabrication additive en termes de revenus. Le graphique suivant montre les tendances des thermoplastiques, principalement utilisés dans l’extrusion de matériaux (technologie FFF) et les systèmes de frittage sur lit de poudre (technologie SLS). Les produits en polyamide (PA) dominent le marché des thermoplastiques car de plus en plus de machines sont développées dans ce sens-là – elles sont rapides et permettent une production en série. Ils comprennent de nombreux grades de PA, tels que le PA6, le PA11 et le PA12, le PA12 étant de loin le plus courant.

matériaux d'impression 3D

L’ABS et le PLA sont principalement utilisés dans les systèmes MEX. Cependant, une sous-catégorie intéressante est celle de du PEI, qui est généralement vendue sous la marque ULTEM de SABIC. Ce thermoplastique haute performance est devenu courant pour certaines applications de production, mais il est disponible auprès d’un nombre limité de fournisseurs. Dans ce cas, le nombre de produits peut ne pas être en corrélation directe avec la quantité de matière consommée. On note également une augmentation des TPE et TPU, des élastomères prisés par l’industrie pour leur flexibilité. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur la Senvol Database ICI.

Que pensez-vous de la croissance des matériaux d’impression 3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you