menu

Materialise et l’utilisation de la fabrication additive dans la production de lunettes sur-mesure

Publié le 31 décembre 2021 par Mélanie W.
materialise

L’un des nombreux avantages de l’impression 3D pour la fabrication de produits est qu’elle permet aux entreprises de passer de la production de masse à la personnalisation de masse – en proposant une sélection de couleurs et de styles adaptés aux goûts de chaque consommateur. Pour aller plus loin, les technologies 3D, telles que la numérisation faciale, permettent également aux entreprises de proposer des produits personnalisés adaptés aux caractéristiques uniques de chaque individu. En outre, grâce aux technologies d’impression 3D, les entreprises peuvent produire des montures de lunettes de haute qualité avec des matériaux tels que le nylon. Ce matériau d’impression 3D est connu pour sa durabilité et sa résistance à l’abrasion, raison pour laquelle il est largement utilisé dans le domaine des « wearables« . Ce qui nous amène à Materialise qui utilise l’impression 3D pour créer des lunettes haut de gamme, offrant aux marques une liberté de conception qui leur permet de concrétiser leur vision créative, ainsi qu’un ajustement personnalisé pour les clients. Pour mieux comprendre l’impression 3D dans le secteur de la lunetterie, nous nous sommes entretenus avec Alireza Parandian, responsable de la stratégie commerciale mondiale, Wearables, chez Materialise.

3DN : Vous travaillez chez Materialise depuis plus de 7 ans maintenant, mais quand avez-vous découvert la fabrication additive ?

Je dirigeais la partie réseau d’un grand projet financé par l’UE. C’était le premier projet européen sur la production numérique et c’est par le biais de ce réseau que j’ai fait la connaissance de Materialise. Nous travaillions sur la cartographie des technologies et des applications afin de déterminer comment les technologies émergentes pouvaient être utilisées pour créer de nouvelles applications sur le marché. Dans le cadre de ce projet, j’ai rédigé un article sur la manière de trouver de nouvelles applications, ce qui m’a permis de découvrir les possibilités offertes par la fabrication additive. C’était une nouvelle technologie dont la proposition de valeur essentielle était la liberté de conception. Quelque chose qui n’était pas possible avec d’autres technologies de fabrication. En fait, pendant plus d’un siècle, il n’y a pas eu de véritable innovation dans le domaine de la fabrication, si ce n’est des changements progressifs visant à rendre la production plus efficace. L’époque où j’ai rejoint Materialise a coïncidé avec l’introduction de nouveaux matériaux et de technologies plus rapides. Cela signifiait qu’il était devenu plus viable économiquement et plus pertinent de passer à la production en série.

Materialise

Alireza Parandian

3DN : Quels sont les problèmes que les consommateurs rencontrent avec les lunettes traditionnelles, et comment l’impression 3D résout-elle ces problèmes ?

Le plus grand défi pour les consommateurs est de trouver une paire de lunettes qui leur convienne parfaitement. Les caractéristiques de chacun sont différentes – l’arête du nez, la longueur des branches et la forme du visage sont uniques à chaque personne. Cela a non seulement un impact sur la facilité de port et le confort, mais aussi sur l’expérience visuelle que vous pouvez offrir avec une paire de lunettes correctrices. Pour être plus concret, 1 consommateur sur 4 a du mal à trouver des lunettes qui lui conviennent. Les technologies actuelles de fabrication des lunettes limitent la capacité des marques à offrir une variété de choix et de tailles. Il est difficile pour elles d’aborder facilement la question de l’ajustement dans la manière dont elles fabriquent aujourd’hui. La fabrication additive peut offrir une solution pour aider à trouver un ajustement personnalisé. Avec la fabrication additive, vous pouvez produire avec une plus grande flexibilité, ou complètement à la demande. Les marques peuvent créer une seule monture sur mesure à partir d’un scan facial numérique, ou inclure plusieurs possibilités de taille pour les tempes et les faces.

Un exemple de personnalisation complète est Yuniku – nous sommes fiers d’avoir créé la première chaîne d’approvisionnement numérique de bout en bout qui permet une personnalisation complète des montures et des verres en partenariat avec Hoya. Le consommateur peut être impliqué dans le processus de conception, ce qui crée un lien fort avec sa monture. En co-créant cette chaîne avec notre partenaire Hoya, nous avons imaginé une plateforme numérique qui permet aux professionnels de la lunetterie d’interagir de manière plus poussée avec leurs clients, afin d’améliorer l’expérience des détaillants en optique. Weareannu est un autre exemple de marque offrant aux consommateurs l’accès à un ajustement mieux adapté à leurs caractéristiques. La marque donne aux consommateurs la possibilité de construire leur monture à partir d’une sélection de formes, de tailles, de couleurs et de composants d’ajustement du nez pour créer une monture sur mesure.

Materialise

1 consommateur sur 4 a des difficultés à trouver des lunettes qui lui conviennent (crédits photo : Materialise) 

3DN : Selon vous, quelles sont les idées reçues que les consommateurs ont sur l’impression 3D de lunettes ?

L’engouement des consommateurs pour l’impression 3D dans les années 2010 s’est concentré sur les imprimantes de bureau, ce qui signifie que les gens ont encore du mal à croire qu’il est possible de fabriquer des produits haut de gamme avec l’impression 3D industrielle. Ce qui a changé, c’est que nous voyons les consommateurs prendre conscience de la technologie. Et je constate qu’ils sont plus attentifs à des aspects tels que l’expérience client lors de l’achat. Ils reconnaissent également les avantages de la durabilité et considèrent l’impression 3D comme une solution plutôt que comme une simple technologie.

3DN : Pouvez-vous nous en dire plus sur Luxura ?

Luxura est le nom de notre finition de qualité supérieure pour les lunettes. Cette finition combine des techniques automatisées de pointe avec une finition manuelle de type atelier pour produire l’aspect et le toucher que les concepteurs exigent. Notre offre pour les lunettes ne se limite pas à la finition. Nous disposons d’un processus de production dédié aux lunettes, qui commence par l’idéation, le prototypage et la fabrication à l’échelle. Nous avons construit cette ligne de production pour répondre aux besoins uniques et complexes de l’industrie de la lunetterie en termes de produits, d’esthétique et de performances. Elle va au-delà de la simple impression de la pièce et prend en charge tous les aspects de la création d’une collection. Cela inclut la collaboration avec les marques pour optimiser le design 3D, la création de couleurs personnalisées, ou la sélection dans notre large gamme de couleurs, et la recherche de la finition parfaite.

Materialise

Crédits photo : Materialise

3DN : Quels sont les objectifs de la division lunettes de Materialise qui s’alignent sur les enjeux de durabilité ?

Notre objectif est de donner le choix de la durabilité, de permettre aux marques et aux entreprises de créer le modèle qui leur convient en proposant des options en matière de production, de matériaux et de chaînes d’approvisionnement. Nous nous orientons également vers l’ajout de matériaux, comme notre récent lancement du Bluesint PA12, un matériau biosourcé durable.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Pour ceux qui s’intéressent à la durabilité de l’impression 3D pour la production de lunettes, vous pouvez lire le document récemment publié qui explore de manière empirique l’impact sur le développement durable de deux méthodes de production orientées vers la personnalisation de masse – la fabrication additive et soustractive – dans deux chaînes de production complètes de lunettes.

Connaissez-vous les lunettes développées par Materialise ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks