menu

Des lions imprimés en 3D pour le Grand Stade de l’Olympique Lyonnais

Publié le 16 février 2016 par Alex M.

La startup française Drawn, spécialisée dans l’impression 3D à grande échelle, dévoilait il y a quelques jours une imposante statue de lion imprimée en 3D aux abords du tout nouveau Grand Stade de l’Olympique Lyonnais.

Ce lion fait parti d’une série de quatre statues qui viendront trôner aux quatre points cardinaux du Grand Stade. Mesurant chacune plus de 4,2 mètres de haut par 4 mètres de long et 2,5 mètres de large et pesant près de 1500 kg, les statues ont représenté un réel challenge technique.

article_lion-drawn6

Le premier lion a été installé devant le stade de l’Olympique Lyonnais

« L’impression 3D a duré près de 500 heures soit 20 jours de production non-stop. La statue de 4,2 mètres a été découpée en 88 éléments pour éviter les contraintes sur la matériau et sur la taille des fichiers » commente Sylvain Charpiot, le fondateur de Drawn dont la création remonte à 2012.

« Pour bien préparer ce chantier, 600 heures de recherche et développement ont été nécessaires pour déterminer le bon matériau, le bon process, les bons systèmes d’assemblage ».

En vidéo, le making-off de la première statue :

En partenariat avec l’Olympique Lyonnais, le cabinet Naço et Lyon Services V.I, le français Drawn se voyait remporter il y a quelques mois le marché pour la construction des quatre lions. Pour y arriver, Drawn a pu compter sur son robot industriel Galatea équipé d’une tête d’extrusion de plastique.

Les lions ainsi représentés sont l’oeuvre du designer néerlandais Marthijn du studio 3DWP. Après réception des fichiers 3D par le cabinet d’architecture Naço, Drawn a pu alors commencer l’impression 3D.

Grâce à Galatea, Drawn développe aujourd’hui sa propre gamme de mobiliers imprimés en 3D en partenariat avec des designers mais réalise également à la demande des pièces uniques.

« J’ai été contacté par une personne en relation avec l’architecte en charge de la décoration du Grand Stade de l’Olympique Lyonnais. En réponse à la question si j’étais capable d’imprimer quelque chose, j’ai envoyé un lion imprimé en 3D de 50 cm de haut. Ca a fait son effet et j’avais déjà une longueur d’avance sur mes concurrents » nous confie Sylvain.

Et quand on demande à Sylvain quels sont les projets à venir de Drawn, sa réponse est pour la moins ambitieuse « faire de la France une vraie référence en impression 3D grand format » !

article_lion-drawn5

article_lion-drawn10

article_lion-drawn8

article_lion-drawn9

Plus d’informations sur le site de Drawn ICI

Photos Drawn // Que pensez-vous des statues réalisées par Drawn ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] la start-up lyonnaise Drawn qui a été choisie pour réaliser les quatre lions de plus de quatre mètres de haut et une tonne et demi entourant le Parc OL. Ce travail colossal réalisé a nécessité des centaines d’heures d’impression à […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you