menu

Un kiosque à livres imprimé en 3D s’installe à Shanghai

Publié le 20 septembre 2021 par Mélanie W.
kiosque à livres imprimé en 3D

Situé dans le parc scientifique et technologique de Baoshan Wisdom Bay, à Shanghai, ce kiosque à livres a été imprimé en 3D en béton. Conçue par le professeur Xu Weiguo de l’école d’architecture de l’université de Tsinghua, la structure incurvée fait partie de la librairie Art Bridge Space et peut être utilisée pour des expositions, des discussions universitaires et des séances d’échange littéraire. L’imprimante 3D utilisée pour ce projet ainsi que les matériaux ont été développés par l’équipe elle-même.

Les projets combinant impression 3D et architecture sont de plus en plus fréquents : grâce aux technologies 3D,  nos architectes peuvent concevoir des structures originales, plus respectueuses de l’environnement et plus fonctionnelles. Que ce soit pour ériger les murs de nos futures maisons ou encore de bureaux professionnels, l’impression 3D béton présente des avantages certains et indéniables. Elle a également un intérêt dans le domaine de la culture et de la littérature comme en témoigne ce nouveau projet en Chine. Celui-ci s’inscrit également dans cette tendance urbaine qui consiste à mettre à disposition des livres pour n’importe quel amateur de lecture – ces fameuses boîtes à livres favorisent le développement de la littérature pour tous.

A gauche, le processus de construction du kiosque et le résultat final à droite

L’impression 3D du kiosque à livres

Le projet a débuté par un croquis de la structure qui a ensuite été envoyé sur le logiciel Maya d’Autodesk. Là, l’espace et la structure ont été façonnés en fonction des besoins de construction afin de déterminer l’exécution du système. Le codage avant l’impression permet de compléter le fichier numérique pour que la machine soit en mesure de suivre la forme incurvée de l’idée initiale. Pour créer la cabine, l’équipe du professeur Xu Weiguo a utilisé une imprimante 3D dotée d’un bras robotisé qui extrude le béton couche par couche. Plus précisément, le matériau utilisé est constitué de fibres de béton qui ne nécessitent aucun renforcement via des barres d’acier ou l’utilisation d’un coffrage. C’est sans doute l’un des grands avantages de la fabrication additive dans le secteur de la construction, par rapport aux techniques traditionnelles qui engendrent plus de temps, de coûts et de matériaux.

En termes architecturaux, la structure est conçue comme un mur creux, qui est rempli de mortier d’isolation thermique. La surface du bâtiment présente deux types de textures : la première, et la plus prédominante, a la forme d’une impression laminée, et l’autre, sur le mur latéral devant l’entrée, présente une texture avec un motif textile en saillie. Le kiosque a une superficie totale de 30 mètres carrés, ce qui lui permet d’accueillir 15 personnes pour diverses activités littéraires. Dans la partie supérieure, il y a une sorte de dôme qui laisse entrer la lumière naturelle pour les lecteurs. Ce projet montre, une fois de plus, le potentiel de la technologie 3D comme forme de construction intelligente : elle offre des économies de temps, de matériaux et de main-d’œuvre, ainsi que la possibilité d’obtenir des formes beaucoup plus complexes et irrégulières qu’avec les autres méthodes conventionnelles.

Le mur latéral imprimé en 3D présente un motif innovant

Que pensez-vous de ce kiosque à livres imprimé en 3D ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you