menu

La fabrication additive médicale en pleine croissance

Publié le 3 mai 2018 par Mélanie R.
fabrication additive médicale

SME est une association professionnelle américaine qui a récemment dévoilé son étude annuelle ‘Medical AM3DP 2018 Annual Report’ qui fournit un aperçu global de l’impact de la fabrication additive dans le secteur médical, soulignant particulièrement l’importance de l’innovation technologique pour améliorer la rentabilité des soins pour chaque patient. Un rapport qui met également en avant les avantages de la fabrication additive dans la création de solutions médicales personnalisées.

Alors que l’impression 3D dentaire devrait connaître une croissance de 9,7 milliards de dollars d’ici 2027, confirmant une croissance fulgurante de 35% en un an, le recours à la fabrication additive dans le médical devrait également être de plus en plus important. Plus de 97% des professionnels de l’impression 3D médicale s’attendent à ce que les applications et l’utilisation des technologies 3D continuent à croître – le rapport évalue le marché global de la fabrication additive à 7,3 milliards de dollars en 2017, avec une croissance annuelle de 21% en termes de revenus. 

fabrication additive médicale

Le rapport comprend les résultats d’un sondage mené auprès des professionnels de la fabrication additive médicale afin d’obtenir un aperçu de la façon dont la technologie est utilisée, quels processus et matériaux sont employés, quels sont les défis rencontrés, et ce qui, selon eux, aura un impact sur les patients. « La collaboration entre les entreprises et les organisations, et notamment entre la médecine et l’ingénierie, est particulièrement importante cette année, affirme Lauralyn McDaniel, chef de secteur chez SME. Tous les acteurs de l’industrie médicale travaillent main dans la main pour continuer à faire grandir la fabrication additive et ses avantages en termes de personnalisation, de précision et d’efficacité.” Les organismes de règlementation, les groupes industriels et cliniques contribuent d’ailleurs à cette croissance. On pense à la société française Medicrea qui a reçu l’année dernière l’homologation de ses implants imprimés en 3D par la FDA, lui permettant alors de proposer une solution totalement adaptée à ses patients.

L’étude révèle que 11% des revenus de l’industrie médicale proviennent de pièces imprimées en 3D, que ce soit des implants ou des dispositifs médicaux. Cet intérêt croissant s’expliquerait notamment par la nécessité de personnaliser aujourd’hui les solutions médicales. Dan Fritzinger, Directeur de Global Instrument Innovation chez DePuy Synthes, déclare: “L’impression 3D était une innovation future mais maintenant c’est une réalité passionnante. Cette technologie présente des opportunités de croissance incroyables, que ce soit pour les ingénieurs ou les médecins.” Il poursuit en expliquant que DePuy Synthes a ouvert son “3D Printing Center of Excellence” pour permettre d’accélérer le développement de la fabrication additive et la personnalisation des prestations médicales. Une initiative que beaucoup d’hôpitaux ont suivi : selon l’étude, le nombre d’hôpitaux aux Etats-Unis qui ont installé un centre d’impression 3D entre 2010 et 2016 a augmenté de 3200%! Ils seraient également nombreux à avoir adopté une stratégie de fabrication additive médicale. 

fabrication additive médicale

A quoi servent les modèles anatomiques aujourd’hui?

Vous pouvez retrouver l’ensemble de l’étude de SME sur son site officiel.

Que pensez-vous de la croissance du marché de la fabrication additive médicale? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you