menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : une nouvelle pièce métal XXL ?

Publié le 18 juillet 2021 par Mélanie R.
irepa laser

Cette semaine, découvrez le nouveau challenge que s’est lancé IREPA LASER : l’impression 3D d’une pièce métallique XXL, le tout pour un secteur…original. On vous présentera également la poudre Bluesint PA12 de Materialise et son impact sur l’environnement : elle permettrait en effet de réduire considérablement les émissions de CO2. Enfin, ne passez pas à côté de ce petit robot en partie imprimé en 3D qui est capable de jouer à la Nintendo, c’est surprenant ! On vous souhaite en tout cas un très bon week-end à tous !

TOP 1 : Un nouveau défi français : L’entreprise française IREPA LASER, à l’origine du procédé breveté CLAD et spécialiste de la technologie de dépôt de matière sous énergie concentrée (DED), se lance dans un nouveau défi de taille. Dans la vidéo ci-dessous, vous découvrirez une impressionnante pièce imprimée en 3D : ce sont 117 kilos d’inox qui ont été imprimés en seulement 70 heures. Et le fabricant veut aller plus loin dans la fabrication additive grand format. Il travaillerait actuellement sur le développement d’une nouvelle pièce qui repousserait davantage les limites, et ce, dans un secteur dans lequel on ne l’attend pas forcément. On vous laisse découvrir par vous-même :

TOP 2 : Une poudre 100% recyclable : Il y a quelques mois, Materialise présentait une nouvelle poudre pour le procédé SLS : baptisée Bluesint PA12, celle-ci serait 100% recyclable et permettrait de réduire considérablement les émissions de CO2. En effet, la production d’un kilo de PA12 engendre aujourd’hui 7,78 kilos d’émissions de CO2. Pour palier ce problème, Materialise a développé une solution pour réutiliser 100% de la poudre non frittée pendant le processus d’impression. Dans la vidéo ci-dessous, vous découvrirez les principaux avantages d’un tel polymère :

TOP 3 : Un robot qui joue aux jeux vidéo : A l’université de Maryland, une équipe de chercheurs a utilisé l’impression 3D pour concevoir un robot capable de jouer à la Nintendo et de compléter le premier niveau du Super Mario Brothers en seulement 90 secondes. C’est un robot « mou » c’est-à-dire conçu à partir de plastique et de silicone qui est contrôlé via la pression de l’air et non par une source d’énergie électrique. Grâce à la fabrication additive, l’équipe a pu développer la main du robot en un seul composant. On vous laisse voir ce petit bijou technologique :

TOP 4 : La nouvelle machine Creality : Le fabricant chinois Creality 3D, réputé pour ses imprimantes de bureau low-cost, a développé toute une nouvelle gamme de machines davantage centrées sur un usage professionnel, tout en restant abordables. Elle a récemment présenté la CR-Smart 10 qui, comme son nom l’indique, se veut plus intelligente. Parmi ses caractéristiques, on notera la présence d’un écran tactile, d’un temps d’assemblage de 8 minutes seulement ou encore deux ventilateurs silencieux :

TOP 5 : Un casse-tête imprimé en 3D : Le fabricant Sintratec, spécialisé dans le développement machines SLS relativement abordables, nous présente dans la vidéo ci-dessous une nouvelle pièce qu’il a conçu sur l’une de ses imprimantes 3D. Il s’agit d’un puzzle ou plus précisément d’un casse-tête : pour ouvrir la boîte contenant quelques cadeaux, il faut tourner les différentes parties et trouver la bonne combinaison. C’est aussi ça l’impression 3D !

Que pensez-vous du nouveau défi de IREPA LASER ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : IREPA LASER

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you