menu

La J5 Dentajet, la nouvelle imprimante 3D de Stratasys pour le secteur dentaire

Publié le 9 mars 2021 par Philippe G.

On ne présente plus Stratasys, figure mondial de l’industrie de l’impression 3D. Début mars, la firme israélo-américaine a dévoilé sa toute nouvelle machine : la J5 DentaJet. Destinée à répondre aux demandes de solutions dentaires, l’imprimante 3D est basée sur la technologie Polyjet. D’après le fabricant, la J5 DentaJet permettrait aux professionnels de produire au minimum 5 fois plus de pièces dentaires que les imprimantes 3D concurrentes, tout en réduisant les coûts de construction. Vous l’aurez compris, la dernière solution de Stratasys pourrait devenir un incontournable du secteur dentaire. Lui, qui devient de plus en plus dépendant de la fabrication additive. 

Devenue ces dernières années un outil du quotidien pour de nombreux professionnels du secteur dentaire, le nombre de cas d’application de l’impression 3D ne cesse de croître. Que ce soit pour la production de modèles dentaires, de guides chirurgicaux, d’implants ou de couronnes, la fabrication additive est aujourd’hui utilisée pour produire de nombreux dispositifs dentaires. Son marché est notamment estimé à 930M $ d’ici 2025. Au cours d’une table ronde lors d’ADDITIV médical France, plusieurs experts avaient d’ailleurs abordé le sujet. Conscient du rôle de l’impression 3D et des progrès qu’il reste à faire, Stratasys souhaite offrir une solution efficace et rapide aux praticiens. “Les modèles dentaires et orthodontiques adoptent de plus en plus l’impression 3D, mais le processus reste trop gourmand en main-d’œuvre et en temps“, explique Osnat Philipp, vice-présidente et responsable de l’équipe consacrée à la santé chez Stratasys. 

J5 Dentajet

La J5 Dentajet est capable d’imprimer tous types de dispositifs dentaires (crédits photo : Business Wire)

Les caractéristiques de la J5 Dentajet

Avec sa nouvelle imprimante 3D, Stratasys souhaite écourter les délais de livraison et simplifier la production. Pour ce faire, la machine dispose d’un grand plateau d’impression et est capable d’imprimer jusqu’à 41 implants par jour. Toujours selon Osnat Philipp : “La J5 DentaJet fait progresser la transformation numérique des modèles dentaires en combinant automatisation et précision. Le système fonctionne principalement sans surveillance. Vous pouvez même produire un plateau de fabrication avec une grande variété de modèles en utilisant plusieurs matériaux différents. C’est un monstre de la productivité.” La machine est capable de traiter jusqu’à 5 matériaux différents, dont trois résines biocompatibles. Un avantage non négligeable pour les laboratoires dentaires, qui doivent parfois produire plusieurs pièces dans différents matériaux.

Enfin, la J5 DentaJet a été lancée avec une gamme de résines adaptées aux besoins du secteur dentaire. Avec 3 matériaux bio-compatibles et plus de 500 000 couleurs disponibles, Sratasys souhaite donner l’opportunité aux professionnels d’être les plus réalistes possibles. Et pour le moment, les retours sont positifs. Une manière pour l’entreprise américaine de s’affirmer un peu plus comme leader de l’impression 3D.

Que pensez-vous de la J5 DentaJet ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you