menu

JPB Système adopte le procédé MBJ et réduit ses délais de fabrication 

Publié le 11 janvier 2022 par Philippe G.
PBF Système

Depuis plusieurs années maintenant, les industries de l’aérospatiale et de l’automobile ont recours à la fabrication additive pour concevoir des pièces. Séduites par les bénéfices de la technologie, de nombreuses firmes ont décidé de l’adopter. De Boeing à BMW, en passant par Airbus et Porsche, on ne compte plus les entreprises utilisant l’impression 3D. Et au fil du temps, la liste continue de s’allonger. Récemment, c’est JPB Système, l’un des leaders de la fabrication de solutions technologiques destinées aux industriels, qui a opté pour la fabrication additive. D’ici 2023, l’entreprise française souhaite notamment ouvrir un nouveau site à Villaroche, en Seine-et-Marne, dédié l’impression 3D. 

Si la société s’est tournée vers l’impression 3D, c’est pour répondre aux attentes de ses clients. Après plusieurs mois d’essais et de tests, JPB Système a adopté la technologie Metal binder Jetting (MBJ), capable de réduire considérablement les délais et coûts de fabrication. Jocelyn Vecchio, directeur de l’ingénierie et de l’innovation chez JPB Système, explique : “Ces essais prouvent, comme nous nous y attendions, que la polyvalence de la technologie MBJ et sa capacité à réduire les délais de production et les coûts présentent d’énormes avantages pour nous en tant qu’entreprise, mais aussi pour nos clients.” Il ajoute : “Ces gains de productivité sont flagrants quand on compare cette technologie à la méthode traditionnelle de production de pièces par moulage en fonderie. En plus de présenter des limites sur le plan de la géométrie, la méthode traditionnelle exige des équipements coûteux se traduisant parfois par des délais de production proches des six mois. En revanche, la fabrication additive MBJ permet de produire la même pièce en quatre semaines environ, soit un gain de temps de plus de 80 %, et donc, une livraison plus rapide au client.”

Les avantages du procédé Metal binder Jetting

En plus de réduire drastiquement les délais de fabrication, l’impression 3D offre un autre avantage de taille à JPB Système et ses clients. De par la liberté de conception et la flexibilité de la technologie, l’entreprise française construit des pièces métalliques très légères. D’après les dires de la société, le poids de certaines pièces aurait été allégé de 30 %. Un atout majeur pour JPB Système et ses partenaires, qui cherchent notamment des solutions pour alléger les avions. 

Enfin, l’entreprise basée en France est désormais en mesure de produire des pièces aux géométries complexes bien plus facilement. JPB Système explique avoir par exemple fabriquer des pièces emboitées permettant d’intégrer trois éléments en un seul, supprimant ainsi l’étape de l’assemblage. Jocelyn Vecchio conclut : “Les recherches que nous avons menées à ce jour pour explorer les possibilités d’application de la technologie MBJ se révèlent très fructueuses et potentiellement intéressantes pour la démarche d’innovation des processus de production dans laquelle nous nous inscrivons pour mieux répondre aux besoins de nos clients.

Que pensez-vous de l’adoption du procédé MBJ par PBF Système ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks