menu

Lotus House, la maison solaire imprimée en 3D

Publié le 23 août 2018 par Mélanie R.
lotus house

Dans le cadre de la compétition Solar Decathlon China 2018, des étudiants ont conçu et fabriqué une maison solaire imprimée en 3D baptisée la Lotus House. Inspirée du symbole chinois de la pureté, la fleur du lotus, cette maison obtiendrait une efficacité énergétique optimale grâce à sa conception même.

La compétition Solar Decathlon China 2018 a pour objectif principal de construire une maison solaire à un ou deux étages contenant tous les appareils ménagers nécessaires. Organisée cette année à Dezhou, elle réunit plusieurs étudiants qui imaginent un prototype d’habitation efficace sur le plan énergétique – cette année, un projet s’est démarqué notamment parce qu’il  a eu recours aux technologies 3D. La Lotus House rejoint ainsi les nombreuses initiatives architecturales qui combinent impression 3D et méthodes traditionnelles.

lotus house
La Lotus House vue du ciel 

La Lotus House et les nouvelles technologies

C’est l’équipe de l’Université de Washington qui est à l’origine de cette maison plain-pied de 198 m2 imprimée en 3D, réalisée en 8 mois, encore au stade de prototype pour le moment. Le chef de projet, Kinga Pabjan, explique: « Nous avons été inspirés par la beauté, la délicatesse et l’importance culturelle du lotus. Mais nous n’avons pas commencé avec le lotus. Notre intention initiale était d’utiliser les technologies émergentes, en particulier la fabrication additive, pour créer une forme organique. »

Elle poursuit en affirmant que l’impression 3D leur a permis de créer une structure plus légère et plus respectueuse de l’environnement car elle réduit l’utilisation de matériaux et donc des déchets. Un avantage qui a particulièrement séduit les étudiants étant donné l’objectif initial de la compétition.

L’extérieur de la maison est composé de panneaux incurvés et superposés qui ont été disposés autour d’un axe central, comme les pétales d’une fleur épanouie. Selon l’équipe, ces panneaux ont été réalisés grâce à des moules imprimés en 3D dans lesquels le béton a été coulé. Ils pourraient être utilisés au moins 100 fois tandis qu’un coffrage en bois seulement 2 fois. De plus, ces moules imprimés en 3D produiraient moins de déchets et offriraient davantage de complexité géométrique.

lotus house
Une table imprimée en 3D, à l’intérieur de la Lotus House

Le chef de projet conclut : « Nous avons voulu défier les possibilités de l’impression 3D et elles sont quasiment illimitées! » Une méthode de construction qui pourrait bien révolutionner le secteur, comme c’est déjà le cas en France où une famille s’est installée pour la première fois dans un logement social imprimé en 3D.

lotus house
L’impression des moules de la Lotus House

Cette maison circulaire n’est pour l’instant qu’un prototype et il n’est pas dit qu’elle puisse accueillir des habitants. Mais c’est un bel exemple des possibilités qu’offrent les technologies 3D dans le secteur de l’architecture et de la construction. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site officiel de l’Université de Washington. 

Que pensez-vous de la Lotus House? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you