menu

MakerTour, la tournée des FabLabs de France et d’Europe

Publié le 22 juin 2015 par Alex M.

Pour le plus grand plaisir des makers, la secrétaire d’État en charge du numérique, Axelle Lemaire, annonçait la semaine dernière le lancement d’un second appel à projets pour la création d’ateliers numériques en France. Alors que l’on compte plus de 150 fablabs et ateliers du genre rien que sur le territoire français, deux amis se sont lancés le défi d’aller à la rencontre de ces nouveaux espaces de création. 3Dnatives est allé poser ses questions à Mathieu Geiler et Etienne Moreau, à l’origine du projet MakerTour.

3DN : Bonjour Etienne et Mathieu, pouvez-vous vous présenter et nous dire ce qu’est MakerTour ?

Tout part de la découverte de ce qu’est un fablab. Le fablab est par principe un atelier, un lieu de collaboration, de rencontre, de passage et de vie où l’on trouve des outils et machines traditionnels et numériques pour fabriquer/inventer/réparer ce que l’on désire. L’idée est de pouvoir réapprendre à se servir de ses mains, de reprendre le contrôle, de continuer à apprendre, de le faire ensemble, par l’ouverture et le partage. L’atelier d’autrefois, dans une version contemporaine. Le concept a vu le jour dans les murs du MIT au début des années 2000 et s’est diffusé mondialement depuis, avec des adaptations locales très intéressantes.

article_makertour7

Le FabLab mis à disposition pour les étudiants du Programme I.D.E.A.

Nous sommes Mathieu Geiler et Etienne Moreau, deux potes dont l’amitié s’est construite autour de l’univers et des valeurs de la montagne, du sport, et des fablabs. On s’est rencontrés en arrivant à Lyon, il y a deux ans, pour nos études. La raison de notre venue à Lyon était le Programme I.D.E.A., une formation pluridisciplinaire entre business, sciences, design et sciences humaines sociales, dotée de son propre fablab. Nos premières conversations tournaient autour de nos expériences de randonnée. Devenus rapidement inséparables, nous avons également découverts que l’on bossait très bien ensemble, à l’occasion de la conception et de la fabrication d’une installation lumineuse et sonore pour la Fête des Lumières de Lyon. Et cela continue depuis bientôt deux ans sur de nombreux projets !

article_makertour4

Mathieu Geiler et Etienne Moreau, à l’origine du MakerTour

En parallèle de la fin de nos études prévues dans les prochains mois, nous sommes en train de préparer MakerTour, notre dernier projet. MakerTour est un tour d’horizon à la rencontre des différentes formes de fablabs et ateliers contemporains en France et en Europe. Ce tour est un outil pour ceux qui possèdent un atelier ou s’intéressent à ce phénomène. Nous prévoyons de visiter environ 50 lieux entre octobre 2015 et janvier 2016.

3DN : Comment est né le projet ?

Après avoir été utilisateurs et managers de cet atelier partagé entre les 60 étudiants de notre formation pendant les deux dernières années avec Mathieu, nous avons commencé à explorer d’autres fablabs, d’autres ateliers en janvier dernier. Atelier non numérique, non partagé, au sein d’une université, au sein d’une entreprise, en zone rurale, usine collaborative de 1600m2, espace hybride entre coworking et fablab, cette aventure sur le terrain nous a amené de Lyon jusqu’à Amsterdam en seulement 6 jours.

article_makertour2

Le MakerTour se déroulera d’octobre à janvier prochain

Pourquoi sommes-nous partis sur la route ? Internet et les livres ne suffisent pas à comprendre ce qui se passe concernant les fablabs et les sujets qui y sont liés. Le phénomène est jeune, on parle beaucoup du concept, du mouvement, des communautés, mais finalement encore peu des différents modèles, des spécificités de chaque territoire, de la manière dont ces lieux se sont ouverts, des problèmes qu’ils rencontrent et des solutions qu’ils trouvent. MakerTour est un outil pour lever le voile sur le « pourquoi », le « comment » et partager les recettes en quelque sorte, une piste pour discuter et échanger.

article_makertour5

« Nous voulons profiter de l’aventure pour communiquer, participer à la démocratisation de ces lieux »

À l’image d’un arbre généalogique, nous avons remarqué que du concept originel de fablab sont nés plusieurs courants, plusieurs familles d’ateliers. Et que des combinaisons de concepts, d’idées ont eu lieu avec des formes plus traditionnelles d’ateliers. Tenter de les classer nous a permis d’organiser notre tour d’horizon pour bien rendre compte de la diversité existante. Chaque lieu reste pourtant unique dans son histoire, son contexte, sa philosophie, ses manières de faire, sa communauté, ses projets.

Et plutôt que de réaliser notre tour dans notre coin et de publier un rapport à la fin que personne ne lira, nous souhaitons que nos contenus produits lors des visites puisse être diffusé le plus librement possible. A la fois sur makertour.fr, sur les plateformes de documentation comme Movilab qui sont déjà utilisées. Nous voulons profiter de l’aventure pour communiquer, participer à la démocratisation de ces lieux. Que MakerTour s’adresse à la fois aux fablabs et ateliers, aux entreprises, aux institutions, au grand public.

3DN : Et quel est le programme de ce tour d’Europe ?

Depuis notre exploration de janvier dernier, nous réfléchissons aux lieux que nous voudrions rencontrer, tout en gardant le projet à taille humaine. Depuis le départ, le projet se construit en marchant, au jour le jour. C’est pour cela que l’itinéraire et la liste ne seront jamais définitifs. Le tour s’écrira aussi sur la route, au gré des rencontres, des affinités, de l’aléa et du fortuit. L’agilité et l’indépendance sont des valeurs essentielles dans les fablabs, et dans notre projet.

Le programme est de se concentrer surtout sur la France pour l’instant. Nous voulons observer les fablabs et ateliers de notre territoire par rapport à quelques lieux emblématiques. En Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et Norvège par exemple.

article_makertour6

Le MakerTour se rendra principalement en France mais aussi en Allemagne, en Espagne, en Angleterre et même en Norvège

Notre première occasion de rencontrer des fablabs fut lors de notre exploration en janvier, alors que l’idée de MakerTour n’avait pas encore pris forme. C’est à leur contact, en échangeant avec eux, que tout a commencé. Le projet devenu plus mature, nous avons pu leur présenter notre démarche par email et avoir des retours via la « mailing list » du réseau français. Enfin, nous étions présents lors de la grande réunion du Fablab Festival (du 6 au 10 mai à Toulouse). Cela nous a permis de rencontrer « en vrai » de nombreuses personnes et ateliers que nous suivons sur Internet, et de continuer les échanges avec la communauté. Nous avons maintenant hâte que le tour commence et de reprendre notre exploration !

article_makertour3

3DN : Si tout se passe comme vous le souhaitez, vous faites un tour du monde des FabLabs l’année prochaine ?

Haha, l’idée est séduisante ! MakerTour est pour l’instant concentré sur la France et sur l’Europe. Il se passe des choses passionnantes concernant les espaces de fabrication et de collaboration en Afrique, au Brésil, en Asie et bien plus. Le phénomène ne s’arrête évidemment pas à nos frontières. Nous voyons ce « premier » tour d’octobre à janvier prochains comme un prototype. Si tout se passe comme on le souhaite en France et en Europe, pourquoi ne pas renouveler l’expérience sur de nouveaux territoires en effet ? Ce qui est sûr, c’est qu’on y réfléchira sur la route !

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Passez la porte d’un fablab, vous ne le regretterez pas ! Le plus beau cadeau que vous puissiez nous faire est de parler de l’aventure MakerTour autour de vous. Nous lancerons une campagne de financement participatif à la rentrée en septembre et chaque soutien comptera à ce moment là, donc restez connectés !

Merci Mathieu et Etienne pour cet interview !

Pour suivre le MakerTour : twitter.com/makertour

article_makertour11

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook Twitter Google+ ou LinkedIn

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you