menu

Des bâtiments imprimés en 3D pour rebâtir l’Irak

Publié le 22 août 2016 par
irak

Alors que la guerre s’intensifie en Syrie et en Irak afin de reprendre les territoires conquis par l’État Islamique, le gouvernement irakien s’active afin de trouver des solutions aux destructions causées par les bombardements. Souhaitant au plus vite reconstruire afin d’accueillir les familles civiles privées d’un toit, l’impression 3D de bâtiments pourrait être privilégiée à l’avenir.

irak

L’impression 3D de bâtiments pourrait aider à reconstruire des régions ravagées par la guerre

Plusieurs ministres du gouvernement, dont celui du Logement, des Finances et de l’Économie se sont rendus avec une délégation en Chine afin de visiter les locaux du fabricant WinSun. La firme s’était faite connaître en 2014 en étant la première compagnie à imprimer en 3D des maisons à partir de béton. Le projet qui s’était déroulé à Shanghaï, avait notamment étonné par sa rapidité d’execution, seulement 24 heures.

Reconstruire le pays le plus rapidement possible

Une aubaine donc pour le gouvernement irakien qui, bien qu’il n’ait pas encore signé officiellement un accord avec la firme chinoise, pourrait accélérer la reconstruction du pays ravagé par des décennies de conflits.

L’Irak n’est cependant pas le premier pays à s’intéresser à cette nouvelle technologie de construction par fabrication additive. L’Arabie Saoudite est récemment entrée en contact avec l’entreprise chinoise pour un plan de construction de bâtiments imprimés en 3D sur une période de 5 ans.

irak

La délégation a pu admirer les dernières innovations de la firme chinoise en matière de construction

Au cours de sa visite, la délégation irakienne a pu admirer les locaux de WinSun, ainsi que les différents projets de construction de l’entreprise incluant le plus grand bâtiment imprimé en 3D, un immeuble de cinq étages mesurant 150m de long, pour 10m de large et 6,6m de haut. Ils ont pu également apprécier les dernières innovations en matière de fabrication additive dans le bâtiment comme des murs étanches ou une fosse septique.

Un projet susceptible de mettre l’entreprise WinSun sur le devant de la scène de l’impression 3D et pour la bonne cause ! En mai dernier, la firme dévoilait également des premiers bureaux construits à l’aide de la fabrication additive dans la ville de Dubaï. L’objectif à terme vise à utiliser l’impression 3D dans au minimum 25% des bâtiments fabriqués dans la ville d’ici à 2030.

Que pensez vous de cette initiative ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] évoquions récemment l’intérêt que la firme chinoise WinSun suscitait auprès du gouvernement irakien dans l’optique de reconstruire des logements décents pour la population. C’est pourtant un tout autre bâtiment que l’entreprise […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you