menu

Comment Lino3D tire profit du rachat d’EnvisionTec par Desktop Metal

Publié le 2 juin 2021 par Mélanie R.
lino3D desktop metal

En janvier 2021, le fabricant américain Desktop Metal annonçait le rachat d’un acteur historique de la fabrication additive résine, EnvisionTec. Une opération de taille pour le marché de l’impression 3D, redistribuant les parts de marché et dessinant un avenir des plus intéressants pour l’entreprise américaine fondée en 2015. En quoi le rapprochement entre ces deux fabricants peut impacter le marché international de la fabrication additive ? Quelles conséquences pour les industriels ? L’entreprise grecque, Lino3D, nous a éclairé sur ce sujet.

Lino3D a intégré les deux technologies pour répondre à une variété de besoins et d’applications. La société maîtrise à la fois le procédé Digital Light Processing (DLP) et plus spécifiquement le Continuous Digital Light Manufacturing (cDLM) de EnvisionTec ; la technologie FFF métallique de Desktop Metal ainsi que son procédé Binder Jetting. Lino3D a donc un rôle clé à jouer dans cette acquisition parce qu’elle est au cœur du rapprochement. L’équipe ajoute : « Une telle acquisition ne profite pas seulement aux deux entreprises : deux acteurs de premier plan combinent leurs forces, cela va affecter l’évolution du marché mondial de la fabrication additive. »

Lino3D a récemment intégré la technologie Binder Jetting à son portefeuille de procédés (crédits photo : Desktop Metal)

Un rapprochement clé entre deux acteurs du marché

Rappelons que EnvisonTec a été créé en 2002 et est un expert de la photopolymérisation, proposant aujourd’hui une large gamme de machines mais aussi de résines que ce soit pour le dentaire, la joaillerie, la bio-impression, l’industrie manufacturière, etc. Desktop Metal est arrivé bien après, fin 2015, et a connu depuis une ascension fulgurante, levant plusieurs millions de dollars jusqu’à rentrer en bourse. Il est à l’origine d’une technologie d’extrusion, le Bound Metal Deposition, et de liage de poudre, permettant d’imprimer des pièces métalliques de qualité. Les deux acteurs sont présents dans le monde entier, avec un large portefeuille clients. On comprend alors qu’un tel rachat ne passe pas inaperçu su le marché.

L’un des facteurs qui a joué dans la décision de Desktop Metal est sans doute l’expertise d’EnvisionTec et sa crédibilité sur le marché de l’impression 3D résine. Ce rachat permet ainsi au fabricant américain d’accéder à ce savoir-faire. Les équipes de Lino3D nous ont confié : « En tant qu’inventeur de la technologie DLP, EnvisionTEC possède l’un des portefeuilles de propriété intellectuelle les plus solides sur le marché de l’impression 3D à base de photopolymère, comptant plus de 140 brevets délivrés et en attente, ce qui, selon Desktop Metal, inclut une propriété intellectuelle bloquante. »

De plus, Desktop Metal va pouvoir adresser des marchés moins familiers comme la dentisterie et la joaillerie et leur proposer également ses solutions métal. Ainsi, les entreprises pourront réellement bénéficier de tous les avantages de la fabrication additive. Enfin, la société américaine augmente considérablement son réseau de distribution mondiale : elle augmente ses capacités de vente géographique à 68 pays dans le monde.

lino3D desktop metal

En rachetant EnvisionTec, Desktop Metal élargit son portefeuille de procédés (crédits photo : EnvisionTec)

L’équipe de Lino3D poursuit : « Cette acquisition est un message fort concernant la maturité de l’industrie de la fabrication additive. Elle montre que cette dernière change vite, avec des acteurs historiques qui font désormais face à des plus jeunes, les obligeant à changer leur stratégie. Deux grands fabricants qui unissent leurs forces, cela va forcément changer le marché, redistribuer des parts de marché, accélérer l’innovation, le développement de matériaux, etc. »

Lino3D s’appuie sur les deux technologies pour développer des applications innovantes

Le Lino3D Lab intègre donc les solutions de Desktop Metal et celles d’EnvisionTec, lui permettant de concevoir des applications à forte valeur ajoutée. Il a par exemple accompagné FirstWave3D dans le développement du masque « PersonalAir », une solution sur-mesure qui offre davantage de confort, de praticité et de performances en termes de filtration. La startup devait respecter des délais très serrés pour lancer son produit au plus vite. Il lui fallait donc une méthode de fabrication rapide. Elle s’est rapproché du Lino3D Lab pour accélérer ces différentes étapes de production.

Le masque développé par FirstWave3D (crédits photo : FirstWave3D)

Lino3D a d’abord utilisé la technologie cDLM pour concevoir un premier moule à partir de la résine E-Mold d’Envisiontec. 100 à 200 pièces ont alors été créées, permettant de vérifier que le design de ce moule fonctionnait bien avant de passer à l’injection. Traditionnellement, ce premier moule est réalisé en aluminium, augmentant alors les délais et les coûts.

Une fois le design du moule validé, FirstWave3D a pu fabriquer son moule métallique par usinage CNC. Sa particularité réside dans le fait qu’il intègre des inserts imprimés en 3D sur la machine de Desktop Metal. Le choix de la fabrication additive a plusieurs avantages selon Lino3D : « Nous avons décidé de créer un moule interchangeable avec la possibilité de modifier certains inserts de moule, sans avoir à changer le moule entier ! Cela a permis de réduire considérablement les coûts de fabrication et le temps de production. La technologie de Desktop Metal permet de construire des canaux de refroidissement internes plus proches de la pièce en plastique, ce qui améliore également la qualité de la pièce et la productivité de la machine à injecter par rapport à la technologie conventionnelle. »

Grâce à l’impression 3D, la startup a réduit ses délais de fabrication (crédits photo : FirstWave3D)

Ainsi, en utilisant le cDLM et la technologie Metal Binder Jetting, Lino3D Lab offre un service allant de la conception et du prototype au moule final en métal et aux changements rapides d’inserts de moule. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le site de Lino3D ICI.

Que pensez-vous du rôle de Lino3D dans le rapprochement entre Desktop Metal et EnvisionTec ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D