menu

Une nouvelle génération d’imprimantes 3D pour MakerBot

Publié le 26 septembre 2016 par
MakerBot Replicator+

Après l’annonce récente d’un partenariat stratégique avec Samsung pour diffuser l’impression 3D dans les écoles européennes, le fabricant MakerBot présentait il y a quelques jours l’arrivée de deux nouveaux modèles d’imprimantes 3D, la Replicator+ et la Replicator Mini+.

Il s’agit plus exactement pour MakerBot d’une mise à jour de sa dernière génération d’imprimantes 3D, les Replicator 5G et Replicator Mini. Lancées au cours de l’année 2014, les deux machines avaient été largement critiquées par la communauté, principalement pour leur manque de fiabilité, avec comme conséquence une chute des ventes de la marque américaine suivie de licenciements économiques.

Pour se relancer dans la course, MakerBot a ainsi dévoilé plusieurs améliorations sur ses machines comme une plus grande vitesse d’impression, un volume de fabrication élargi de 25% et enfin une prise en main améliorée. Le fabricant assure que plus de 380,000 heures d’impression ont été réalisées pour s’assurer des performances de ses nouvelles machines.

Deux nouveaux modèles : La Replicator+ et la Replicator Mini+

La Replicator+ passe ainsi d’un volume d’impression maximal de 252 x 199 x 150mm à 295 x 195 x 165 mm. Elle est équipée de la nouvelle version du Smart Extrudeur ainsi que d’un plateau adhérent et flexible. L’écran LCD a aussi été repensé et permet d’accéder à de nouvelles options, permettant d’obtenir un aperçu d’un fichier ou d’accéder à sa bibliothèque d’objets à imprimer.

replicator

La Replicator + dispose désormais d’un volume de fabrication de quasiment 9,5L

De son côté, la Replicator Mini + proposera d’imprimer des objets d’une taille maximale de 101 x 126 x 126 mm (pour 100 x 100 x 125 auparavant). Elle sera équipée du Smart Extrudeur + ainsi que du même plateau que la Replicator +. Enfin, elle sera capable d’atteindre une épaisseur de couche de 100 microns (200 microns seulement pour l’ancienne version.

replicator

Le modèle Mini+ visera le domaine de l’enseignement

La Replicator+ a été annoncée avec un prix de vente public de $2,499 (2,974€ sur la boutique européenne de MakerBot) alors que la Replicator Mini+ sera disponible pour $999 (1,546€ en Europe). En addition, MakerBot propose des offres promotionnelles sur ses deux machines jusqu’au 31 octobre prochain.

Une évolution culturelle pour la marque

Ces nouvelles machines sont révélatrices d’un tournant stratégique chez MakerBot, qui souhaite désormais s’orienter exclusivement vers les professionnels et l’éducation. Jonathan Jaglom, PDG de la firme, déclare : « Nous avons vécu une évolution culturelle l’an dernier. Désormais, l’écoute et la compréhension des besoins de nos clients sont les pierres angulaires de notre entreprise. Cela nous a permis de comprendre de manière approfondie l’ensemble des besoins des professionnels et des enseignants. »

L’arrivée de cette nouvelle génération d’imprimantes 3D a été accompagnée d’un nouveau filament dénommé Slate Gray Tough. À la frontière entre ABS et PLA, ce filament dédié aux professionnels a été développé pour la réalisation de prototypes durables et ultra-résistants. Un filament livré avec un extrudeur spécialement conçu pour imprimer le Slate Gray Tough.

L'Éducation, une cible prioritaire pour MakerBot

L’Éducation, une cible prioritaire pour MakerBot

MakerBot entend enfin intégrer l’impression 3D au quotidien des professeurs afin de les aider à innover dans leur manière d’enseigner. Jonathan Jaglom poursuit : « Nos nouvelles solutions destinées aux professionnels et aux enseignants reposent sur un désir d’optimisation dans la conception afin qu’il soit plus facile et plus efficace d’enseigner avec une imprimante 3D de bureau. »

À ce titre, la société basée à New-York lance Thingiverse Education, une plateforme destinée aux enseignants afin de faire découvrir l’impression 3D à leurs élèves. Disponible depuis le site de MakerBot, cet outil permettra d’accéder à des centaines de projets éducatifs ayant recours à l’impression 3D sur des thèmes aussi variés que les mathématiques, l’archéologie ou bien les arts graphiques.

Un tournant stratégique pour MakerBot qui se traduit notamment par des vidéos orientées vers le monde professionnel :

Plus d’informations sur le site de MakerBot ICI

Que pensez-vous de ces nouveaux modèles de chez MakerBot ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you