menu

Markforged dévoile ses nouvelles imprimantes 3D carbone

Publié le 24 novembre 2016 par
onyx

En 2014, le fabricant américain Markforged dévoilait la Mark One, première imprimante 3D capable d’extruder des filaments à base de fibres de carbone, un matériau 20 fois plus rigide que les filaments ABS classiques. Aujourd’hui, la firme présente sa nouvelle génération baptisée Onyx Series.

Au sein de cette nouvelle gamme, deux machines ont été développées : la Onyx One proposée à un prix bien plus abordable de $3,499 ainsi que la Onyx Pro, commercialisée au prix de $6,999 et équipée d’un second extrudeur pour l’impression à base de fibres de verre.

Onyx, une imprimante 3D low-cost pour imprimer des pièces en carbone

Onyx One, une imprimante 3D à bas prix pour imprimer des pièces en carbone

Les 2 machines disposent d’un volume d’impression maximum de 320 mm x 132 mm x 154 mm et permettront de fabriquer des pièces avec une épaisseur de couche de l’ordre de 100 microns. La société américaine précise que les 2 imprimantes 3D seront disponibles pour le moment uniquement aux États-Unis et au Canada.

Les imprimantes 3D, qui seront vendues début 2017 dans le reste du monde, fonctionneront notamment à l’aide d’un nouveau filament dénommé Onyx. Le filament, disponible pour $190 la bobine de 800cm3, combine nylon et micro-fibres de carbone avec à la clef une solidité doublée par rapport aux thermoplastiques classiques utilisées en impression 3D FDM. Ce matériau permettra de réaliser aussi bien des produits finis que des prototypes précise la firme.

La gamme de matériaux de chez Markforged inclut également un filament à base de fibres de verre, un filament carbone, un filament nylon, un filament kevlar et enfin un filament HSHT (résistant aux hautes températures).

onyx

Markforged dévoilait également son nouveau filament Onyx

Une plateforme cloud pour les imprimantes 3D Onyx

Greg Mark, PDG de Markforged, déclare : « Nous croyons que chaque designer et ingénieur devrait avoir un accès plus élargi à des imprimantes fiables afin de créer des parties plus robustes et élégantes. Avec la Onyx One, nous fournissons aux consommateurs un matériel doté d’un système à l’intégration plus harmonieuse, mais aussi un matériau d’impression et un logiciel de qualité pour un prix accessible. »

La société basée dans le Massachussets dévoilait enfin Eiger, une plateforme cloud dédiée aux utilisateurs des imprimantes 3D Onyx, qui offrira notamment des mises à jour fréquentes. Avec le lancement de la gamme Onyx, Markforged proposera ainsi une nouvelle option appelée Turbo Print, permettant d’améliorer grandement les temps d’impression.

markforged

Plus d’informations sur le site de Markforged ICI

Que pensez-vous des nouvelles imprimantes 3D de Markforged ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] d’extruder des filaments à base de carbone. Deux ans plus tard, elle mettait au point sa gamme Onyx Series plus abordable, reposant sur la même technologie. Mais lors du CES qui s’est achevé il y a […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK