menu

Un designer transforme des logos en objets du quotidien grâce à l’impression 3D

Publié le 21 août 2018 par Mélanie R.
logos imprimés en 3D

Taku Omura est un designer japonais, fondateur du studio oodesgin, qui a recours à l’impression 3D pour fabriquer des pièces tout à fait originales. Il s’inspire en effet de célèbres logos comme celui d’Adidas, Louis Vuitton, Honda, etc. et les transforme en objets du quotidien, pratiques et utiles – décapsuleur, porte-courrier, cintres, etc. Retour sur une idée atypique qui montre bien comment les technologies 3D contribuent à accroître la créativité et l’imagination.

Nombreux sont les designers qui utilisent aujourd’hui l’impression 3D dans leur travail de création, étant donné la liberté qu’offre la technologie en termes de complexité géométrique, matériaux, coûts et délais de fabrication. Le japonais Taku Omura n’est pas une exception et a recours à la technologie de dépôt de matière fondue pour créer un objet à partir d’un logo existant.

logos imprimés en 3D

Le logo Louis Vuitton devient un porte-courrier

Prenez le logo de Toys R’ Us par exemple : le designer l’a imprimé en 3D afin qu’il serve d’ouvre-bouteille. Idem pour le logo de Nike; la fameuse virgule fait désormais office de coupe papier, tandis que les trois bandes d’Adidas sont devenues de porte-crayons. Il s’est également inspiré du célèbre L & V de Louis Vuitton et les a transformés en un porte-courrier. Même le logo Bluetooth peut servir de noeud papillon !

Le designer ne donne pas beaucoup de détails quant au processus d’impression 3D des différentes pièces mais on constate qu’il a beaucoup joué sur la taille des logos et leurs couleurs. Enfin, on imagine que l’étape la plus difficile est la transformation de ces fameuses représentations graphiques et leur modélisation; l’impression en tant que telle semble avoir été réalisée sur une imprimante 3D FDM de bureau, probablement à partir de PLA ou d’ABS

logos imprimés en 3D

Taku Omura a réalisé plus de 50 objets du quotidien à partir de logos, on vous invite à découvrir toute sa collection sur son site officiel et quelques photos ci-dessous. Pour l’instant, il explique qu’il a créé ces objets sur son temps personnel pour s’amuser, mais on pourrait imaginer leur commercialisation; après tout, pourquoi pas retrouver ses cintres et serre-livres dans une boutique de décoration?

Que pensez-vous de ces logos transformés? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you