menu

MarbleEcoDesign rend possible l’impression 3D à base de marbre !

Publié le 26 octobre 2013 par Alex M.

 Le marbre est une roche dérivée du calcaire, largement utilisée dans la sculpture, la construction et la décoration depuis l’antiquité. C’est un matériau extrêmement dure et solide, difficile à tailler et dont l’extraction, l’usinage et le polissage entraînent des pertes de matières importantes et rejettent des poussières de carbonate de calcium.

Les ingénieurs de la société MarbleEcoDesign ont toutefois trouvé le moyen de collecter les résidus de marbre et de les assembler à partir d’un polymère photo-réactif, pouvant être utilisé en impression 3D.

L'imprimante 3D imaginée par MarbleEcoDesign

Détails de l’imprimante 3D imaginée par MarbleEcoDesign

Selon le site MarbleEcoDesign « Notre mission est de réutiliser les chutes de matériaux issues du processus de production du marbre. Les déchets sont une conséquence du système de production, cette poussière de marbre est complexe et coûte chère à éliminer. Mais en la mélangeant avec une résine spéciale et en la catalysant avec des rayons UV, cette substance peut être transformée en un matériau idéal pour l’impression 3D. »

La société italienne, située aux abords de la ville de Lazio, a ainsi collaboré avec le Design Lab Frosinone pour mettre au point une imprimante 3D utilisant le marbre, « il a été possible d’atteindre un niveau de résolution d’environ ~0.5 μm sur chacun des 3 axes. L’extrudeur possède une buse de 0.15mm pouvant produire des gouttes de 0.16 mm. » MarbreEcoDesign n’a pas précisé la date de commercialisation de la machine.

Un aperçu du processus de production traditionnelle du marbre ainsi que les premières images de l’imprimante 3D imaginée par MarbleEcoDesign :

Pour rester informé, abonnez vous à notre flux RSS ou pages Facebook ou [follow id= »3Dnatives » ]

Les 5 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Carlos dit :

    Pouvez vous m’expliquez en quoi les poussières de carbonate de calcium, dangereuses pour l’environnement ? Les résidus calcaire sont d’origines minérales et proviennent de l’action mécanique du sciage et sont précipités par de l’eau en boue.

    La filière marbre et calcaire est 100 % écologique, aucun adjuvant chimique n’étant utilisé dans la transformation des blocs.
    La durée de vie de la pierre est en outre beaucoup plus longue que celle du béton et les boues calcaires peuvent être valorisées en amendement agricole ou pour la fabrication de pierre reconstituée.

    L’utilisation pour l’impression 3D est donc très intéressante et innovante pour la filière de la pierre calcaire et du marbre français, qui reste votre à écoute pour faire avancer cette technologie.

    Bien à vous

    1. Alex dit :

      Merci Carlos pour les précisions. Il s’agit en effet d’une erreur de notre part. C’est maintenant corrigée !

      1. pillon dit :

        superbe enfin ont vas pouvoir faire des limons chose impossible aujourd’hui ils fallait fairee des moules en platre car ont pouvais pas imprimé en 3d

  2. […] de plastiques, de métaux, de bois, de céramique, de papier ou même dernièrement à partir de marbre. Plus ludique, on vous avait aussi présenté des startups utilisant le chocolat ou le sucre comme […]

  3. Barth dit :

    ~0.5 μm sur les 3axes??
    Je suis un peu perplexe quand à cette résolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you