menu

MakerBot annonce non pas une mais trois nouvelles imprimantes 3D !

Publié le 7 janvier 2014 par Alex M.

La nuit fut agitée pour MakerBot… En grandes pompes, Bre Pettis a reçu un parterre de journalistes lors d’une conférence de presse la nuit dernière pour dévoiler non pas une mais trois nouvelles imprimantes 3D : la Replicator Mini, la Replicator 5ème génération et la Replicator Z18.

Les 3 machines arborent un nouveau extrudeur dit « intelligent » qui détecte l’absence de filament en mettant en pause l’impression et facile à changer et démonter.

La Replicator Mini

La Replicator Mini, l'entrée de gamme de MakerBot

La Replicator Mini, l’entrée de gamme de MakerBot

La Replicator Mini porte bien son nom en offrant un volume d’impression réduit de 10 x 10 x 12,5 cm. Il s’agit de l’entrée de gamme des modèles de MakerBot avec un prix de 1375 dollars. La machine est livrée en version plug&play et contrairement à ses grandes soeurs ne nécessite aucun calibrage, un gros plus pour ceux qui souhaiteraient se mettre à l’impression 3D. MakerBot a également innové en rajoutant une caméra embarquée pour contrôler en live via smartphone l’avancée de ses impressions. Le fabricant ZeePro avait d’ailleurs été le premier à rajouter une mini-caméra sur son imprimante. L’app smartphone devrait également permettre de contrôler sa Replicator Mini à distance. Du côté des performances, MakerBot n’a pas encore tout dévoilé, mais l’épaisseur de couche devrait être de l’ordre de 200 microns, assez décevant quand on compare à la nouvelle Cube 3 qui atteint les 75 microns. Les premières unités devraient être disponibles dès le printemps 2014.

La Replicator 5ème génération

La Replicator 5ème génération

La Replicator 5ème génération

La Replicator 5ème génération vient succéder directement à la Replicator 2 pour un prix annoncé de 2899 dollars. Elle possède un volume d’impression 11% plus large que sa grande soeur pour un poids en baisse de 16kg. L’épaisseur de couche minimale reste identique à 100 microns. La machine sera compatible avec des bobines de PLA, à insérer sous le capot supérieur (voir photo ci-dessous).

Comme la Replicator Mini, elle intégrera une mini-caméra et une app pour smartphone pour contrôler à distance ses impressions. Elle pourra être connecté de 4 manières : via une clé USB, un port USB, un câble Ethernet ou via une connexion WiFI. Cette nouvelle Replicator arbore également un écran de contrôle LCD 3.5 Full Color, bien plus agréable et moderne que les anciennes versions.

La Replicator Z18

La nouvelle venue XXL : la Replicator Z18

La nouvelle venue XXL : la Replicator Z18

Enfin, la Replicator Z18 est la version professionnelle des imprimantes 3D proposées par MakerBot. Elle détonne avec un volume d’impression XXL de 30.5 x 30.5 x 45.7 cm, rien que ça ! L’imprimante sera proposée au prix de 6499 dollars, ce qui devrait en calmer plus d’un…

Comme la Replicator Mini et la Replicator 5ème génération, elle se connecte via USB (clé ou cable), Ethernet ou WiFi et proposera une app mobile et une mini-caméra embarquée pour gérer ses impressions. Côté performance, rien de nouveau, on est toujours sur du 100 microns de hauteur de couche. La nouveauté viendra de la chambre d’impression chauffée et d’un nouveau type de plateau d’impression, bien plus fin, pour une meilleure adhésion et fiabilité des objets imprimés.

La bataille s’annonce rude entre 3D Systems et Stratasys sur le marché B2C et celui-ci sera difficile à percer pour les nouveaux entrants !

Restez informé, abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook et[follow id= »3Dnatives » ]

Les 7 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Machines-3D dit :

    Il en sort de partout 😀

    J’aime :
    Le design, la compatibilité des têtes entre les machines, le plateau de la Replicator, l’alerte en cas de bourrage

    Je n’aime pas :
    Les prix, les consommables incompatibles avec l’ancienne gamme

    Ces machines seront bientôt sur notre site en précommande

  2. Alexis dit :

    Déçu, déçu, déçu…..

    Il y a juste le design qui est magnifique, rien à redire la dessus

    Rien ne change à part la caméra ( gadget ) et la connectivité qui n’est pas trop utile non plus
    La résolution d’impression ne change pas ( 100 microns )

    Et j’ai peur pour les bobines …
    « La machine sera compatible avec des bobines de PLA, à insérer sous le capot supérieur »
    Est ce la fin des bobines générique pas trop chère ? Pourra t-on encore imprimer en Laywoo-Brick ?

    Et a première vu, les replicator on l’air d’être moins ouverte, dans le sens ou on pourra moins les bidouiller …

    Enfin tout cela profitera à la replicator 2 je l’espère en baissant ces prix, ce qui sera une très bonne chose pour le grand public, car avec quelque upgrade, elle est LA plus performante des imprimante pour 2000€

  3. th industries dit :

    ça fuse de partout à un tel point que l’on ne sait plus quoi acheter et surtout quand!
    D’après ce que je lis la replicator 2X sera encore dispo car les nouvelles machines ne comblent pas les dimensions et les caractéristiques de celle-ci?

  4. Nadar dit :

    Des performances moyennes, un prix qui grimpe, un système complètement fermé et des gadgets inutiles …
    Aucun doute je reste chez ultimaker !

  5. Guillaume dit :

    C’est très bien tout ça, mais ils pourraient (Makerbot) déjà penser aux clients (comme moi) qui ont investi dans une 2X, qui a des extrudeurs à améliorer grandement!!!!! qui n’arrivent pas à être régulier et entrainement correctement le fialement (le leur, même pas du low cost Chinois!), bref des upgrades seraient bienvenues, et pas que par les des utilisateurs averties qui en proposent sur Ebay.

  6. serge dit :

    bienvenue dans le joli monde du marketing, Guillaume:)

    Tout ça me fait juste penser qu’heureusement, pour une fois, il y a en plus un mouvement open source actif qui permet d’avoir le choix entre subir a nouveau le pompage de pognon des grosses boites américaines ou s’investir un peu et maitriser la techno et les prix. Ce n’n’était pas le cas avec les précédentes révolutions techniques ( du frigidaire au téléphone mobile en passant par le micro-onde).
    Sans tout changer, c’est bien d’avoir une option supplémentaire, non ?

  7. jacques dit :

    Bonjour,
    La Z18 serait parfaite pour se que je fais mais j’ai vraiment peur que le fil ne soit pas au prix que nous aimerions et de nouveau les fabricants de consomables vont devenir une machine a pognon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you