menu

SANDHELDEN utilise le liage de poudre d’ExOne pour créer des projets durables en sable

Publié le 8 décembre 2021 par Mélanie W.
liage de poudre sable

Le liage de poudre sable gagne en popularité lorsqu’il s’agit de pièces d’utilisation finale, popularité qui peut s’expliquer par plusieurs facteurs. Tout d’abord, le liage de poudre est l’une des technologies de fabrication additive les plus rapides et l’utilisation de sable en particulier est encore plus rapide que son homologue métallique, car il implique beaucoup moins de post-traitement. De plus, le recours au sable comme matériau d’impression est plus écologique et plus rentable que de nombreuses options traditionnelles. Pour ces raisons, entre autres, SANDHELDEN, un leader mondial en production d’éléments imprimés en 3D à partir de sable, s’est tourné vers le leader du liage de sable, ExOne, pour créer ses produits.

SANDHELDEN est connu pour ses produits de salle de bains durables, notamment des lavabos et des baignoires, créés par impression 3D de sable. Depuis 2016, l’entreprise travaille avec les experts de ExOne, dans son centre d’adoption de 1 800 m² à Gersthofen, en Allemagne. Bien que l’impression 3D de sable d’ExOne soit plus connue pour ses moules et noyaux de fonderie métalliques, ce partenariat a permis aux deux entreprises de faire progresser les points forts de la technologie.

SANDHELDEN a présenté ses produits imprimés en 3D en sable lors du Formnext 2021 (crédits photo : SANDHELDEN)

SANDHELDEN utilise l’imprimante 3D S-Max d’ExOne pour ses besoins en liage de poudre sable

Mais comment fabrique-t-on des éviers et des baignoires durables et étanches à partir de sable ? Comme pour tout processus d’impression 3D, tout commence par un modèle CAO, une image 3D qui sert de base aux moules imprimés. Ce modèle est transféré vers l’une des imprimantes 3D du centre d’adoption ExOne.

L’imprimante 3D S-Max d’ExOne a été privilégiée car elle offre un certain nombre d’avantages à SANDHELDEN, notamment une production en série efficace et flexible, une productivité élevée et une plateforme personnalisable. Tous ces éléments sont cruciaux pour la création des produits en sable de SANDHELDEN. De plus, l’imprimante 3D S-Max est équipée d’une double unité de fabrication et d’un Jobmatic, qui permet un post-traitement automatique. Le processus d’impression 3D par liage de poudre commence avec le plateau de l’unité de fabrication, où un rouleau applique une couche fine et régulière de sable avant que la tête d’impression ne distribue le liant avec précision sur les particules de sable qui seront ensuite liées entre elles pour créer la pièce imprimée. Dans le cas de ce procédé, le liant (du furane dans ce cas) entoure chaque couche individuelle de sable. Le plateau est abaissé pour que les étapes puissent être répétées jusqu’à ce que le moule ait été créé couche par couche. Une fois l’opération terminée, l’unité de fabrication sort automatiquement de l’imprimante.

La grande unité de fabrication du système S-Max permet la production simultanée de divers produits – de la même série ou de plusieurs modèles à la fois. Par exemple, jusqu’à 48 moules du produit Basin « S-01″- SIMBIOSIS Collection » peuvent être imprimés en une seule impression sur la S-Max. Après l’impression 3D, des résines sont infiltrés dans les motifs SANDHELDEN, puis recouverts d’un revêtement supplémentaire pour créer des formes uniques, étanches et suffisamment durables pour résister à l’utilisation quotidienne des salles de bains.

La machine S-Max (crédits photo : ExOne)

Le liage de poudre sable est la méthode de production parfaite pour ces pièces, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, SANDHELDEN est en mesure de tirer parti de la flexibilité de la technologie en termes de matérialité, de taille et de liberté géométrique. L’entreprise explique que la technologie d’ExOne l’aide à créer des formes géométriques complexes qui ne sont pas possibles avec les processus de production conventionnels. Le liage de poudre leur permet également d’opérer de manière plus durable, ce qui constitue un avantage clé pour les entreprises soucieuses de l’environnement. Il ne s’agit pas seulement de réduire les déchets en utilisant seulement les matériaux nécessaires, mais aussi de miser sur du sable de silice comme base. Ce matériau naturel peut être obtenu exclusivement auprès de fournisseurs régionaux en Allemagne et réutilisé pour de futures constructions s’il n’a pas été déjà lié à une autre poudre dans un autre processus d’impression.

Eric Bader, directeur général d’ExOne, ajoute : « Nous connaissons bien les applications traditionnelles de fonderie pour nos imprimantes 3D de sable, mais nous sommes ravis de voir les nouvelles possibilités que les entreprises découvrent avec cette technologie. Nous nous sommes associés à SANDHELDEN depuis le début pour permettre cette utilisation innovante du liage de poudre pour les produits de consommation et nous sommes fiers de voir leur entreprise prospérer sur les valeurs d’offres de produits uniques, de qualité et de durabilité. » Vous pouvez en savoir plus sur les solutions de liage de poudre sable d’ExOne ICI.

Que pensez-vous des solutions de liage de poudre d’ExOne ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks