menu

Tour d’horizon des maisons imprimées en 3D à travers le monde

Publié le 25 février 2020 par Mélanie R.
maison imprimée en 3D

L’impression 3D a fait couler beaucoup d’encre sur le marché de la construction, principalement quand il s’agissait de maisons imprimées en 3D : on a vu beaucoup de projets annonçant des maisons érigées en moins de 24 heures grâce à une technologie très prometteuse. Face à tant de promesses, il faut se méfier : peu de ces initiatives ont en réalité vu le jour et quand c’est le cas, ne nous méprenons pas sur ce qui est véritablement imprimé en 3D. Soyons clair, une maison imprimée en 3D comporte seulement des murs conçus par l’imprimante 3D. C’est déjà une innovation en soit car cela permet d’aller plus vite, d’imaginer une forme impossible à faire via des techniques traditionnelles, et à des coûts réduits. La fabrication additive dans la construction permet également d’aller adresser des zones difficilement accessibles, défavorisées ou en conflit et peut potentiellement répondre à une situation de crise. Pour l’instant, nous n’avons pas encore assez de recul pour affirmer qu’une maison imprimée en 3D est plus durable et fera ses preuves dans le temps, mais il est important de soulever qu’il en existe dans le monde. Voici donc 10 maisons imprimées en 3D !

Un logement social imprimé en 3D à Nantes

En avril 2017, l’Université de Nantes a lancé le projet Yhnova avec un objectif clair : construire un logement social rapidement et à des coûts réduits. Pour cela, les acteurs du projet ont eu recours à une méthode d’impression 3D innovante qui consiste à extruder deux couches de mousse polyuréthane de type expansive et une troisième de béton qui sert d’isolant. Ils ont ainsi érigé les murs de ce logement de 95 mètres carrés en 54 heures. 4 mois supplémentaires ont ensuite été nécessaires pour poser les fenêtres, le toit et les portes. Selon les parties prenantes du projet, la construction de la maison aura coûté 20% moins cher que les techniques traditionnelles, preuve que la fabrication additive a un réel intérêt dans le secteur de la construction. Aujourd’hui, le projet a donné naissance à la startup BatiPrint3D qui se concentrera sur l’impression 3D des bâtiments de demain.

maison imprimée en 3D

La maison imprimée en 3D à Nantes est habitée depuis quelques mois déjà

Une résidence au Mexique

New Story et ICON travaillent ensemble pour bâtir les logements de demain : les deux entreprises ont commencé à développer une résidence comportant des maisons imprimées en 3D au Mexique. La machine développée par ICON, la Vulcan II, serait capable de concevoir une maison de 46 mètres carrés en 24 heures seulement. Les partenaires veulent lutter contre le sans-abrisme : chaque logement est censé accueillir les personnes qui disposent de moins de 3 dollars par jour. Il est composé de deux chambres, d’un salon, d’une cuisine et d’une salle de bain.

maison imprimée en 3D

Un premier projet en Afrique

La startup Be More 3D est l’une des premières entreprises espagnoles à avoir développé une imprimante 3D béton. Née dans l’écosystème entrepreneurial de l’université polytechnique de Valence, la jeune pousse a annoncé il y a quelques mois qu’elle avait réussi à imprimer en 3D une maison sur le continent africain, au Maroc plus précisément. Il s’agit d’une maison de 32 m2 créée en moins de 12 heures, grâce à la technologie d’extrusion développée par la startup. Elle a été bâtie dans le cadre de la compétition Solar Decathlon Africa 2019 qui s’est tenue dans la ville de Benguérir au Maroc. Le projet permet de réduire les coûts de construction tout en diminuant le taux de déchets, les émissions de CO2 et les risques professionnels qui peuvent survenir sur un chantier.

maison imprimée en 3D

Une maison imprimée en 3D en Russie

En 2017, l’entreprise Apis Cor avait fait beaucoup de bruit sur le marché de la fabrication additive en présentant l’une des premières maisons imprimées en 3D du monde ! Le bâtiment de 38 m2, situé dans la région Moscou, aurait été construit à l’aide d’une imprimante 3D mobile capable de couvrir une zone de 132 m2, en un temps incroyable à savoir moins de 24 heures. La machine utilisée serait capable de résister à des températures extrêmement basses (-35°C selon le fabricant). La maison imprimée en 3D présente un toit plat avec un revêtement en polymère sur lequel ont été ajoutés des plaques solides pour résister à diverses intempéries.

maison imprimée en 3D

Un centre administratif imprimé en 3D à Dubaï

Le plus grand bâtiment imprimé en 3D du monde se trouve actuellement à Dubaï sur deux étages. Il mesure 9,5 mètres de haut et a une surface de 640 m2. Il a fallu 17 jours pour l’imprimer. Alors non, ce n’est pas une maison imprimée en 3D en soit mais la grandeur du projet mérite d’être évoquée ici. La municipalité de Dubaï a justement fait appel à la technologie d’Apis Cor ce qui lui a permis de générer 60% de déchets en moins. Seulement 15 ouvriers ont été nécessaires sur le chantier – deux fois comparé à des procédés de construction classiques. Le projet répond à l’objectif de la ville qui souhaite imprimer 25% de ses bâtiments d’ici 2030.

SQ3D conçoit une maison imprimée en 3D de 46 mètres carrés

C’est en août 2019 que l’entreprise américaine SQ3D (S-Squares 3D Printers) révèle sa maison imprimée en 3D, conçue grâce à une machine XXL : elle utilise un bras robotique monté sur un portique entourant le chantier. En 12 heures seulement, le fabricant a affirmé qu’il avait érigé la petite maison de 46 mètres carrés pour un coût s’élevant à $2 000. L’objectif de SQ3D est de proposer sa technologie d’impression 3D à des zones défavorisées et de bâtir des logements plus accessibles. Le fabricant reste toutefois assez flou sur le matériau utilisé et les parties de la maison qui ont été imprimées en 3D.

maison imprimée en 3D

La maison imprimée en 3D de SQ3D fait 46 mètres carrés

Gaia, un modèle de maison éco-durable

Le fabricant d’imprimantes 3D WASP a développé une gamme d’imprimantes 3D pour le secteur de la construction et commence à se faire une place sur ce marché. L’un des projets réalisés par l’entreprise italienne est Gaia, une petite maison imprimée en 3D à partir de matériaux organiques. La maison fait environ 30 mètres carrés et est située à Shamballah, un petit village italien qui comprend plusieurs maisons différentes imprimées en 3D par WASP. Le fabricant a utilisé son imprimante Crane 3D pour la construire à partir de boue et de matériaux naturels provenant des déchets issus de la riziculture. Il a fallu environ 10 jours d’impression 3D pour achever sa construction. Plus qu’une maison imprimée en 3D, c’est un exemple parfait de modèle de maison éco-durable !

Le BOD, premier bureau imprimé en 3D en Europe

Ce n’est pas une maison à proprement parler mais ce projet mérite d’être cité ! COBOD, basé au Danemark, a imprimé le premier bureau de Copenhague en 2017 grâce à son imprimante BOD. C’est un bâtiment de 50 mètres carrés dont les murs ont été imprimés en 3D en béton. Depuis, l’entreprise a lancé une nouvelle imprimante 3D, BOD2, qu’elle a déjà vendue à l’Arabie Saoudite pour accélérer ses projets d’impression 3D de logements pour ses habitants. L’imprimante BOD2 est suffisamment grande pour imprimer des bâtiments de trois étages de plus de 300 mètres carrés par étage.

Le bureau imprimé en 3D

Project Milestone, une communauté de maisons imprimées en 3D

Aux Pays-Bas, le développement des maisons imprimées en 3D commence à prendre forme : il y a plus d’un an, plusieurs entreprises néerlandaises ont annoncé la création du premier lotissement développé avec les technologies 3D. Le projet, baptisé Project Milestone, est à l’origine de l’université de technologie d’Eindhoven et de quatre autres entreprises partenaires – ensemble, ils ont imaginé cinq maisons pour différentes familles. Quatre d’entre elles seraient sur deux étages, la dernière serait une maison de plain-pied. Pour l’instant, le projet n’a pas encore commencé. On espère qu’il pourra voir le jour très prochainement !

MARSHA, une maison imprimée en 3D sur Mars

L’un des grands rêves de l’homme est la conquête de l’espace. Il a donc commencé à élaborer des plans pour créer des maisons dans l’espace qui puissent résister à l’adversité. Il y a quelques années, nous vous avions parlé du village lunaire de l’ESA, mais un projet qui se démarque est MARSHA, créé par la société IA Spacefactory pour un concours de la NASA. Cette maison a été imaginée pour être installée sur la planète Mars. Pour son développement, ils prévoient d’utiliser l’impression 3D et des matériaux locaux, en évitant de faire venir des matériaux de la Terre. Il est prévu que la construction fasse 34m2 et soit en forme de cylindre pour optimiser l’espace et la sécurité face aux changements de température du lieu. De la même façon que le Project Milestone, cette initiative n’en est qu’au stade de projet.

Que pensez-vous de ces différents projets ? Quel est l’impact de l’impression 3D dans le secteur de la construction ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Les 2 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Kryptal dit :

    Bonjour,

    Dans la partie sur le projet Yhnova vous parlez de « deux couches de mousse polyuréthane de type expansive et une troisième de béton qui sert d’isolant ». En réalité, c’est exactement l’inverse. En effet, le béton coulé a une conductivité thermique d’environ 1.75 W/m.K là où celle du polyuréthane expansé est de l’ordre de 0.025 W/m.K.

    Serait-il possible d’effectuer la correction dans l’article ?

    De plus, si vous souhaitez avoir confirmation de ces informations, je vous invite à vous rapprocher de Benoît Furet – porteur du projet au niveau de l’université – qui j’en suis sûr se fera un plaisir de vous fournir plus de détails.

  2. MOTTE dit :

    Alors ce n’est pas une maison, c’est un siège d’entreprise mais c’est quand même le premier bâtiment avec permis de construire du monde pour 2550m2 de bâtiments imprimés en 3D le tout à Valenciennes de France…

    https://www.youtube.com/watch?v=9kIe0vJEzlk

    Premier pavillon imprimé en 4 x 7h00 par la Maxi-Printer de Constructions-3D
    On pose les fenêtres en ce moment, et on attaquera le deuxième bâtiment cet été.

    Venez nous visiter les 3D-Natives ça fait longtemps 😉

    Antoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you