menu

La veste classique de Levi’s réinventée grâce à l’impression 3D

Publié le 14 août 2017 par sven

Une veste en jean à partir de l’impression 3D : l’entreprise de textile américaine Levi’s, connue pour son jean « 501 » et ses vestes emblématiques, a annoncé son entrée dans l’impression 3D il y a quelques jours.

En février, la société fondée en 1853 avait déjà communiqué sur sa volonté de se focaliser de plus en plus sur le développement durable. Désormais, Levi’s ne veut plus uniquement se reposer sur ses succès passés et compte entreprendre pour se préparer à l’avenir du monde de la mode. La première étape de cet objectif sera atteinte, entre autres, en réinventant la production de la veste classique vieille de 50 ans de la marque.

Pour y parvenir, Levi’s veut exploiter les technologies de la fabrication additive. Pour en savoir plus sur le potentiel de l’impression 3D, Paul Dillinger, responsable de la branche Global Product Innovation de la marque, a pris part à un atelier Autodesk chez Pier 9 à San Francisco. Suite à cet atelier, il a été plus qu’enthousiasmé par les possibilités qu’offre cette technologie. Grâce à celle-ci, il pense pouvoir faire perdurer l’âme et l’essence de la marque, tout en lui donnant une avance par rapport à ses concurrents sur l’ère du numérique et de la fabrication additive.

Levi's

En frottant du papier verre sur la plaquette imprimée en 3D les coutures et autres détails prennent vie

Le procédé imaginé consiste tout d’abord à scanner en 3D une veste fabriquée de manière conventionnelle. A travers ce scan, la topographie de l’objet est détectée. La surface de la chemise, tels que les poches, le col ou encore les moindres coutures sont convertis en une modélisation 3D très détaillée. La modélisation est ensuite imprimée en une plaquette qui imite la veste dans tous ses détails. En venant accoler une surface de jean sur celle-ci et en frottant avec un peu de papier verre, on voit les détails apparaitre et former un tracé parfait sur le tissu qui peut ensuite accueillir les coutures nécessaires à la finalisation de la veste.

Mais quels sont les avantages réels pour Levi’s et ses clients ?

Levi’s avait déjà délocalisé sa production des États-Unis vers des pays à bas salaires. Cette nouvelle avancée leur permettrait surtout de se séparer petit à petit du modèle de production centralisé dans de grandes usines et de s’orienter vers une production aussi efficace dans des fabriques plus petites et plus proches des différents magasins. Cela aurait pour répercussion directe de réduire les importants coûts de fabrication, de matériaux et de transports auxquels la marque fait face.

Levi's

Paul Dillinger montrant le résultat de l’impression 3D de la veste emblématique

Paul Dillinger est convaincu qu’en intégrant les équipes de designers de la marque au processus d’impression 3D, la conception pourrait être pensée différemment et les stratégies de production réinventées afin de répondre aux attentes d’un futur incertain.

Les consommateurs eux ne doivent pas s’inquiéter quant à la disparition de leurs produits favoris de si tôt. La marque se focalise ici surtout sur une avancée en termes de processus de production plutôt que sur l’évolution du design de leurs vêtements.

Pour plus d’informations vous pouvez d’ores et déjà consulter le blog de Levi’s et regarder la vidéo ci-dessus.

Que pensez vous de cette nouvelle stratégie et de l’intérêt que la marque porte pour les techniques de l’impression 3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you