menu

Laboratoire 3Dnatives : Test du filament BOIS Laywoo-D3 1.75mm

Publié le 11 novembre 2013 par Pascal P

Cette semaine le Laboratoire 3Dnatives s’est penché d’un peu plus près sur le filament bois de chez Laywoo-3D. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore ce type de filament, sachez qu’il est composé à 40% de bois recyclé et à 60% de polymère qui fait office de liant.

Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Diamètre du filament : 1.75mm
  • Température de fusion : 175 – 250°C
  • Conditionnement : Pack sous pochette
  • Poids de matière : 0.250kg
  • Prix : un vingtaine d’euros

Comme vous pourrez le constater ce filament n’est pas fourni sur une bobine, il vous faudra donc bricoler un peu ou vous en imprimer une avant de pouvoir l’utiliser efficacement. Attention car ce filament est assez fragile et il casse facilement (nous l’avons appris à nos dépend car il s’était emmêlé sur notre bobine et il a fallu procédé à un changement de filament durant une des impressions).

Objet 39564 sur le site de Thingiverse

Objet 39564 sur le site de Thingiverse

Outre le fait qu’il se dégage une surprenante odeur de bois lors de l’impression, une des caractéristiques principales du filament bois est qu’il peut varier de couleur en fonction de la température d’impression. La température de fusion démarrant aux alentours des 170°, vous pourrez jouer sur celle-ci pour faire varier la couleur d’un brun assez clair jusqu’à obtenir un vrai brun foncé. Eviter tout de même de dépasser les 240° car durant nos tests nous avons constaté que la qualité d’impression se détériore quelque peu au fur et à mesure que la température augmente. Voyez par vous-même, l’objet de droite a été imprimé à 240° tandis que celui de gauche qui est bien mieux fini, a été imprimé à 190°.

WP_20131110_020

De gauche à droite, 190°, entre 210° et 230° et 240°

Pour ceux et celles d’entre vous qui ont la possibilité de modifier la température en cours d’impression, vous pourrez obtenir des effets assez sympa mais toutes les imprimantes ne le permettent malheureusement pas. Sur notre Replicator 2 nous avons modifié le firmware de l’imprimante en le remplaçant par le firmware Jetty, créé par la communauté sur Google, ce qui nous à permis de le tester. Pour les plus techniques d’entre vous, sachez qu’il est également possible de modifier le GCode de l’objet afin de faire varier la température automatiquement à des endroits bien précis !

Le bas du Tiki a été imprimé à 230° contre 210° pour le haut

Le bas du Tiki a été imprimé à 230° contre 210° pour le haut

Un autre avantage de ce filament est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un plateau chauffant pour qu’il adhère correctement au plateau de construction. Pour chacun de nos tests nous avons utilisé notre plateau en verre avec une bande de papier adhésif de chez Tesa (le 4309 résiste assez bien d’ailleurs).

Pour conclure, sachez qu’une fois votre objet imprimé, vous aurez vraiment l’impression d’avoir un objet en bois à l’exception du côté très lisse du bois traditionnel (pour cela il vous faudra le poncer). Vous pourrez également le peindre, voire forer des trous dedans avec votre perceuse mais n’espérez quand même pas avoir la rigidité d’un bois comme le Hêtre massif !

Bon amusement à tous !

Pour rester informé abonnez vous à notre flux RSS ou pages Facebook et [follow id= »3Dnatives » ]

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. th industries dit :

    Bonjour,

    j’ai commandé cette matière, je l’attends pour la semaine prochaine pour tester, je vous en dirai plus dès les premiers tests!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you