menu

La marketplace Shapeways résume l’année 2013 en chiffres

Publié le 23 décembre 2013 par Alex M.

Pour ceux qui n’auraient jamais fait un tour sur le site Shapeways, il s’agit d’une marketplace ou vous pouvez dénicher des objets aussi divers que des bracelets en or, une mug en porcelaine, une voiture miniature en plastique ou bien une des dernières créations du designer Joshua Harker… La spécificité d’une marketplace comme Shapeways est que tous les objets que vous y trouverez sont imprimés en 3D par leurs soins, via des parcs d’imprimantes 3D assez complets. Le site laisse également la possibilité aux membres de créer une boutique en ligne pour vendre leurs propres designs d’objets, de bijoux, de jouets…

article_shapeways1

Les créations du designer Joshua Harker que vous pouvez trouver sur Shapeways

La plateforme connaît un réel engouement depuis sa création en 2007 et certains voient en Shapeways un futur Amazon de l’impression 3D. C’est ainsi que l’on a vu apparaître des sociétés comme le belge i.Materialise ou le français Sculpteo se ruer sur le créneau. En cette fin d’année, Shapeways  a souhaité réaffirmer sa supériorité sur ce marché en publiant quelques chiffres sur son activité 2013.

Shapeways a ainsi imprimé plus de 2 200 000 produits à date, alors que 100 000 nouveaux objets sont ajoutés à son catalogue chaque mois.

On y apprend que les objets les plus imprimés sur 2013 furent les miniatures (23%), suivi des gadgets et composants à égalité avec les objets d’art (17%), puis on retrouve l’univers de la maison (15%), les bijoux (13%) et enfin les jouets et jeux (11%).

D’un point de vue géographique, Shapeways a livré près de 113 pays et majoritairement : les US, la Hollande, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Suisse, le Canada, la France, l’Australie et l’Italie. Les pays ayant connu la plus grande croissance de commandes sur un an furent la Tunisie (+220%), la Chine (196%), le Luxembourg (+170%) et Taiwan (+152%).

Une partie du parc d'imprimantes européen basé à Eindhoven

Une partie du parc d’imprimantes européen basé à Eindhoven

La marketplace compte plus de 13 500 boutiques en ligne (en comparaison, Amazon possède plus de 2 millions de boutiques sur sa marketplace). Les propriétaires de boutiques sur Shapeways sont encore plus nombreux qu’en 2012 (+75%) avec des profils aussi diverses que des étudiants, des designers ou des ingénieurs avec plus de 25 ans d’expérience en modélisation 3D. La moitié d’entre eux se sont formés tout seul à la modélisation 3D, grâce aux nouveaux logiciels et apps de plus en plus simple à prendre en main.

Avec 40 matériaux d’impression, Shapeways propose davantage d’objets en 2013 et à moindre coût. Elle prend notamment pour exemple le prix d’une coque d’iPhone de son catalogue, qui coûtait 70 dollars en 2008 et seulement 20 dollars aujourd’hui. De son côté, i.materialise propose un plus large éventail de 70 types de finitions et coloris de matériaux différents, alors que le français Sculpteo en compte 31 types différents.

article_shapeways2

Quelques chiffres et points de comparaison

Plus d’infos sur les chiffres proposés pas Shapeways ICI.

La vidéo de présentation du service de Shapeways :

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook et    [follow id= »3Dnatives » ]

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK