menu

Le marché de la fabrication additive métal aurait généré 2,85 milliards de dollars en 2022

Publié le 11 décembre 2023 par Mélanie W.
marché impression 3D métal

Un nouveau rapport sur l’impression 3D métal évalue ses revenus à 2,85 milliards de dollars en 2022, correspondant à une croissance de 26 % d’une année sur l’autre. Publié par VoxelMatters Research, il souligne l’importance des machines sur ce secteur : c’est bien les équipements 3D, et donc le développement de la technologie, qui ont généré plus de la moitié du revenu, suivis par la partie services puis matériaux. Et côté secteur d’activité, l’aérospatiale tire nettement son épingle du jeu. Notez que si la croissance se poursuit ainsi, le marché pourrait atteindre les 40 milliards de dollars en 2032 – une estimation beaucoup plus alléchante que celle faite l’année dernière par le cabinet IDTechEx.

Cette étude a été menée auprès de plus de 400 entreprises travaillant dans le secteur de la fabrication additive métallique : fabricants d’équipements 3D, de matériaux et prestataires de services. Plus de 170 tableaux et graphiques reprennent une multitude de données et des verticales comme l’automobile, le médical, l’aérospatiale, l’énergie, les biens de consommation sont analysés. Le rapport reprend également un panorama complet  des technologies d’impression 3D métal, se focalisant aussi sur tous les procédés moins connus du marché comme la pulvérisation à froid ou le soudage par friction-malaxage. L’objectif est de montrer qu’il existe d’autres possibilités que les procédés à base de poudre. 

La croissance du marché de l’impression 3D métallique (crédits photo : VoxelMatters Research)

Nous n’avons pas mis la main sur le rapport complet mais il semblerait qu’il mette en lumière les verticales utilisatrices de l’impression 3D métal avec en premier plan l’aérospatiale. Ce n’est pas vraiment une surprise, le secteur ayant rapidement adopté la fabrication additive, que ce soit pour concevoir de l’outillage, prototypes et pièces finies. Les géants du marché comme Airbus et Boeing ont investi dans des centres dédiés, avec plusieurs solutions métalliques qui leur permettent de répondre aux exigences de leur secteur. Certains freins restent à lever, comme la certification des procédés et des matériaux, mais les avancées sont rapides, avec un marché plus mûr qu’avant.

Côté acteurs, l’Allemagne est un pionnier de la technologie, plus particulièrement du procédé de fusion laser sur lit de poudre, avec des fabricants historiques comme EOS, Trumpf ou encore SLM Solutions. La France n’est pas en reste en Europe, tout comme l’Italie et le Royaume-Uni. En Asie, les entreprises chinoises sont davantage tournées vers des procédés à base de poudre tandis que le Japon semble se spécialiser sur des technologies DED. Enfin, l’étude souligne que le marché américain est celui qui regroupe le plus d’acteurs nationaux générant le plus de revenus. Il est donc très actif et dynamique, porté par des acteurs comme Desktop Metal, GE Additive, 3D Systems ou Velo3D. 

Boîtier de transmission imprimé pour un hélicoptère Chinook de Boeing (crédits photo : Boeing)

L’avenir semble prometteur pour la fabrication additive métal même si elle est encore loin des chiffres du marché polymère. Si vous souhaitez accéder à toute l’étude, commandez-la ICI.

Utilisez-vous l’impression 3D métal ? Que pensez-vous des technologies associées ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks