menu

Local Motors lève plusieurs millions pour son bus autonome Olli

Publié le 8 janvier 2018 par Mélanie R.
local motors

Le fabricant américain de voitures imprimées en 3D, Local Motors, a reçu un investissement conséquent pour commercialiser sa navette autonome Olli. Grâce à de nouveaux partenariats avec Elite Transportation Services et Xcelerate, l’entreprise affirme avoir levé plusieurs millions de dollars.

A l’origine de la Strati et de Reload, une voiture électrique imprimée en 3D, Local Motors s’est rapidement fait un nom sur le marché de l’automobile et de l’impression 3D. Il y a maintenant plus d’un an, elle s’est tournée vers la fabrication additive pour concevoir un mini bus autonome baptisé Olli. D’une capacité de 12 places, il serait capable de répondre aux questions de ses passagers et leur faire quelques recommandations touristiques. On peut désormais l’apercevoir dans quelques villes comme à Washington DC ou à Knoxville.

local motors

Les nouveaux partenaires de Local Motors investissent dans Olli

Local Motors veut aller plus loin et ses nouveaux partenaires lui permettront de soutenir son développement et d’attirer encore plus de clients. Elite Transportation Services a signé un accord avec le fabricant américain pour offrir aux clients une solution opérationnelle tout-en-un qui comprend un entretien régulier, une assurance, un service de garantie et des vérifications régulières de la navette.

Pour tous les clients qui auraient déjà contracté des partenariats avec d’autres entreprises de transport, Local Motor explique qu’elle offrirait la possibilité de financer le bus autonome jusqu’à 84 mois afin que la ville puisse maintenir ses relations avec les sociétés de transports. Le financement des navettes Olli se ferait dans ces cas là grâce aux $20 millions reçus par Xcelerate qui fournit une aide financière aux entreprises qui développent des solutions de transport durables et autonomes.

local motors

L’impression 3D d’Olli

Le fabricant américain aurait déjà ouvert des micro-usines dans 5 villes, à Phoenix, à Knoxville, à Las Vegas, à National Harbor et à Berlin. Elle voudrait ainsi fabriquer ses navettes Olli localement et sur demande grâce à la fabrication additive qui lui aurait permis de réduire les coûts d’outillage de 50% et le temps de production global de 90%. Les technologies 3D ouvriraient également des portes vers une personnalisation plus facile.

local motors

Une des usines de Local Motors

Retrouvez plus d’informations sur le mini bus Olli sur le site officiel de Local Motors.

Cet investissement pourra-t-il permettre au fabricant américain de démocratiser l’utilisation de véhicules autonomes imprimés en 3D? Partagez votre opinion en commentaire de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK