menu

Les logiciels pour piloter sa production par impression 3D

Publié le 23 mai 2024 par Mélanie W.
gestion des flux fabrication additive

L’adoption croissante de solutions d’impression 3D dans différentes industries a généré un nouveau besoin à savoir comment gérer de façon optimale les nombreux flux de travail de la fabrication additive. C’est dans ce but précis que se sont développés des logiciels de pilotage de la production, ou Manufacturing Execution System (MES) en anglais, spécifiques à l’impression 3D. L’objectif est de pouvoir contrôler l’ensemble du processus de fabrication et de l’automatiser au maximum afin d’augmenter la productivité. Ces logiciels offrent différentes fonctionnalités et s’intéressent principalement à cinq piliers principaux : le suivi de produit, la gestion des commandes et leur ordonnancement, le contrôle de la qualité, la traçabilité et la maintenance des machines grâce à une analyse en temps réel des données. Nous vous présentons aujourd’hui les solutions de gestion des flux de la fabrication additive qui existent sur le marché afin que vous puissiez exploiter au maximum tous les bénéfices de la technologie (par ordre alphabétique).

3DprinterOS, un logiciel intuitif et accessible

3DprinterOS appartient au groupe 3D Control Systems et offre une solution logicielle pour gérer votre production en fabrication additive. Elle présente de nombreuses fonctionnalités parmi lesquelles on retrouvera la préparation de fichiers, un slicer, un système de détection des défaillances de l’imprimante 3D, etc. Ce qui nous intéresse plus particulièrement aujourd’hui est sa fonction qui permet de contrôler le nombre d’heures d’impression par utilisateur, de définir des priorités de fabrication ou encore de partager des projets entre des machines. 3DprinterOS permet ainsi de mieux contrôler la production en faisant des choix éclairés en termes de temps d’impression, répartition de la charge, etc. Le logiciel est aujourd’hui compatible avec une grande variété d’imprimantes 3D de bureau.

Le logiciel 3D Trust

Acquis en 2021 par le développeur de logiciels Bassetti Group, 3D Trust est un logiciel de fabrication additive conçu pour optimiser l’ensemble du flux de travail et intensifier l’utilisation des technologies 3D dans les usines. Compatible avec toutes les grandes marques d’imprimantes industrielles, 3D Trust prend en charge toute la chaîne de valeur, de la prise de commande à la livraison. Il collecte des données en temps réel pour identifier les défaillances d’impression et de post-traitement, permettant ainsi d’améliorer la rentabilité et la traçabilité. Parmi les principales caractéristiques de 3D Trust, on trouve un calendrier de production automatisé grâce à un algorithme qui définit les tâches prioritaires. Le logiciel intègre également un système de suivi et de traçabilité utilisant des QR codes uniques pour chaque pièce imprimée. Disponible sur tablettes et smartphones, 3D Trust facilite la gestion efficace des matériaux, y compris la poudre, en permettant de scanner les conteneurs des imprimantes pour optimiser l’utilisation des matériaux conformément aux directives internes. De plus, chaque action est enregistrée dans un historique complet, avec des rapports générés automatiquement, offrant une vue d’ensemble détaillée de toutes les étapes du processus de fabrication.

(Crédits photo : 3DTrust)

3YOURMIND et sa solution triangulaire pour la fabrication additive

L’un des logiciels qui ne pouvait manquer est 3YOURMIND. Cette entreprise a développé une solution complète de fabrication additive à la demande, permettant d’identifier et de produire des pièces partout et à tout moment. Conçu pour garantir des résultats optimaux tout au long du cycle de vie du produit, 3YOURMIND répond aux besoins des entreprises en matière de production rapide, légère et économique. Le logiciel se décline en trois versions différentes pour s’adapter aux besoins spécifiques de chaque utilisateur : « Professional », « Professional + » et « Enterprise », chacune offrant des fonctionnalités et caractéristiques supplémentaires par rapport à la précédente.

(Crédits photo : 3YOURMIND)

AM-Flow

AM-Flow est une société basée aux Pays-Bas qui propose des solutions complètes d’automatisation industrielle pour les technologies de fabrication additive, notamment pour les entreprises qui impriment plus de 200 pièces à géométrie complexe par jour. AM-Flow est principalement utilisée après l’impression, en post-production et vient éliminer la nécessité d’un tri manuel des pièces imprimées par un collaborateur, ce qui peut entraîner des coûts élevés en termes de personnel et de place physique. L’entreprise explique qu’elle réduit ainsi le risque d’erreurs, faisant bénéficier d’un gain de temps important. La société offre également la possibilité d’un programme de paiement « au fur et à mesure de la croissance », ce qui signifie que les entreprises qui démarrent doivent payer moins que celles qui sont nettement plus importantes.

AM-flow intervient en post-production

AMFG

AMFG offre une plate-forme de pilotage de la production sur-mesure, adaptée à la réalité de chaque entreprise utilisatrice. Elle répond aussi bien aux besoins en prototypage rapide, à l’impression 3D de pièces détachées ou de pièces finies ainsi qu’aux services d’impression. La plate-forme peut gérer les différentes commandes et les prioriser, analyser l’imprimabilité de chaque modèle 3D, analyser toutes les impressions lancées et les programmer de façon intelligente. La solution d’AMFG s’intègre aux logiciels ERP, PLM et CAO existants, le but étant d’avoir une seule et même plate-forme de fabrication additive, avec tous les outils nécessaires à un même endroit. Vous pouvez également faire une démonstration gratuite sur le site d’AMFG.

La plate-forme de gestion des flux en fabrication additive de AMFG

Authentise

Authentise propose des solutions innovantes pour la gestion des flux de travail, des matériaux et du stockage numérique, adaptées aux entreprises de développement et de fabrication. Leur logiciel de fabrication additive numérise et optimise les processus de production, permettant de traiter les commandes de manière flexible. De plus, Authentise offre un catalogue numérique pour la commande de pièces et des intégrations informatiques avancées pour une surveillance en temps réel des machines. Ces solutions visent à réduire les coûts de production de 0,35 à 48 dollars par pièce grâce à l’automatisation. Les clients peuvent demander une démonstration gratuite du logiciel. L’entreprise a également lancé 3DGPT, un outil offrant des fonctionnalités ChatGPT gratuites pour fournir des connaissances sur la fabrication additive et optimiser les processus de production. Pour finir, Authentise a introduit le Digital Design Warehouse, une plateforme permettant de partager et de configurer facilement des designs numériques, facilitant ainsi leur adaptation à la fabrication additive.

La gestion des flux de travail en fabrication additive avec Fabpilot

Fabpilot est un logiciel de fabrication additive intelligent développé par Sculpteo. Il offre une solution complète pour l’impression 3D et la gestion des flux de travail afin de soutenir les usines de fabrication additive à quelque échelle opérée. Parmi ses fonctionnalités figurent des outils typiques des logiciels d’impression 3D pour préparer le procédé de fabrication, tels que la réparation de fichiers STL, l’analyse de fichiers 3D mais aussi la génération de treillis. Sculpteo a ajouté à cela quelques outils supplémentaires tels que le devis, la traçabilité et la gestion des travaux. Ainsi, sur une seule plateforme, vous pourrez rationaliser toutes les opérations et réduire les déchets en combinant la fabrication additive et l’automatisation. Après être passé en production, Fabpilot permet à une entreprise d’obtenir des informations de dernière minute sur ses performances grâce à ses outils pilotés par les données.

gestion des flux fabrication additive

Fabpilot est une solution développé par Sculpteo

Oqton FactoryOS

FactoryOS est un logiciel de workflow basé sur le cloud et alimenté par l’IA, créé par une startup mondiale, Oqton. Ce logiciel d’entreprise relie les données de tout l’écosystème de la fabrication additive, de la conception à la production. La plateforme offre une solution à des secteurs spécialisés dans l’impression 3D médicale, industrielle et aérospatiale, en se concentrant principalement sur les marchés de la bijouterie et de la dentisterie. FactoryOS peut être intégré dans n’importe quel actif physique ou numérique choisi par le fabricant, du logiciel de CAO au système de planification des ressources de l’entreprise (ERP). Les algorithmes d’IA permettent au système d’apprendre continuellement avec l’utilisation, améliorant ainsi l’efficacité et la qualité de la production ; il fonctionne en arrière-plan pour alimenter des modules personnalisables qui présentent des données pertinentes pour des rôles opérationnels spécifiques.

gestion des flux fabrication additive

Le secteur de la dentisterie utilise beaucoup cette solution

Print & Go

Print & Go propose une solution complète pour automatiser la gestion des imprimantes 3D et du processus de fabrication, en offrant une approche flexible. Doté d’un tableau de bord complet, Print & Go permet aux utilisateurs de surveiller leurs opérations en temps réel et d’utiliser des analyses prédictives pour prendre des décisions éclairées. Grâce à son système de détection d’erreurs basé sur l’intelligence artificielle, cette solution permet de réduire les erreurs jusqu’à 30%, améliorant ainsi le taux de réussite des projets d’impression 3D. Accédez à distance à vos impressions depuis n’importe quel appareil et obtenez une analyse détaillée de votre production. De plus, Print & Go fournit des analyses détaillées de la production, telles que l’efficacité de la productivité et la consommation de matériaux, permettant ainsi de transformer ces données en actions concrètes pour optimiser leurs processus Enfin, la capacité de Print & Go à s’adapter de manière transparente aux changements soudains de priorités garantit une gestion agile et réactive de la production d’impression 3D.

(Crédits photo : Print & Go)

Siemens Opcenter

Siemens a mis au point des solutions Opcenter Execution MES qui permettent d’optimiser les processus de fabrication, qu’il s’agisse d’impression 3D ou autres procédés de production. L’objectif est de réduire les délais, d’optimiser les ressources et de maximiser la productivité. Le produit qui nous intéresse s’appelle Opcenter Execution Discrete. Il permet notamment de contrôler des lignes de production complexes et grandissantes, d’avoir la main sur la main-d’oeuvre ou encore de centraliser des données clés, générées dans les ateliers et usines. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un logiciel spécifiquement conçu pour la fabrication additive, la solution de Siemens est complète et devrait garantir des résultats satisfaisants. Elle est particulièrement utilisée dans les secteurs de la défense, de l’automobile et de l’aérospatiale.

 

Le logiciel ZAP

ZAP, un logiciel workflow optimisé par l’IA, représente une solution innovante pour l’impression 3D. Sa fonctionnalité Machine Connectivity permet de connecter facilement les imprimantes 3D pour une traçabilité complète. Les flux de travail en temps réel réduisent considérablement la latence entre la conception et la fabrication. Avec une prise en charge de plus de 1 500 machines, ZAP offre une intégration flexible. Ses fonctionnalités incluent notamment une priorisation intelligente des pièces, une planification du post-traitement et une connectivité des machines pour une gestion efficace de la production d’impression 3D.

(Crédits photo : 3DprinterOS)

Que pensez-vous de ces logiciels de gestion des flux de la fabrication additive ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks