menu

LafargeHolcim France entre au capital de XtreeE

Publié le 16 mars 2021 par Philippe G.

Au fil du temps, la fabrication additive devient peu à peu un acteur important du secteur de la construction. Motivés à transformer les méthodes traditionnelles, LafargeHolcim et XtreeE collaborent sur plusieurs projets afin de développer et proposer des solutions alternatives. Et afin de renforcer cette association, LafargeHolcim est entré au capital de XtreeE et est devenu un des actionnaires de référence. En devenant actionnaire d’XtreeE à hauteur de 20%, l’entreprise spécialisée dans les solutions de construction devient donc administrateur et rejoint ainsi les cofondateurs de l’entreprise : Vinci Construction Invest et le fonds d’investissement Shibumi International.

Ce partenariat a pour objectif d’accélérer le développement et la commercialisation de solutions industrielles 4.0 pour la construction durable de bâtiments et d’infrastructures. Parce que, comme vous le savez probablement, la transition écologique est l’un des enjeux majeurs du secteur de la construction. François Petry, directeur général de LafargeHolcim France, explique : “La transformation écologique du secteur de la construction et plus particulièrement du béton passe aussi par la révolution numérique et les nouvelles performances environnementales qu’offre l’impression 3D.” Avant d’ajouter : “En renforçant notre partenariat stratégique avec XtreeE, un des leaders les plus innovants dans ce domaine, nous ouvrons un nouveau chapitre pour nos matériaux innovants et pour l’évolution des modes constructifs.”

XtreeE LafargeHolcim

L’unité de production XtreeE à Dubaï (crédits photo : XtreeE)

XtreeE et son réseau international pour l’impression 3D béton

Afin de transformer le secteur de la construction et le rendre plus écologique, l’impression 3D semble être la solution idéale. La fabrication additive permet de limiter les quantités de matériaux utilisées, réaliser des éléments structurels complexes à coût réduit mais aussi de réduire les nuisances des chantiers et d’améliorer la qualité des constructions, grâce à la fabrication hors-site. Pour démocratiser cette méthode de construction, XtreeE a décidé de s’implanter dans plusieurs pays. C’est notamment le cas depuis 2019 aux Emirats Arabe-Unis, où le fabricant d’imprimantes 3D béton a ouvert un centre de fabrication additive à Dubaï. Et en 2020, XtreeE a décidé d’exporter deux nouvelles unités de production, au Japon et aux Etats-Unis. Un projet qui n’est pas prêt de s’arrêter, le fabricant français ayant annoncé trois autres unités d’ici la fin de 2021. Un réseau destiné à produire efficacement aux quatre coins du globe.

La volonté d’XtreeE de démocratiser la fabrication additive dans le secteur de la construction se manifeste aussi en France. En prévision des Jeux Olympiques de 2024, Freyssinet, Lavigne & Cheron Architectes, Quadric, XtreeE et LafargeHolcim travaillent à la conception d’une passerelle piétonne de 40 mètres franchissant le canal Saint Denis. Son tablier sera entièrement réalisé en béton imprimé en 3D. Une méthode de construction qui permettra notamment de réduire de 60% les quantités de matière nécessaires et donc l’empreinte carbone de l’ouvrage.

Que pensez-vous de la collaboration entre LafargeHolcim France et XtreeE ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you