menu

LEGO imprime en 3D des briques à partir de régolithe pour promouvoir l’exploration spatiale

Publié le 26 juin 2024 par Mélanie W.
lego régolithe

À quoi pourrait ressembler la vie sur la Lune ? Comment les ressources qui s’y trouvent peuvent-elles être utilisées pour une infrastructure locale ? Comment les astronautes et peut-être un jour les hommes pourraient-ils y vivre ? Telles sont les questions centrales sur lesquelles se penchent l’ESA et la NASA. Dans le cadre du programme Artemis, des astronautes se rendent sur la Lune pour l’explorer et trouver des réponses à ces questions. Une approche ludique pourrait désormais apporter de nouvelles connaissances. Des scientifiques ont en effet fabriqué des briques LEGO imprimées en 3D à partir de poussière lunaire afin d’en faire des habitats, des rampes de lancement et des structures de protection. Le but est d’une part de poursuivre des objectifs scientifiques et d’autre part d’éveiller l’intérêt des enfants pour l’exploration spatiale.

Le matériau spatial présent sur la Lune est le régolithe. Cette « poussière lunaire » est abondante sur la Lune, mais presque inexistante sur la Terre. Lors de la mission Apollo, un petit échantillon a été collecté afin de l’étudier. Mais cela ne suffit pas pour fabriquer des structures à l’échelle. C’est pourquoi les scientifiques ont dû trouver une alternative pour savoir s’il était possible de fabriquer des briques à partir de matériaux spatiaux. Ils ont donc utilisé une météorite vieille de 4,5 milliards d’années et l’ont réduite en poussière. Ils l’ont ensuite mélangée à du polylactide et à un simulant de régolithe pour obtenir la matière dont sont faites les briques LEGO lunaires.

Les briques LEGO de l’ESA ont été imprimées dans un matériau semblable à la régolite

Le mélange a ensuite été imprimé en briques à petite échelle par impression 3D – le procédé utilisé n’a pas été communiqué. Par le passé, la NASA et l’ESA ont déjà eu recours à la stéréolithographie et à l’impression par extrusion à grande échelle pour produire des éléments destinés à l’infrastructure sur la Lune. Le « comment » est toutefois moins important pour le responsable scientifique de l’ESA, Aidan Cowley. Pour lui, l’enjeu principal pour la future industrie de la construction sur la Lune est le « avec quoi » :

Nos équipes travaillent sur l’avenir de l’exploration spatiale et s’inspirent non seulement de ce qui se trouve au-dessus de nous, mais aussi de ce que nous trouvons sur la Terre. Personne n’a jamais construit de structure sur la Lune, nous devons donc trouver non seulement comment la construire, mais aussi avec quoi la construire, puisque nous ne pouvons pas emporter de matériaux. Mon équipe et moi aimons la construction créative et avons eu l’idée d’explorer si la poussière spatiale pouvait être façonnée en une brique semblable à une brique LEGO, afin de pouvoir tester différentes techniques de construction. Le résultat est stupéfiant, et même si les briques ont l’air un peu plus rugueuses que d’habitude, la force d’accouplement fonctionne toujours, ce qui nous permet de jouer et de tester nos conceptions.

Des briques LEGO en régolithe pour des objectifs pédagogiques et scientifiques

Outre son objectif scientifique, le projet poursuit également une intention pédagogique. L’idée de base de LEGO a toujours été d’encourager la découverte et la construction par le biais du jeu ludique et de former les bâtisseurs du futur – ou les astronautes. Car dans ce cas, LEGO veut inciter les enfants à développer un enthousiasme pour l’espace et à s’intéresser à la recherche spatiale. C’est pourquoi 15 de ces briques LEGO de l’ESA seront exposées dans certains magasins LEGO du monde entier. Du 24 juin au 20 septembre, les enfants des États-Unis, du Canada, du Royaume-Uni, d’Allemagne, de France, du Danemark, d’Espagne et d’Australie auront l’occasion de voir les briques spatiales de l’ESA dans certains centres LEGO et de découvrir comment elles pourraient être utilisées pour construire sur la lune.

Pour Daniel Meehan, Creative Lead au sein du groupe LEGO, le jeu créatif est une source d’inspiration pour des applications ultérieures : « Nous avons récemment découvert que l’espace continue de susciter une grande curiosité. 87% des enfants de la génération Alpha sont intéressés par la découverte de nouvelles planètes, étoiles et galaxies. L’équipe de l’ESA, qui utilise le système LEGO System-in-Play pour faire progresser l’exploration spatiale, montre aux enfants que le ciel est vraiment sans limites lorsqu’ils construisent avec des briques LEGO, et nous espérons que cela les incitera à construire leurs propres abris spatiaux ! »

LEGO veut éveiller l’intérêt pour l’espace avec son offre

En France, ces briques de l’espace seront visibles dans le LEGO Store des Halles, dans le 1er arrondissement de Paris. Pour en savoir plus, cliquer ICI.

Que pensez-vous de ces LEGO en régolithe ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou LinkedIn !

*Crédits de toutes les photos : LEGO Group

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks