menu

Lamborghini mise sur l’impression 3D pour des pièces plus durables

Publié le 18 février 2019 par Mélanie R.
Lamborghini impression 3D

D’abord spécialisé dans la construction de tracteurs, l’entreprise italienne Lamborghini s’est rapidement tournée vers le développement de voitures sportives de luxe. Aujourd’hui, elle s’intéresse de près à la fabrication additive et plus particulièrement à la technologie de Carbon pour produire quelques pièces pour Urus, son premier modèle SUV dont la production a débuté en mars 2018. Parmi elles, on compte par exemple un bouchon de réservoir de carburant imprimé en 3D.

Alors qu’il présentait ses premiers composants imprimés en 3D pour les modèles de Ford, Carbon s’associe maintenant au constructeur Lamborghini afin d’accélérer la production de pièces finies pour certaines de ses voitures de sport. En se tournant vers la technologie Digital Light Synthesis (DLS), l’italien espère fabriquer des pièces plus légères et tout aussi solides, offrant alors des performances plus élevées à des coûts réduits. Aujourd’hui, il aurait intégré un bouchon de réservoir de carburant et un élément de fixation pour conduit d’air imprimés en 3D à partir de la résine EPX (époxy) 82 de Carbon.

lamborghini impression 3D

Le bouchon de réservoir imprimé en 3D

Stefan Gramse, responsable achats chez Automobil Lamborghini SpA exploque : “Nous avons constaté qu’un grand nombre de composants de nos véhicules étaient des candidats idéaux pour la fabrication additive. En partenariat avec Carbon, nous concevons des moyens de production pour fabriquer des produits plus durables plus intelligemment, plus rapidement et plus efficacement, tout en accélérant considérablement notre délai de mise sur le marché. Nous nous attendons à un partenariat sur le long terme et réussi avec Carbon.”

Le constructeur automobile serait également en train d’étudier quelles seraient les autres pièces imprimables en 3D, y compris des composants intérieurs, des pièces d’assemblage de rétroviseurs et divers accessoires. Lamborghini rejoint ainsi les constructeurs qui ont intégré la fabrication additive dans leur chaîne de production. Le Dr Joseph DeSimone, PDG et co-fondateur de Carbon conclut : “L’industrie automobile est très prometteuse pour l’utilisation de la fabrication numérique pour la production à grande échelle, et notre partenariat avec Lamborghini est un exemple parfait du type d’innovation que vous pouvez réaliser lorsque vous combinez la conception, la fabricabilité et l’ingénierie.”

lamborghini impression 3D

L’élément de fixation imprimé en 3D

Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur la technologie développée par Carbon et ses avantages sur son site officiel ICI.

Quel est l’avenir de la fabrication additive dans le secteur automobile ?  Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you