menu

Une jupe imprimée en 3D zéro déchet

Publié le 24 mai 2019 par Mélanie R.
jupe imprimée en 3D

Nous l’avions rencontrée en début d’année et elle revient sur les devants de la scène de l’impression 3D : la styliste Julia Daviy a lancé une nouvelle jupe imprimée en 3D qui est à la fois entièrement personnalisable mais aussi plus respectueuse de l’environnement. Le processus de fabrication de cette nouvelle pièce serait en effet un processus “zéro déchet”, breveté par l’artiste. La jupe imprimée en 3D est déjà disponible à la commande et personnalisable selon les goûts et les couleurs sur son site – c’est d’ailleurs le premier vêtement commercialisé par la styliste.

Julia Daviy a lancé sa collection de vêtements imprimés en 3D en 2017, rejoignant ainsi les quelques initiatives du marché qui mêlaient impression 3D et mode. Il faut dire que c’est une méthode de fabrication extrêmement intéressante pour le secteur car elle offre davantage de liberté géométrique, des designs plus complexes, un large choix de matériaux tout en proposant une personnalisation plus importante. L’impression 3D peut aussi être considérée comme un moyen de production plus durable car elle vient utiliser seulement la matière dont elle a besoin, générant ainsi moins de déchets et de pertes. Un point sur lequel Julia Daviy a voulu appuyer en proposant des vêtements plus écologiques ; sa jupe imprimée en 3D est la dernière pièce ajoutée à la collection.

Une jupe imprimée en 3D zéro déchet

Entièrement personnalisable, cette jupe serait conçue à partir de filaments 100% recyclables. Elle combine à la fois un style assez classique à un design innovant, ressemblant à de la dentelle – on retrouve ici un côté réticulaire rendu possible grâce à l’impression 3D. La styliste montre bien avec cette jupe imprimée en 3D que la technologie n’est pas réservée uniquement aux podiums et que n’importe qui peut porter demain des vêtements imprimés en 3D, à condition d’y mettre le prix. Oui car la jupe coûte quand même $780. Il faut savoir qu’elle est fabriquée à la demande, selon les choix de couleurs, matières et styles du client final. Julia affirme qu’elle modélise, imprime et livre la jupe en moins de 10 jours.

Julia Daviy précise : “Il s’agit d’une jupe véritablement durable, sans déchet, conçue et produite aux États-Unis à l’aide d’une technologie révolutionnaire, inventée et brevetée par nos équipes. Cette méthode nous permet d’imprimer en 3D des vêtements contenant moins de 1% de déchets dans le processus de fabrication. La jupe est produite en combinant des méthodes d’impression 3D innovantes avec des doublures en tissu et des parures de luxe qui répondent aux normes environnementales et éthiques les plus élevées.”

La styliste espère en tout cas que l’impression 3D sera davantage utilisée dans le secteur de la mode – elle nous expliquait dans sa dernière interview qu’elle ne voyait pas un futur viable pour ce secteur sans l’utilisation des technologies 3D. Retrouvez plus d’informations sur cette jupe imprimée en 3D ICI.

Que pensez-vous de l’utilisation de l’impression 3D dans la mode ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK