menu

Huntsman développe ses matériaux IROPRINT pour couvrir différentes technologies 3D

Publié le 8 juillet 2019 par Mélanie R.
iroprint

Le fabricant et distributeur de produits chimiques américain Huntsman a annoncé la création d’une plateforme de fabrication additive dédiée au développement de matériaux. Ceux-ci devraient couvrir les trois types de technologies d’impression 3D puisque l’entreprise concevra des filaments, des résines et des poudres. Ces matériaux à base d’uréthane (TPU) devraient être commercialisés sous la marque IROPRINT et répondront aux besoins de l’industrie de la fabrication additive. Ils seront officiellement présentés au salon K, un des plus grands salons dédiés à la matière plastique et au caoutchouc, qui a lieu du 16 au 23 octobre à Düsseldorf en Allemagne. 

L’essor des technologies de fabrication additive a surtout entraîné un important développement côté matériaux avec de plus en plus d’initiatives autour de solutions techniques, sur-mesure, plus adaptées aux industries. Ce n’est pas pour rien que la plupart des grands groupes de chimie rejoignent le marché en créant leur propre activité ; on pense à Arkema qui a créé sa plateforme 3D Printing Solutions by Arkema ayant pour objectif d’accélérer la mise sur le marché de matériaux d’impression 3D innovants. Car la différence réside bien dans ces matériaux ! C’est une donnée bien comprise par Huntsman qui imagine sa gamme IROPRINT. 

iroprint

IROPRINT, des matériaux à base de TPU

Les matériaux seraient à base d’uréthane et présenteraient donc des caractéristiques de flexibilité et souplesse importantes ; le groupe explique qu’il souhaite toucher les marchés de la chaussure et du sport, là où la fabrication additive peut répondre aux besoins de personnalisation grandissants. A terme, il devrait cibler davantage d’industries et aller chercher d’autres applications. Stephane Peysson, directeur du développement international de l’entreprise ajoute : “Nous avons travaillé à cette innovation qui répond aux nouveaux besoins de l’industrie de la fabrication additive dans une approche holistique, avec les différents intervenants de la filière, des donneurs d’ordres aux utilisateurs finaux.”

La gamme est divisée en trois familles différentes, chacune répondant aux besoins d’une technologie d’impression 3D. IROPRINT P est composée de poudres de polyuréthanes thermoplastiques (TPU) hautes performances, pensée pour la technologie SLS. IROPRINT R comprend des résines liquides souples et durables qui peuvent être imprimées sur des machines SLA et DLP. Enfin, IROPRINT F comprend les filaments plastiques TPU hautes performances, conçue pour toutes les technologies par extrusion. Les trois groupes de produits offriraient tous une bonne résistance à l’abrasion, au déchirement et un allongement de rupture élevé.

iroprint

Stéphane conclut : “Nous sommes convaincus que le lancement de notre portefeuille de matériaux IROPRINT® comble une lacune existante sur le marché de la fabrication additive. Notre gamme est fonctionnelle, durable et plus souple, indépendante de la technologie, économique et facile à imprimer, quelle que soit votre technique préférée.” Vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI avant d’en savoir plus lors du lancement officiel en octobre prochain.

Que pensez-vous de cette nouvelle gamme de matériaux ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK