menu

Kairod et sa collection de montres imprimées en 3D Made In France

Publié le 18 octobre 2021 par Mélanie W.
kairod

Kairod est une toute nouvelle startup française qui s’est lancée dans la fabrication de montres via l’impression 3D. En s’appuyant sur les technologies de frittage de poudre et du Multi Jet Fusion, elle a imaginé une montre entre tradition et innovation. En effet, le boîtier et le cadran sont imprimés en 3D tandis que les bracelets sont issus de matières recyclées transformées en France et les aiguilles et l’assemblage réalisés dans le Jura. La jeune pousse a lancé sa campagne Kickstarter le 4 octobre dernier et espère en séduire plus d’un.

L’horlogerie est un marché qui fait appel à des savoir-faire et des compétences uniques, à tel point que le Savoir-Faire Horlogerie est aujourd’hui inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. La Suisse est bien évidemment un pays d’horlogers mais la France n’est pas en reste et compte de nombreux talents. D’ailleurs, c’est un secteur qui s’intéresse de plus en plus aux nouvelles technologies et s’interroge sur la façon dont elles pourraient ajouter de la valeur à ce travail artisanal. On pense bien évidemment à la fabrication additive, une méthode de production qui permet de personnaliser les biens de consommation actuels tout en diminuant les coûts et les temps de fabrication. Elle a aussi un réel impact environnemental, n’utilisant que la matière nécessaire réduisant ainsi les déchets associés.

Les montres Kairod sont disponibles dans plusieurs couleurs

Kairod choisit l’impression 3D pour ses montres

Des avantages qui ont poussé Quentin Loiget, jeune technicien de 23 ans, à choisir l’impression 3D pour créer cette nouvelle collection de montres françaises. Le boitier de l’accessoire a été imprimé en 3D sur une machine HP à partir de PA11. Un procédé choisi pour sa précision et sa qualité de surface. Le matériau quant à lui résiste bien aux conditions extérieures et a surtout un impact environnemental plus faible puisqu’il est issu de l’huile de ricin et non de l’industrie pétrolière. Quentin ajoute : « La fabrication additive réduit les déchets et permet en plus d’utiliser des matériaux plus propres. C’était essentiel pour moi d’imaginer un produit plus durable et moins néfaste pour notre planète. » Le fondateur a d’ailleurs poussé ce concept un peu plus loin en choisissant des bracelets plus écologiques. En effet, le consommateur pourra choisir entre un bracelet conçu en France à partir de bouteilles en plastique récupérées en mer et recyclées ou un bracelet issu de la fibre de bois.

Si on s’intéresse maintenant au cadran de la montre, celui-ci a été imprimé en 3D sur une machine SLS à partir de PA12. Le polymère offre des couleurs plus vives comme le blanc ou le jaune, conférant à la montre une certaine esthétique et un design unique. Quentin a modélisé le cadran et le boîtier sur le logiciel Inventor d’Autodesk. Il a ensuite fait appel au service d’impression ERPRO pour la partie impression.

Le boîtier et le cadran sont imprimés en 3D (crédits photo : ERPRO)

Une collection française personnalisable

Les autres composants de la montre sont aussi produits en France ; les aiguilles par exemple sont fabriquées dans le Jura selon une tradition horlogère maitrisée. Quentin précise : « Kairod est une marque Made In France ; les montres sont fabriquées en France, les composants assemblés sur notre territoire. Elle met en avant le savoir-faire français. »

Enfin, chacun peut personnaliser sa montre en termes de couleur de cadran et de boitier (noir et jaune, noir et blanc ou gris et blanc), mais aussi en termes de bracelets. 4 modèles sont aujourd’hui proposés : en tissu en noir ou rouge ou en cellulose brun ou kaki. L’objectif de la campagne Kickstarter est de vendre 100 montres à 160 euros l’unité : vous pouvez soutenir le projet ICI.

Que pensez-vous des montres Kairod ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. jean michel Puybouffat dit :

    excellent , c est un exemple de realisation qui bouscule la facilite des habitudes , l innovation reelle , utiliser les offres techniques nouvelles et creer un nouveau monde de produits

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you